Tabac-Santé au travail

Cancer de la vessie: facteurs de risque environnementaux

L’épithélium de la vessie, plus largement l’épithélium urothélial, est un tissu de contact avec les substances toxiques: certains cancérogènes y exercent leur action, ainsi que des agents infectieux. L’épidémiologie a clairement établi la responsabilité du tabac pour le cancer de la vessie.

 

  • Le tabac
    La fumée de cigarette est responsable de 25 à 60 % des cancers de vessie dans les pays industrialisés.
    Une relation dose-effet a été mise en évidence.
  • Les facteurs infectieux
    • Ils entraînent une inflammation chronique.
    • Bilharziose à schistosoma haematobium: elle entraîne des carcinomes (cancers) de la vessie.
  • Les traitements:
    • Analgésiques ( traitements contre la douleur) qui contiennent de la phénacétine.
    • Traitements de chimiothérapie: cyclophosphamide, chornaphazine.
    • Radiothérapie du petit bassin.
  • Arsenic dans l’eau de boisson
    • Pour une ingestion supérieure à 80 µg/jour, le risque de tumeur de vessie augmente.
  • «Herbes chinoises» amaigrissantes
    • Elles contiennent de l’acide aristolochique, dérivé nitrophénanthrènique cancérogène.

Autres agents pour lesquels il existe une suspicion:

  • Consommation excessive de café.
  • Consommation régulière d’édulcorants, en particulier la saccharine.
  • Utilisation de teintures pour les cheveux.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°15 Ter RG : Lésions prolifératives de la vessie provoquées par les amines aromatiques et leurs sels et la N-nitroso-dibutylamine et ses sels (72,4 KiB, 4 495 hits)

  Tableau n°16 Bis RG : Affections cancéreuses provoquées par les goudrons de houille, les huiles de houille, les brais de houille et les suies de combustion du charbon (58,0 KiB, 4 908 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants

:


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire