Prévention de l’exposition à l’amiante : mesures transitoires à mettre en oeuvre sur les chantiers en attendant l’évolution de la règlementation

Le seuil limite d’exposition pour l’amiante devrait être prochainement abaissé : la VLEP, Valeur limite d’exposition professionnelle devrait ainsi  passer de 100 fibres d’amiante par litre à 10 fibres d’amiante par litre à une échéance de 3 ans, les modalités de contrôle de l’empoussièrement seront également modifiées et les équipements de protection individuelle et collective devront être adaptés au niveau d’empoussièrement sur les chantiers.

Un décret en conseil d’Etat est en cours d’élaboration mais en attendant, la DGT, Direction générale du travail précise dans une instruction de novembre 2011  que des mesures transitoires doivent être mises en oeuvre dès maintenant sur les chantiers qui exposent à l’amiante, afin d’augmenter la prévention.

En cas d’empoussièrement supérieur ou égal à 100 fibres par litre et inférieure à 6 000 fibres par litre,

il faut utiliser des appareils de protection respiratoire à masque complet, à ventilation assistée, de type TM3P, avec filtre P3

En cas d’empoussièrement  de 6 000 à 25 000 fibres par litre,

  • pour les travaux de retrait de matériaux qui contiennent de l’amiante ( MCA), non friables, très émissifs,
  • il faut confiner la zone de travaux par une enveloppe étanche à l’eau et à l’air,
  • utiliser une protection collective par mise en dépression de la zone, avec contrôle permanent de cette dernière,
  • et utiliser une protection individuelle : combinaisons étanches, décontaminables ou jetables,
  • et des appareils de protection respiratoire isolants à adduction d’air à pression positive garantie;

En cas d’empoussièrement supérieur à 25 000 fibres d’amiante par litre,

  • donc pour les situations de retrait les plus émissives,
  • les maîtres d’ouvrage doivent examiner l’opportunité du retrait envisagé, au profit du maintien en place des matériaux contenant de l’amiante en procédant à un encapsulage étanche.
  • En effet les moyens de prévention habituels ne permettent pas de respecter la VLEP de 0,1 fibre par cm3

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°30 RG : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières d'amiante (13,4 KiB, 25 443 hits)

  Tableau n°30 Bis RG : Cancer broncho-pulmonaire provoqué par l'inhalation de poussières d'amiante (8,4 KiB, 15 672 hits)

  Tableau n°47 RA : Affections consécutives à l'inhalation de poussières d'amiante (36,7 KiB, 5 864 hits)

  Tableau n°47 Bis RA : Cancer broncho-pulmonaire provoqué par l'inhalation de poussières d'amiante (34,2 KiB, 4 667 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire