Rester ou revenir au travail avec un cancer !

L’association entreprises et cancer, créée en 2013 se donne pour objectif d’aider les entreprises à mieux accompagner les personnes atteintes d’un cancer dans le milieu professionnel. En effet, chaque année 375 000 personnes apprennent qu’elles ont un cancer, parmi elles 120 000 exercent une activité professionnelle. L’association propose de faciliter le retour et le maintien dans l’emploi de ces personnes fragilisées par la maladie mais aussi riches d’une expérience de vie féconde pour elle même et leurs organisations.

L’association Entreprise et cancer accompagne les organisations dont les salariés sont touchés par la maladie. Elle intervient dans les entreprises et les collectivités pour des actions de sensibilisation des personnels (conférences, petits déjeuners, réunions d’information) à une meilleure prise en considération des enjeux et des impacts liés au cancer dans le milieu professionnel.

Bien sûr une personne qui travaille et qui est atteinte d’un cancer n’a aucune obligation d’informer son entreprise, sa direction, ses collaborateurs de sa pathologie. Mais en pratique, environ 2/3 des personnes touchées par un cancer, informe leur entourage professionnel de leur pathologie à l’occasion de l’arrêt ou du retour dans l’entreprise (79% des salariés malades doivent interrompre leur activité).
L’entreprise peut-être destabilisée par l’ arrêt prolongé d’un collaborateur : en effet, elle doit travailler dans la pérennité, or un salarié absent pendant plusieurs mois pénalise ses résultats. Elle doit alors redistribuer la charge de travail sur d’autre collaborateurs, ou recruter un salarié pour remplacer, tout en ignorant totalement la durée de l’arrêt maladie.L’entourage professionnel proche peut se trouver désemparé par la survenue de cette pathologie, ne sait pas forcément comment réagir vis-à-vis du collègue en arrêt, ou quand il revient dans l’entreprise,etc

Comme l’explique très bien la directrice de l’association, Nathalie Vallet-Renart, issue du monde de l’entreprise, qui a créé cette association après avoir été touchée elle même par un cancer,  on ne porte plus le même regard sur tout ce qui nous entoure, y compris lors de la reprise du travail et pendant de longues semaines on n’a plus la même énergie…

80% des personnes atteintes de cancer reprennent leur activité dans les 2 ans et 50% des postes de travail font l’objet d’aménagement. Mais 20% des salariés déclarent également avoir fait l’objet de mesures discriminatoires : perte de responsabilité, refus de promotion ou d’augmentation.

Le manager de proximité, le responsable des ressources humaines ont des rôles facilitateurs à jouer lors de la reprise de l’activité professionnelle, ils doivent pouvoir repérer des signaux faibles chez ce collaborateur qui reprend son poste de travail.
Les visites médicales de reprise du travail avec le médecin du travail sont l’occasion d’envisager un aménagement du poste de travail, ce peut être un aménagement du temps de travail sous la forme de reprise à temps partiel thérapeutique par exemple. Une démarche pour obtenir une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peut également être envisagée, etc
Toute personne en arrêt de travail peut également demander à rencontrer le médecin du travail dans le cadre d’une visite médicale de pré reprise afin d’anticiper et organiser la reprise du travail.

L’association peut apporter également des réponses sur le plan social aux personnes en activité qui viennent d’apprendre qu’elles ont un cancer et qui doivent interrompre leur activité professionnelle : en prévision d’ un arrêt long, ils s’interrogent sur le type d’ indemnisation auquel ils peuvent prétendre, pendant combien de temps, etc…

 

Logo entreprise et cancerL’association  Entreprise et Cancer  , aide les différents acteurs de l’entreprise à mieux accompagner un collaborateur touché par un cancer, afin de favoriser son maintien et son retour au travail. L’association a trois axes d’intervention : sensibiliser les collaborateurs à la maladie et à la question du comportement, par des conférences ouvertes à tous, former les managers, les DRH et les médecins du travail à accompagner les malades , accompagner les malades et leur hiérarchie par des parcours individualisés co-construits.
L’association propose également de faire le lien entre l’entreprise et le monde des soignants  parce que le domaine de l’entreprise et le domaine des soignants sont à des années lumière et lorsqu’une personne en activité arrive à l’hôpital pour faire traiter son cancer, elle subit un choc supplémentaire en arrivant sur une autre planète…

 

 

La rédaction d’AtouSante a assisté à la rencontre ” Le cancer en entreprises: enjeux et réponses ” organisée à Lyon le 23 janvier 2014 au cours de laquelle l’association Entreprise et cancer , présidée par Nathalie Vallet-Renart, a été présentée. La fondation d’entreprise Emergences accompagne l’association Entreprises et cancer.

Nous pensons que la mise en place de ces accompagnements pourrait également être l’occasion d’informer les personnes victimes de cancer de l’existence de consultations très spécifiques qui réalisent une démarche unique de recherche des expositions professionnelles des cancers indemnisables.



Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

Sites Internet conseillés :

 


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire