Valeurs limites d’exposition professionnelle contraignantes

Danger amiante-Santé au travail

Plusieurs décrets, dont le décret du 9 mai 2012, le décret du 15 décembre 2009, le décret n° 2007-1539 du 26 octobre 2007, fixent des valeurs limites d’exposition professionnelle contraignantes pour certains agents chimiques.

Concentrations d’agents chimiques dans l’atmosphère des lieux de travail
VLEP 8 heures, VLEP court terme
Agents chimiques pour lesquels une VLEP est fixée par décret

Dans l’atmosphère des lieux de travail, dans la zone de respiration du salarié, la concentration de l’agent chimique ne doit pas dépasser la valeur indiquée.

 

Concentrations d’agents chimiques dans l’atmosphère des lieux de travail

Les VLEP sont exprimées:

  • Pour les aérosols liquides et/ou solides
    Toujours en mg/m3.
  • Pour les gaz et/ou les vapeurs
    Soit en ppm: partie par million en volume dans l’air (ml/m3)
    Soit en mg/m3.
  • Pour les fibres
    En fibres/cm3

 

VLEP 8 heures, VLEP court terme

La valeur limite d’exposition professionnelle est mesurée, ou calculée:

  • Soit sur une période de référence de 8 heures, moyenne pondérée dans le temps: VLEP 8 heures.
  • Soit à court terme: valeur plafond mesurée sur une durée maximale de 15 mn: VLEP court terme.

Agents chimiques pour lesquels une VLEP est fixée par décret

Décret n° 2007-1539 du 26 octobre 2007

Article R. 4412-149 du code du travail :
« Les concentrations des agents chimiques présents dans l’atmosphère des lieux de travail figurant dans le tableau suivant ne doivent pas dépasser, dans la zone de respiration des travailleurs, les valeurs limites d’exposition professionnelle définies ci-après.”

 

  • Acétate d’isopentyle
    • VLEP sur 8 H: 270 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 540 mg/m3, 100 ppm

       

  • Acétate de 2-butoxyéthyle VLEP applicable au  1er juillet 2012
    • VLEP sur 8 H :  66,5 mg/m3 d’air, 10 ppm
    • VLEP court terme : 333 mg/m3,  50 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Acétate de 2-éthoxyéthyle 
    • VLEP sur 8 H :  11 mg/m3 d’air,  2 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • Acétate de 2-méthoxyéthyle 
    • VLEP sur 8 H :  5 mg/m3 d’air, 1  ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • Acétate de 2-méthoxy-1-méthyléthyle
    • VLEP sur 8 H: 275 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 550 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Acétate de 1-méthylbutyle
    • VLEP sur 8 H: 270 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 540 mg/m3, 100 ppm

       

  • Acétate de pentyle
    • VLEP sur 8 H: 270 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 540 mg/m3, 100 ppm

       

  • Acétate de vinyle 
    • VLEP sur 8 H :   17,6 mg/m3 d’air,   5 ppm
    • VLEP court terme :  35,2 mg/m3,  10 ppm

     

  • Acétone
    • VLEP sur 8 H: 1 210 mg/m3 d’air, 500 ppm
    • VLEP court terme: 2 420 mg/m3, 1 000 ppm

       

  • Acétonitrile
    • VLEP sur 8 H: 70 mg/m3 d’air, 40 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Acide chlorhydrique
    • VLEP court terme: 7,6 mg/m3, 5 ppm

       

  • Acide cyanhydrique
    • VLEP sur 8 H :  2 mg/m3 d’air,  2 ppm
    • VLEP court terme :  10 mg/m3,  10 ppm

       

  • Acrylate d’éthyle
    • VLEP sur 8 H :  21 mg/m3 d’air,  5 ppm
    • VLEP court terme : 42 mg/m3,  10 ppm

     

  • Acrylate de méthyle  
    • VLEP sur 8 H :  18 mg/m3 d’air,   5 ppm
    • VLEP court terme:  36 mg/m3,  10 ppm

     

  • 2-aminoéthanol
    • VLEP sur 8 H: 2,5 mg/m3 d’air, 1 ppm
    • VLEP court terme: 7,6 mg/m3, 3 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Ammoniac anhydre
    • VLEP sur 8 H: 7 mg/m3 d’air, 10 ppm
    • VLEP court terme: 14 mg/m3, 20 ppm

       

  • Azide de sodium
    • VLEP sur 8 H: 0,1 mg/m3 d’air
    • VLEP court terme: 0,3 mg/m3
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Benzène
    • VLEP sur 8 H: 3,25 mg/m3 d’air, 1 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Bisphénol A (poussières inhalables), 
    • VLEP sur 8 H :  10 mg/m3 d’air

     

  • Bois: poussières de bois
    • VLEP sur 8 H: 1 mg/m3 d’air

       

  • Brome
    • VLEP sur 8 H: 0,7 mg/m3 d’air, 0,1 ppm

       

  • Bromure de méthyle, bromométhane
    VLEP sur 8 H :  20 mg/m3 d’air,  5 ppm

     

  • Butanone
    • VLEP sur 8 H: 600 mg/m3 d’air, 200 ppm
    • VLEP court terme: 900 mg/m3, 300 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • 2-butoxyéthanol, VLEP applicable au  1er juillet 2012
    • VLEP sur 8 H:   49 mg/m3 d’air,   10 ppm
    • VLEP court terme:  246 mg/m3,  50 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • Chlore
    • VLEP court terme: 1,5 mg/m3, 0,5 ppm

       

  • Chlorobenzène
    • VLEP sur 8 H: 23 mg/m3 d’air, 5 ppm
    • VLEP court terme: 70 mg/m3, 15 ppm

       

  • Choroforme
    • VLEP sur 8 H: 10 mg/m3 d’air, 2 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Chlorure de vinyl monomère
    • VLEP sur 8 H: 2,59 mg/m3 d’air, 1 ppm

       

  • Chrome hexavalent et ses composés, VLEP applicable au  1er juillet 2014
    • VLEP sur 8 H:   0,001 mg/m3 d’air,   
    • VLEP court terme:  0,005 mg/m3,  
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • Cumène
    • VLEP sur 8 H: 100 mg/m3 d’air, 20 ppm
    • VLEP court terme: 250 mg/m3, 50 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Cyclohexane
    • VLEP sur 8 H: 700 mg/m3 d’air, 200 ppm

       

  • Cyclohexanone
    • VLEP sur 8 H: 40,8 mg/m3 d’air, 10 ppm
    • VLEP court terme: 81,6 mg/m3, 20 ppm

       

  • 1, 2-dichlorobenzène
    • VLEP sur 8 H: 122 mg/m3 d’air, 20 ppm
    • VLEP court terme: 306 mg/m3, 50 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Dichlorométhane, VLEP applicable au  1er juillet 2012
    • VLEP sur 8 H:   178 mg/m3 d’air,   50 ppm
    • VLEP court terme: 356  mg/m3,  100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • N,N-diméthylacétamide
    • VLEP sur 8 H: 7,2 mg/m3 d’air, 2 ppm
    • VLEP court terme: 36 mg/m3, 10 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • N,N Diméthylformamide
    • VLEP sur 8 H:   15 mg/m3 d’air,   5 ppm
    • VLEP court terme:  30 mg/m3,  10  ppm

     

  • Diméthylamine
    • VLEP sur 8 H: 1,9 mg/m3 d’air, 1 ppm
    • VLEP court terme: 3,8 mg/m3, 2 ppm

       

  • Diéthylamine
    • VLEP sur 8 H: 15 mg/m3 d’air, 5 ppm
    • VLEP court terme: 30 mg/m3, 10 ppm

       

  • Disulfure de carbone
    • VLEP sur 8 H:   15 mg/m3 d’air,   5 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • 1,4-dioxane
    VLEP sur 8 H :  73 mg/m3 d’air,  20  ppm

     

  • 2-Éthoxyéthanol
    • VLEP sur 8 H :  8 mg/m3 d’air,  2 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • Ethylamine
    • VLEP sur 8 H: 9,4 mg/m3 d’air, 5 ppm
    • VLEP court terme: 28,2 mg/m3, 15 ppm

       

  • Ethylbenzène
    • VLEP sur 8 H: 88,4 mg/m3 d’air, 20 ppm
    • VLEP court terme: 442 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Fibres céramiques réfractaires classées cancérogènes
    • 0,1 fibre/cm3
    • Jusqu’au 30 juin 2009: 0,5 fibres/cm3

       

  • Fluorure d’hydrogène
    • VLEP sur 8 H: 1,5 mg/m3 d’air, 1,8 ppm
    • VLEP court terme: 2,5 mg/m3, 3 ppm

       

  • n-heptane
    • VLEP sur 8 H: 1 668 mg/m3 d’air, 400 ppm
    • VLEP court terme: 2 085 mg/m3, 500 ppm

       

  • Heptane-2-one
    • VLEP sur 8 H: 238 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 475 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Heptane-3-one
    • VLEP sur 8 H: 95 mg/m3 d’air, 20 ppm

       

  • n-hexane
    • VLEP sur 8 H: 72 mg/m3 d’air, 20 ppm

       

  • Isocyanate de méthyle, 
    • VLEP court terme:  0,02  ppm

     

  • Méthacrylate de méthyle
    • VLEP sur 8 H:   205 mg/m3 d’air,   50 ppm
    • VLEP court terme:  410 mg/m3,  100 ppm

     

  • Méthanol
    • VLEP sur 8 H: 260 mg/m3 d’air, 200 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • 2-Méthoxyéthanol
    • VLEP sur 8 H:   3,2 mg/m3 d’air,  1  ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • (2-méthoxyméthylethoxy)-propanolol
    • VLEP sur 8 H: 308 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • 1-méthoxypropane-2-ol
    • VLEP sur 8 H: 188 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 375 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • 4-méthylpentane-2-one
    • VLEP sur 8 H: 83 mg/m3 d’air, 20 ppm
    • VLEP court terme: 208 mg/m3, 50 ppm

       

  • Mercure et composés inorganiques bivalents du mercure, y compris l’oxyde de mercure et le chlorure mercurique
    • VLEP sur 8 H :  0,02 mg/m3 d’air

     

  • Morpholine
    • VLEP sur 8 H: 36 mg/m3 d’air, 10 ppm
    • VLEP court terme: 72 mg/m3, 20 ppm

       

  • Oxyde de diéthyle
    • VLEP sur 8 H: 308 mg/m3 d’air, 100 ppm
    • VLEP court terme: 616 mg/m3, 200 ppm

       

  • Oxyde tert-butyle et de méthyle
    • VLEP sur 8 H:   183,5 mg/m3 d’air,   50 ppm
    • VLEP court terme:  367 mg/m3,  100 +ppm

     

  • Pentachlorure de phosphore
    • VLEP sur 8 H: 1 mg/m3 d’air

       

  • Pentane
    • VLEP sur 8 H: 3 000 mg/m3 d’air, 1 000 ppm

       

  • Phénol
    • VLEP sur 8 H : 7,8 mg/m3 d’air, 2 ppm
    • VLEP court terme : 15,6 mg/m3, 4 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Phosgènes
    • VLEP sur 8 H: 0,08 mg/m3 d’air, 0,02 ppm
    • VLEP court terme: 0,4 mg/m3, 0,1 ppm

       

  • Phosphine
    • VLEP sur 8 H: 0,14 mg/m3 d’air, 0,1 ppm

       

  • Plomb métallique et ses composés
    • VLEP sur 8 H: 0,1 mg/m3 d’air,
    • Limite pondérale définie en plomb métal (Pb).

       

  • Silice
    • poussières alvéolaires de quartz : 0,1 mg/m3
    • poussières alvéolaires de cristobalite : 0,05 mg/m3
    • poussières alvéolaires de tridymite : 0,05 mg/m3

       

  • Sulfotep
    • VLEP sur 8 H: 0,1 mg/m3 d’air
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Sulfure d’hydrogène
    • VLEP sur 8 H :  7 mg/m3 d’air,  5  ppm
    • VLEP court terme : 14 mg/m3,  10 ppm

     

  • Tétrachoroéthylène, VLEP applicable au  1er juillet 2012
    • VLEP sur 8 H : 138  mg/m3 d’air,  20 ppm
    • VLEP court terme : 275 mg/m3, 40  ppm

     

  • Tétrahydrofurane
    • VLEP sur 8 H: 150 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 300 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Toluène
    VLEP sur 8 H:   76,8 mg/m3 d’air,   20 ppm VLEP applicable au  1er juillet 2012
    VLEP sur 8 H:  192   mg/m3 d’air,  50 ppm ( jusqu’au 1er juillet 2012)
    VLEP court terme:  384 mg/m3,  100 ppm
    Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

     

  • 1,2,4-trichlorobenzène
    • VLEP sur 8 H: 15,1 mg/m3 d’air, 2 ppm
    • VLEP court terme: 37,8 mg/m3, 5 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • 1,1,1-trichloroéthane
    • VLEP sur 8 H: 555 mg/m3 d’air, 100 ppm
    • VLEP court terme: 1 110 mg/m3, 200 ppm

       

  • Triéthylamine
    • VLEP sur 8 H: 4,2 mg/m3 d’air, 1 ppm
    • VLEP court terme: 12,6 mg/m3, 3 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • 1,2,3-triméthylbenzène
    • VLEP sur 8 H: 100 mg/m3 d’air, 20 ppm
    • VLEP court terme: 250 mg/m3, 50 ppm

       

  • 1,2,4-triméthylbenzène
    • VLEP sur 8 H: 100 mg/m3 d’air, 20 ppm
    • VLEP court terme: 250 mg/m3, 50 ppm

       

  • 1,3,5-triméthylbenzène ( mésitylène)
    • VLEP sur 8 H: 100 mg/m3 d’air, 20 ppm
    • VLEP court terme: 250 mg/m3, 50 ppm

       

  • m-xylène
    • VLEP sur 8 H: 221 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 442 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • o-xylène
    • VLEP sur 8 H: 221 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 442 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • p-xylène
    • VLEP sur 8 H: 221 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 442 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

  • Xylène: mélange d’isomères
    • VLEP sur 8 H: 221 mg/m3 d’air, 50 ppm
    • VLEP court terme: 442 mg/m3, 100 ppm
    • Possibilité d’une pénétration cutanée importante.

       

Amiante : article R. 4412-100 du code du travail : La VLEP pour l’amiante sera divisée par 10 mais seulement en 2015…

“La concentration moyenne en fibres d’amiante, sur huit heures de travail, ne dépasse pas dix fibres par litre. Elle est contrôlée dans l’air inhalé par le travailleur.

NOTA:
Décret n° 2012-639 du 4 mai 2012 article 5 : Le présent décret entre en vigueur le 1er juillet 2012.
Ses dispositions s’appliquent aux opérations pour lesquelles le dossier de consultation relatif au marché est publié à compter de cette date.

Toutefois, jusqu’au 1er juillet 2015, la valeur limite d’exposition professionnelle prévue à l’article R. 4412-100 du code du travail est fixée à une concentration en fibres d’amiante dans l’air inhalé de cent fibres par litre évaluée sur une moyenne de huit heures de travail.

 

Silice cristalline : article R. 4412-154 et R. 4412-155 du code du travail

Article R. 4412-154 :
«Lorsque l’évaluation des risques met en évidence la présence simultanée de poussières alvéolaires contenant de la silice cristalline et d’autres poussières alvéolaires non silicogènes, la valeur limite d’exposition professionnelle correspondant au mélange est fixée par la formule suivante :
Cns/Vns + Cq/0,1 + Cc/0,05 + Ct/0,05 = 1

Article R. 4412-155 :
«Dans la formule énoncée à l’article R. 4412-154, on entend par:
1° Cns, la concentration en poussières alvéolaires non silicogènes en mg/m3, qui correspond à la différence entre la concentration totale des poussières alvéolaires et la somme des concentrations correspondant aux silices cristallines ;
2° Vns, la valeur limite moyenne de concentration en poussières alvéolaires non silicogènes, en mg/m3, admise sur huit heures, telle que définie par l’article R. 4222-10 ;
3° Cq, la concentration en quartz en mg/m3 ;
4° Cc, la concentration en cristobalite en mg/m3 ;
5° Ct, la concentration en tridymite en mg/m3.
Les chiffres de 0,1 et 0,05 représentent les valeurs limites correspondantes, telles que fixées à l’article R. 4412-149.

Poussières réputées sans effet spécifique : article R. 4222-10 du code du travail

Article R. 4222-10 du code du travail :
« Dans les locaux à pollution spécifique, les concentrations moyennes en poussières totales et alvéolaires de l’atmosphère inhalée par un travailleur, évaluées sur une période de huit heures, ne doivent pas dépasser respectivement 10 et 5 milligrammes par mètre cube d’air. »
4 agents lors de travaux de fumigation : décret 88-448

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.