Principaux indicateurs à rechercher chez un travailleur lombalgique

En cas de lombalgie persistante ou récidivante, constatée à l’occasion des visites médicales de santé au travail, il faut évaluer différents facteurs pronostiques : les facteurs psychologiques et comportementaux susceptibles d’influencer le passage vers la chronicité et les facteurs socio-économiques et professionnels susceptibles d’influencer l’incapacité prolongée et de retarder le retour au travail. La Haute Autorité de santé et la Société de Médecine du travail ont publié récemment des recommandations dans lesquelles figurent ces indicateurs qui sont également validés au niveau international.

Signes de gravité médicale : drapeaux rouges 
Indicateurs psychosociaux d’un risque accru de passage à la chronicité : Drapeaux jaunes
Facteurs pronostiques liés aux représentations perçues du travail et de l’environnement par le travailleur : drapeaux bleus 
Facteurs pronostiques liés à la politique de l’entreprise, au système de soins et d’assurance : drapeaux noirs

Accéder à l’intégralité du document de la Société de médecine du travail  :
Recommandations de bonne pratique : Surveillance médico-professionnelle du risque lombaire pour les travailleurs exposés à des manipulations de charges.

Signes de gravité médicale : drapeaux rouges

Source : Royal college of general practitioners. Clinical guideline for the management of acute low back pain. London : last revision 2001

Ces signes de gravité médicale sont des signes de probabilité d’une cause organique sous-jacente à la lombalgie qui peuvent justifier des explorations complémentaires.

  • Douleur de type non mécanique : douleur d’aggravation progressive, présente au repos et en particulier pendant la nuit ;
  • Symptôme neurologique étendu ( déficit dans le contrôle des sphincters vésicaux ou anaux, atteinte motrice au niveau des jambes, syndrome de la queue de cheval) ;
  • Paresthésie au niveau du pubis (ou périnée) ;
  • Traumatisme important ( telle qu’une chute de hauteur) ;
  • Perte de poids inexpliquée ;
  • Antécédent de cancer, présence d’un syndrome fébrile ;
  • Usage de drogue intraveineuse ou usage prolongé de corticoides ( par exemple thérapie de l’asthme) ;
  • Déformation structurale importante de la colonne ;
  • Douleur thoracique ( = rachialgies dorsales) ;
  • Age d’apparition inférieur à 20 ans ou supérieur à 55 ans ;
  • Fièvre ;
  • Altération de l’état général.

Indicateurs psychosociaux d’un risque accru de passage à la chronicité : drapeaux jaunes

Source  : European guidelines for prevention in low back pain : november 2004, Burton AK, Balague F, Cardon G

Si certains de ces indicateurs sont présents, il existe un risque plus marqué de passage à la chronicité chez le travailleur lombalgique.

Problèmes émotionnels tels que : dépression, anxiété, stress, tendance à une humeur dépressive, retrait des activités sociales.

Attitudes et représentations inappropriées par rapport au mal de dos :
par exemple l’idée que la douleur représenterait un danger ou qu’elle pourrait entraîner un handicap grave, un comportement passif avec attente de solutions placées dans des traitements plutôt que dans une implication personnelle active.

Comportements douloureux inappropriés, en particulier d’évitement ou de réduction de l’activité lié à la peur

Problèmes liés au travail ( insatisfaction professionnelle ou environnement de travail jugé hostile)

ou problèmes liés à l’indemnisation ( rente, invalidité).

Facteurs pronostiques liés aux représentations perçues du travail et de l’environnement par le travailleur lombalgique : drapeaux bleus

Source : Shaw WS, Van der Windt DA, Main CJ, Loisel P, Linton SJ, the « decade of the flags » working group. Early patient screening and intervention to address individual-level occupational factors in back disability.

Ces facteurs liés aux représentation perçues du travail et de l’environnement par le travailleur  sont susceptibles d’influencer l’incapacité prolongée et de retarder le retour au travail.

Facteurs pronostiques liés à la politique de l’entreprise, au système de soins et d’assurance : drapeaux noirs

Source : Shaw WS, Van der Windt DA, Main CJ, Loisel P, Linton SJ, the « decade of the flags » working group. Early patient screening and intervention to address individual-level occupational factors in back disability.

Ces facteurs liés à la politique de l’entreprise, au système de soins et d’assurance  sont également susceptibles d’influencer l’incapacité prolongée et de retarder le retour au travail du travailleur lombalgique

  • Politique de l’employeur empêchant la réintégration progressive ou le changement de poste ;
  • Insécurité financière ;
  • Critères du système de compensation ;
  • Incitatifs financiers ;
  • Manque de contact avec le milieu de travail ;
  • Durée de l’arrêt maladie.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier (7,1 KiB, 63 891 hits)

  Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes (7,3 KiB, 139 234 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :

Site internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire