Recommandations de bonne pratiques pour la surveillance en santé au travail des travailleurs postés et des travailleurs de nuit

Des recommandations de bonne pratique en santé au travail, validées par la HAS, Haute Autorité de Santé, sont disponibles pour plusieurs risques professionnels, elle visent à optimiser la prévention de ces risques professionnels et ont une valeur réglementaire pour le médecin du travail. Des recommandations de la société française de médecine du travail pour la surveillance médico-professionnelle des travailleurs postés et travailleurs de nuit ont reçu le label HAS en mai 2012.

Recommandations pour la surveillance médico-professionnelle des travailleurs postés et des travailleurs de nuit
Les recommandations de bonne pratiques disponibles en santé au travail

 

Les nouveaux textes qui concernent l’organisation de la santé au travail et entrent en vigueur  au 1 juillet 2012 vont autoriser les médecins du travail à moduler la périodicité des visites médicales en prenant en compte les recommandations HAS.
Pour des salariés soumis à surveillance médicale renforcée,  exception faite pour les personnes exposées aux rayonnements ionisants, il n’y aura plus d’obligation de renouveler les visites médicales au moins tous les ans, le médecin du travail sera  juge des modalités de la surveillance médicale renforcée en tenant compte des recommandations de bonnes pratiques existantes.

Recommandations pour la surveillance médico-professionnelle des travailleurs postés et des travailleurs de nuit

 Documents disponibles pour la surveillance médico-professionnelle des travailleurs postés et/ou de nuit

Définition du travail posté, du travail de nuit

  • Travail posté :
    travail par poste, aux horaires successifs : 3X8, 5X8
  • Travail de nuit :
    tout travail accompli entre 21 heures et 6 heures du matin.
    Un travailleur est considéré comme travaillant de nuit au plan réglementaire s’il travaille au moins 3 heures entre 21H et 6H du matin, au moins 2 fois par semaine,
    ou qui travaille au moins 270 heures de nuit sur 12 mois consécutifs.

L‘article L 3122-42 du code du travail impose une visite médicale 2 fois par an pour les travailleurs de nuit :

“Tout travailleur de nuit bénéficie, avant son affectation sur un poste de nuit et à intervalles réguliers d’une durée ne pouvant excéder six mois par la suite, d’une surveillance médicale particulière dont les conditions d’application sont déterminées par décret en Conseil d’Etat.”

Risques du travail posté, travail de nuit

Le travail posté et travail de nuit sont associés à une diminution du temps de sommeil de 1 à 2 h par 24 H, il en résulte :

  •  une privation chronique de sommeil,
  • une augmentation du risque de somnolence durant la période d’éveil,
  • et un risque augmenté d’accidents et de quasi-accidents de la circulation.

Chez la femme, le travail posté, le travail de nuit représentent un facteur de risque probable pour le cancer du sein qui ne justifie pas de dépistage spécifique par rapport au dépistage organisé du cancer du sein, c’est éventuellement un facteur de risque pour le déroulement de la grossesse.

Contenu de la visite médicale en santé au travail pour le travail de nuit, le travail posté

En plus de l’examen clinique classique,  il est important d’interroger le salarié pour connaître le temps de sommeil sur les 24H et de rechercher une privation de sommeil chronique.

Il est recommandé de :

Mesures de prévention pour les travailleurs postés, les travailleurs de nuit

  • L‘exposition à la lumière avant ou au début de chaque poste est recommandé, alors qu’il vaut mieux l’éviter en fin de poste pour faciliter le sommeil.
  • La sieste est recommandée.
  • la prise d’un café en début de poste peut améliorer la vigilance au travail.
  • Les médicaments psychostimulants et hypnotiques n’ont pas d’indication.

Chez la femme enceinte, il est recommandé d’éviter le travail posté et/ou le travail de nuit à partir de 12 semaines d’aménorrhée.

Les recommandations de bonne pratiques disponibles en santé au travail

Ces recommandations de bonne pratique  en santé au travail visent à optimiser la prévention de certains risques professionnels.



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire