Causes du stress professionnel : stresseurs physiques et stresseurs sociaux

On identifie des stresseurs physiques et des stresseurs sociaux mais les causes du stress professionnel sont à rechercher principalement dans l’organisation du travail .

Stresseurs professionnels : stresseurs physiques et stresseurs sociaux
Principales transformations de l’organisation du travail
Selon Christophe DEJOURS
Selon KARASEK

 

Le taux d’absentéisme, le nombre d’arrêts maladie au sein d’une entreprise sont des témoins de l’état de santé de l’entreprise.
Selon la littérature, l’intensification du travail a été brutale depuis 1985, puis s’est poursuivie au cours des années 1990

L’organisation du travail, qui a connu d’importantes transformations au cours des dernières années est la principale cause de la dégradation de la santé mentale.

 Stresseurs professionnels : stresseurs physiques et stresseurs sociaux

On identifie des stresseurs physiques et des stresseurs sociaux.

Stresseurs physiques :

Stresseurs sociaux :

  • Exigences fortes au travail
  • Faible autonomie
  • Faible soutien social
  • Absence de participation aux décisions
  • Demandes contradictoires
  • Tâches répétitives ou dépendant su rythme d’une machine
  • Travail posté, particulièrement en alternance
  • Management peu présent ou lointain
  • Peu de relations avec les collègues
  • Manque de promotion
  • Insécurité d’emploi
  • Heures supplémentaires excessives ou double emploi
  • etc

Principales transformations de l’organisation du travail

  • Accroissement des métiers dans le secteur des services.
  • Exigence des clients de plus en plus marquée ce qui entraîne des changements dans l’organisation pour satisfaire toujours davantage le client.
  • Violence ressentie lors de l’agression verbale ou physique par des personnes internes ou externes à l’entreprise.
  • Les nouvelles technologies ont fait apparaître de nouvelles contraintes : on observe une nette diminution du travail pénible physiquement, mais une augmentation du travail exigeant au plan mental, psychologique, émotionnel.
  • Le travail répétitif, la monotonie des tâches, l’absence d’autonomie sont également en cause.
  • Le travail est aujourd’hui beaucoup plus abstrait que par le passé.
  • Surcharge de travail, pression ressenties:travail dans l’urgence, contraintes de délais.
  • Charge de travail: celle qui est prescrite au salarié, c’est à dire les objectifs fixés au salarié,
    et la charge de travail réelle, c’est à dire ce que réalise réellement le salarié avec les moyens mis à sa disposition.
    L’inadéquation entre ces 2 charges de travail est génératrice de stress.
  • Manque de reconnaissance.
  • Menace sur l’emploi, travail précaire, etc
  • Aménagement moderne des bureaux paysagers, open space : perte d’intimité, soumission permanente au regard d’autrui.

Selon Christophe DEJOURS

«la souffrance psychique résulte de la confrontation de l’homme à l’organisation du travail»

L’entreprise demande aux salariés de plus en plus d’autonomie, par conséquent il se produit une rupture des liens entre les salariés ( diminution du soutien social).

Selon KARASEK

Modèle de Karasek

L’autonomie recouvre 2 dimensions

  • La capacité du salarié à peser sur les décisions = autonomie décisionnelle.
  • La possibilité de choisir les modes opératoires (c’est à dire la façon de réaliser son travail) et d’en expérimenter de nouveaux.

Toute personne a également des sources de stress dans sa vie personnelle, et il sera parfois difficile d’arriver à surmonter à la fois le stress d’origine professionnelle et le stress d’origine personnelle.

Par ailleurs un même facteur de stress pourra avoir des conséquences très différentes d’un individu à l’autre.


Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire