Mesure du stress professionnel : questionnaire de Karasek

Les facteurs psychosociaux au travail sont des facteurs de risque reconnus pour la santé. Le questionnaire de Karasek est un outil d’évaluation des facteurs psychosociaux au travail. Ce questionnaire est un questionnaire d’évaluation collective du bien être au travail qui permet d’ évaluer globalement la santé mentale au sein d’une entreprise.


Il existe plusieurs modèles pour le stress professionnel

  • Modèle de Karasek
  • Modèle de Siegrist
  • Modèle de la conservation des ressources  de Hobfoll
  • Modèle psychodynamique de Dejours

Le questionnaire de Karasek est un outil d’évaluation des facteurs psychosociaux au travail.
Le modèle de Karasek comporte 3 dimensions :

  • la demande psychologique qui porte sur des aspects aussi bien quantitatifs que qualitatifs de la charge psychologique de travail,
  • la latitude décisionnelle qui comporte 2 sous-dimensions,
    • l’utilisation des compétences qui se définit par la possibilité d’utiliser et développer ses compétences et qualification
    • l’autonomie décisionnelle qui se définit par la marge de manoeuvre dans la manière de faire son travail et de prendre part aux décisions qui s’y rattachent.

Selon Karasek, la combinaison d’une forte demande psychologique et d’une faible latitude décisionnelle (Job strain) constitue une situation à risque pour la santé.

  • Le soutien social au travail constitue la 3ème dimension, il comporte des aspects relatifs au soutien socio-émotionnel et instrumental des relations avec la hiérarchie et les collègues. UN manque de soutien sociel au travail constituerait un risque pour la santé.

Johnson a utilisé le terme “Iso-strain” pour caractériser une situation qui cumule “Job-strain‘ et ‘Isolation” ( isolement).

De nombreuses études internationales témoignent de la validité prédictive du modèle de Karasek pour les maladies cardio-vasculaires, les pathologies mentales mais également les indicateurs globaux de santé, tels que la santé perçue, la qualité de vie ou l‘absentéisme pour raison de santé.

En 2006, une étude qui s’est appuyée sur l’enquête SUMER a validé les propriétés psychométriques du questionnaire de Karasek.

Modèle du stress de Karasek et Theorell (1990)

Modèle du stress de Karasek et Theorell 1990

Les différents items du questionnaire de Karasek permettent d’apprécier 3 éléments : latitude décisionnelle, demande psychologique et soutien social.
On complète souvent ce questionnaire par des questions portant sur la reconnaissance au travail, issues du questionnaire de Siegrist. On obtient ainsi un questionnaire d’évaluation collective du bien être au travail.

Le Job strain, c’est à dire la tension au travail est la combinaison d’une faible latitude décisionnelle et d’une forte demande psychologique.

“Job strain model” Karasek 1979

  •  Le sujet est détendu, s’il bénéficie d’une faible demande psychologique et d’une grande autonomie pour réaliser son travail.
  • Le sujet est actif, s’il dispose d’une forte demande psychologique mais également d’une grande autonomie.
  • Par contre un sujet est passif, s’il dispose à la fois d’une faible demande psychologique et d’une faible autonomie.

 

Une situation de travail est génératrice de stress si elle associe: des exigences élevées au niveau du travail, peu ou pas de contrôle sur son propre travail et un soutien social faible de la part de l’équipe de travail ou de la hiérarchie.

 

Pour toute information complémentaire concernant le  questionnaire de Karasek : contacter JCQ center.


Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Il y a 1 commentaire sur cet article
  1. performance-optimale-90 30 janvier 2015 21 h 29 min

    Merci pour votre article et les commentaire sur l’utilisation de ces différents Test.

Laisser un commentaire