Bruit : généralités

Chaque année 600 à 650 surdités dues au bruit sont indemnisées, ce qui représente une dépense voisine de 80 millions d’euros. L’exposition au bruit caractérise un environnement physique agressif, c’est un facteurs de risque professionnel de pénibilité selon le décret du 30 mars 2011. L’employeur a désormais des obligations supplémentaires pour prévenir la pénibilité, un salarié exposé au bruit, dans certaines conditions, pourra prétendre à un départ anticipé à la retraite au titre de la pénibilité.

Le bruit est une vibration de l’air qui se propage de proche en proche.

  • Cette vibration est transmise au tympan, puis aux cellules de l’oreille interne.
  • Ces cellules envoient des impulsions électriques au cerveau, ainsi est crée la sensation sonore.

On caractérise l’onde sonore par sa fréquence et son intensité.

Sa fréquence, nombre de vibrations par seconde :

  • s’exprime en hertz ;
    • sons graves entre 20 et 200 hertz ;
    • sons aigus entre 2000 et 20000 hertz.

Son intensité, niveau de pression exercée sur l’oreille :

  • s’exprime en décibel, unité logarithmique de référence ;
  • une augmentation de 3 dB correspond à une intensité double ;
  • un bruit de 20 dB équivaut à une voix chuchotée ;
  • un bruit de 130 dB crée une sensation douloureuse au niveau de l’oreille.

Pour prendre en compte le niveau réellement perçu par l’oreille, on utilise un décibel physiologique appelé décibel pondéré A = dBA

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels (69,2 KiB, 35 476 hits)

  Tableau n°46 RA : Affections professionnelles provoquées par les bruits (38,0 KiB, 9 908 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire