Attention-Santé au travail

Cancer de la vessie : facteurs de risque professionnels

14% des cancers de la vessie seraient actuellement attribuables à des expositions professionnelles. Les facteurs en cause sont les amines aromatiques et les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques: HAP. Il existe des suspicions pour les nitrosamines, les solvants chlorés tel le perchloréthylène.

Certaines Amines Aromatiques
Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques: HAP
Nitrosamines
Composés azoïques en présence d’un agent réducteur
Autres expositions professionnelles

 

Certaines Amines Aromatiques

70 000 salariés sont exposés aux amines aromatiques
Les amines responsables de cancers de la vessie sont surtout:

  • les amines aromatiques utilisées dans l’industrie des colorants
    • Benzidine, certains colorants azoïques,
  • les amines dans l’industrie du caoutchouc.

Industrie du caoutchouc

  • Bêta naphtylamine jusque dans les années 50
  • Nitrosamines qui peuvent se former en sous-produit de certaines réactions de vulcanisation.

Industrie des colorants

  • La benzidine
    • C’est une des amines aromatiques cancérogènes les plus largement produites.
    • On la retrouve également chez les travailleurs des colorants azoïques à base de benzidine:
    • Ces azodérivés se transforment en benzidine par azoréduction dans l’organisme.
    • Cancers décrits chez les ouvriers de la coloration textile, de la coloration du cuir.
    • Excès de cancers chez des peintres qui ont utilisés des colorants aminés jusque dans les années 50.
  • La dichlorobenzidine, DCB, classée cancérogène probable par le CIRC.

Plasturgie

Plusieurs amines aromatiques sont utilisées comme durcisseur de résines époxydiques ou résines polyuréthanes, encore utilisées dans des entreprises de l’industrie du plastique ou du caoutchouc.

Parmi ces amines: MOCA ou MBOCA : Methyl Bis Ortho Chloro Aniline,
Cette diamine aromatique chlorée
utilisée comme agent de réticulation dans la fabrication de certains polyuréthanes,
notamment les élastomères moulés à hautes performances,
est un cancérogène très fortement suspecté:
Amine cancérogène, classé 2A par le CIRC, c’est à dire probablement cancérogène
Classé de façon identique par l’Union Européenne: catégorie 2.

Laboratoires de recherche
Jusque dans le milieu des années 80 des amines classées comme cancérogènes ont été utilisées.

Fabrication de pesticides
Excès de risque de cancer de la vessie chez les ouvriers de fabrication du chlordimefon:
Exposition à la 4 chloro ortho toluidine.

Industrie des cosmétiques
Difficile d’accéder aux données d’expositions.

Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques: HAP

Présents dans:

  • La fumée de cigarettes.
  • Les produits de combustion dégagés en milieu industriel lors de l’utilisation de dérivés de la houille.

Les hydrocarbures Aromatiques Polycycliques représentent une grande famille d’agents chimiques

  • Benzo[a]pyrène: HAP classé parmi les plus cancérogènes.
  • Benzo[a]anthracène.
  • Benzo[a]fluoranthène.

Exposition aux HAP: professions exposées aux produits de combustion

  • Fonderies d’acier et de fonte.
  • Cokeries.
  • Industrie de production d’aluminium utilisant le procédé Söderberg, ateliers d’électrolyse de l’aluminium:
    • Le procédé Söderberg à anode continue:
    • Anode constituée de pâte à base de coke et de brai de houille mise directement dans le caisson de la cuve d’électrolyse et cuite en continu par passage du courant électrique.
    • Le procédé le plus utilisé de nos jours: «électrolyses précuites»:
    • Anodes précuites, fabrication et cuisson des anodes se font dans des ateliers spécifiques.
  • Revêtements routiers:
    HAP présents dans les goudrons de houille et dérivés, les bitumes, brais de pétrole.
  • Revêtements de tuyaux:
    Exposition aux HAP lors de travaux sur des tuyaux d’eau potable ou de gaz,
    Protégés de la corrosion par un vernis de protection à base de brai de houille ( ce produit a été abandonné en 2000).
    Lors de travaux de maintenance les opérateurs sont amenés à découper les tuyauteries ( tronçonnage, oxycoupage), à réaliser de la soudure à l’arc le plus souvent dans des espaces confinés.
  • Activités de ramonage.
  • Fabrication de disques de carbone: cette fabrication récente est à l’origine d’émission importante d’HAP.
    Les processus de travail qui portent les huiles minérales à haute température peuvent générer des HAP.
    L’huile minérale, lorsqu’elle est neuve ne contient pas de HAP.
  • Dans les fumées dégagées par les procédés dans la métallurgie et l’électrométallurgie.
  • Traitement du bois: créosotage:
    • Injection de créosote (mélange extrait de divers goudrons) dans le bois pour le conserver

Nitrosamines

N-nitrosodiéthanolamine(NDELA)

Les nitrosamines ne sont pas utilisées en tant que telles dans l’industrie, sauf cas exceptionnels.

Elles se forment à partir d’amines secondaires, mises en présence d’agents nitrosants:

  • Les oxydes d’azote qui se trouvent dans l’air.
  • Ou bien les nitrites qui se trouvent en solution.

Les nitrosamines se forment donc dans de nombreux process industriels

Mise en évidence de nitrosamines dans l’air

  • Industrie du caoutchouc.
  • Certaines fonderies utilisant le procédé Ashland.
  • Industrie alimentaire: poissons, viandes fumées.

Les nitrosamines peuvent se former dans certains fluides d’usinage.

La présence des nitrosamines passe le plus souvent complètement inaperçue.
Il faut examiner attentivement les produits qui entrent dans le process pour les repérer.

Composés azoïques en présence d’un agent réducteur

Les composés azoïques sont désormais non cancérogènes:
Néanmoins des amines cancérogènes peuvent se former lors de l’utilisation de savons décolorants pour le nettoyage des mains: le savon sur le colorant azoïque crée une amine cancérogène.

Exemple du savon Reduran Spezial ® pour le lavage des mains souillées dans la teinturerie, l’imprimerie.
L’utilisation du savon au contact des colorants et pigments libère des arylamines cancérogènes au niveau de la peau, liposolubles et absorbables par les téguments.
L’interdiction de ce savon dans les teintureries et imprimeries est à l’étude.

Autres expositions professionnelles

  • Professions exposées aux fluides de coupe
    Rôle possible des nitrosamines.
  • Industrie chimique
    Fabrication des fluorures de perfluoro-octane-sulfonyl.
  • Solvants chlorés
    Métiers du détachage: utilisation du perchloréthylène.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°15 Ter RG : Lésions prolifératives de la vessie provoquées par les amines aromatiques et leurs sels et la N-nitroso-dibutylamine et ses sels (72,4 KiB, 4 300 hits)

  Tableau n°16 Bis RG : Affections cancéreuses provoquées par les goudrons de houille, les huiles de houille, les brais de houille et les suies de combustion du charbon (58,0 KiB, 4 714 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire