Sauveteur secouriste du travail

Sauveteurs secouristes du travail, SST

L’employeur est tenu d’organiser, après avis du médecin du travail, un dispositif qui permet d’assurer les soins d’urgence aux employés accidentés ou malades. Dans cet objectif, des hommes et des femmes doivent être formés comme sauveteurs secouristes du travail, SST en nombre suffisant et bien répartis dans tous les établissements et sur tous les chantiers afin d’être capables d’intervenir immédiatement en cas d’accident ou maladie.

Articles du Code du travail : sauveteurs secouristes du travail, SST

Article R4224-14

Les lieux de travail sont équipés d’un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible.

Article R 4224-15

Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :
1° Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
2° Chaque chantier employant 20 travailleurs au moins pendant plus de 15 jours où sont réalisés des travaux dangereux.
Les travailleurs ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers.

Article  R 4224-16

En l’absence d’infirmiers, ou lorsque leur nombre ne permet pas d’assurer une présence permanente, l’employeur prend, après avis du médecin du travail, les mesures nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades. Ces mesures qui sont prises en liaison notamment avec les services de secours d’urgence extérieurs à l’entreprise sont adaptées à la nature des risques.
Ces mesures sont consignées dans un document tenu à la disposition de l’inspecteur du travail.

Sauvetage secourisme du travail : conduite à tenir

L’INRS et divers experts partenaires ont produit un guide technique qui synthétise les techniques et conduite à tenir en secourisme ( conformes aux techniques européennes et internationales).
En cas de risque professionnel spécifique, et donc d’accident spécifique, le médecin du travail peut donner des conduites à tenir particulières, ou demander au formateur de les intégrer à la formation afin que les interventions des secouristes soient adaptées aux risques de l’entreprise.

Le plan d’intervention représente l’ensemble des actions que doit mettre en oeuvre le secouriste :

  • protéger,
  • examiner,
  • alerter ou faire alerter,
  • secourir.

Le réseau assurance maladie Risques professionnels et INRS ont établi ce document de référence:   Dispositif de formation sst, il a pour but de structurer la formation des Sauveteurs secouristes du travail, SST

Les secouristes sont également formés à l’utilisation d’un défibrillateur.

Pour limplantation des défibrillateurs, il faut tenir compte des recommandations des sociétés savantes

Formation initiale et formation continue des sauveteurs secouristes du travail, SST

Les sauveteur secouriste du travail (SST) sont des employés de l’entreprise formés aux premiers secours : ils doivent porter les premiers secours à toute victime d’un accident du travail ou d’un malaise.
Les sauveteurs secouristes sont également des acteurs de la prévention dans l’entreprise.

La formation initiale a une durée minimale de 14 heures, à l’issue de laquelle est remis un certificat est valable 24 mois au niveau national.
Ce certificat est délivré par le réseau Assurance maladie Risques professionnels / INRS. Il donne l’équivalence à l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau1 » (PSC1) du ministère de l’Intérieur.
La formation est assurée par un formateur SST certifié par le réseau Assurance maladie risques professionnels / l’INRS. Ce formateur peut appartenir à l’entreprise ou à un organisme de formation habilité par ce même réseau.

Au bout de 24 mois un recyclage de 7 heures est nécessaire au maintien des compétences de SST. Tous les 24 mois un recyclage de 7 heures s’impose.

Formateurs de secouristes du travail, SST

Selon le document de référence de l’INRS :
cette formation de formateur de secouristes est conforme aux référentiels élaborés par l’INRS et dispensée par les entreprises ou les organismes habilités pour la formation de formateurs SST. Elle s’adresse à un groupe de 5 personnes minimum à 10 maximum.
Ces futurs formateurs SST doivent :

  • être titulaires du Certificat de SST en cours de validité,
  • avoir validé leurs connaissances en matière de prévention des risques professionnels
    à travers une formation du réseau prévention (ou autoformation en ligne).
  • Cette formation de formateur SST dure au moins 56 heures  réparties sur 2 semaines non consécutives,

Cette formation comporte des évaluations formatives et des épreuves d’évaluations certificatives finales.
Le formateur de SST obtient un certificat de formateur SST qui fait l’objet d’une déclaration et d’un enregistrement obligatoires dans l’outil de gestion national.
Cette formation fait l’objet d’un maintien-actualisation des compétences obligatoire (MAC) : 21 heures de formation sont nécessaires tous les 36 mois pour conserver le titre de formateur SST.

Un Formateur SST peut devenir formateur PSC1 (PAE PSC) : l’arrêté du 30 mai 2016,  a modifié  l’arrêté du 24 août 2007 modifié à propos de la qualification des formateurs fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à
l’unité d’enseignement « prévention et secours civiques de niveau 1 » :

« Les titulaires du certificat de formateur sauveteur-secouriste du travail (SST), à jour de formation maintien et actualisation des compétences, sont autorisés à dispenser l’unité d’enseignement “prévention et secours civiques de niveau 1” sous l’égide des organismes de formation habilités ou agréés par le ministre chargé de la sécurité civile”.

Formateur de formateurs de secouristes du travail

En France seule l’INRS dispense cette formation.

Cette formation s’adresse à un groupe de 6 à 12 personnes relevant d’une entreprise et/ou d’un organisme de formation.

Les stagiaires doivent :

  • Etre titulaires d’un certificat de formateur SST délivré par le réseau Assurance Maladie Risques professionnels / INRS, à jour.
  • Justifier au cours des 3 années civiles précédentes de l’encadrement en tant que formateur principal de 30 formations SST dont au moins 15 formations initiales.
  • Avoir validé leurs connaissances en matière de prévention des risques professionnels à travers une formation du réseau prévention (ou auto-formation en ligne).
  • Elle est d’une durée minimale de 56 heures de formation réparties sur 2 semaines non consécutives.
  • Elle est conforme aux référentiels élaborés par l’INRS.

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites internet conseillés 


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire