Equipe pluridisciplinaire de santé au travail : fiches de poste des différents métiers


L’accord du 20 juin 2013 a révisé la convention collective des services de santé au travail et propose une nouvelle classification des emplois. Cet accord propose en annexe des fiches de postes pour l’ensemble des métiers des services de santé au travail, notamment ceux de la filière prévention c’est à dire l’ensemble des intervenants de l’équipe pluridisciplinaire.

Médecin du travail
Infirmier en santé au travail
ASST/assistant de l’équipe pluridisciplinaire
ASST/secrétaire médical
Ingénieur hygiène-sécurité/chimiste
Ergonome
Toxicologue
Epidémiologiste
Psychologue du travail
ASST/assistant en santé au travail
Assistant de service social
Technicien hygiène-sécurité
Formateur en santé au travail
Documentaliste

 

Médecin du travail

 Mission générale

Le médecin du travail a un rôle exclusivement préventif consistant à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail.
Il est le conseiller des employeurs, des travailleurs, des représentants du personnel et des services sociaux dans le cadre des missions définies par le code du travail. Il a un rôle exclusivement préventif comportant des actions en milieu de travail et le suivi individuel de l’état de santé des salariés.
Membre de l’équipe pluridisciplinaire, le médecin du travail l’anime et la coordonne.
Il participe à la mise en œuvre du projet de service élaboré dans le cadre de la commission médico-technique.
Il planifie, organise son activité et en rend compte conformément à la législation en vigueur.

Activités

Réalise des actions en milieu de travail, notamment :

  • les études de poste et l’analyse des conditions de travail ;
  • les prélèvements ;
  • rend compte à l’employeur d’avis motivés sur la législation et l’application des dispositions relatives à l’emploi des travailleurs handicapés ;
  • propose, lorsqu’il constate la présence d’un risque, au moyen d’un écrit motivé et circonstancié, les mesures visant à préserver la santé des travailleurs ;
  • rédige les préconisations lorsqu’il est saisi par un employeur d’une question relevant de ses missions ;
  • communique à l’employeur adhérent les rapports et les résultats des études menées par lui-même ou par l’équipe pluridisciplinaire dans le cadre de son action en milieu de travail (études de poste, fiches d’entreprise…) ;
  • participe, dans les entreprises, aux instances prévues par la loi.
  • Assure le suivi médical individuel des travailleurs :
  • réalise les examens médicaux ;
  • crée et met à jour le dossier médical santé-travail ;
  • prescrit et réalise des examens complémentaires en lien avec le travail ;
  • rédige les fiches d’aptitude ;
  • contribue à la traçabilité des expositions professionnelles, à la prévention de la désinsertion professionnelle et au maintien dans l’emploi des travailleurs ;

Activités complémentaires :

  • participe aux études, recherches, enquêtes, notamment à caractère épidémiologique, entrant dans le cadre de ses missions ;
  • contribue à la veille sanitaire ;
  • établit le rapport d’activité ;
  • élabore les protocoles écrits pour confier certaines activités aux infirmières et/ou aux ASST (entretiens infirmiers, urgences…).

Formation et expérience

Doctorat et diplôme de spécialiste en médecine du travail CES, DES, qualifications reconnues par le conseil de l’ordre des médecins.
(Texte à venir.)

Remarque : la fiche de poste pour le collaborateur médecin n’est pas encore établie.

Infirmier en santé au travail

Mission générale

L’infirmier en santé au travail contribue à prévenir l’altération de la santé des salariés du fait de leur travail.
Il participe à cette mission :

  • dans le cadre de protocoles établis par le médecin du travail : mission préventive individuelle (entretiens infirmiers santé-travail) et missions collectives en milieu de travail ;
  • dans le cadre de son rôle propre défini par le code de la santé publique.

Activités

Réalise, dans le cadre des protocoles précités et sur la base de la connaissance des postes de travail, des entretiens infirmiers santé travail, privilégiant l’écoute de la personne :

  • recueille les données de santé au travail, les observations de toute nature susceptibles de concourir à la connaissance de l’état de santé de la personne qui sont consignées dans le dossier médical ;
  • apprécie les principaux paramètres servant à la surveillance de la santé et réalise les actes médicaux ou explorations fonctionnelles prévus dans le code de la santé publique ;
  • dispense les conseils et les informations en santé au travail ;
  • assure le suivi des préconisations du médecin du travail en cas de restrictions d’aptitude ;
  • assure un suivi particulier (situation de handicap, pathologie chronique…).

En tant que membre de l’équipe pluridisciplinaire, exerce son activité en relation avec les autres préventeurs, en particulier :

  • propose des actions, les organise ou y participe dans les domaines de la prévention et de l’éducation en matière d’hygiène, de santé individuelle et collective et de sécurité ;
  • participe à l’action individuelle ou collective en milieu de travail, et le cas échéant, à la veille sanitaire et de recherche en santé au travail.

Formation et expérience

Diplôme d’Etat infirmier.
DIUST et/ou expérience équivalente.
Formation continue théorique objet d’une validation en santé au travail, de 150 heures au minimum, assortie d’un stage en milieu de travail incluant la connaissance de l’entreprise et la pratique de l’entretien infirmier.

ASST/assistant de l’équipe pluridisciplinaire

 Mission générale

La mission générale de l’assistant de l’équipe pluridisciplinaire est, d’une part, d’assurer un rôle d’assistance administrative auprès de celle-ci et, d’autre part, de remplir des missions de relation et d’information auprès des entreprises adhérentes.

Activités

1. Assistance administrative de l’équipe pluridisciplinaire :

  • met en forme et réalise les documents demandés par l’équipe pluridisciplinaire ;
  • aide à la prise de rendez-vous pour l’action en milieu de travail de l’équipe pluridisciplinaire ;
  • prépare les interventions des membres de l’équipe pluridisciplinaire.

2. Assistance aux missions en entreprises :

  • prend contact avec les entreprises ;
  • traite et suit les interventions en milieu de travail à la demande de l’équipe pluridisciplinaire ;
  • informe l’entreprise sur les différentes obligations en termes de santé au travail (visites médicales, document unique, démarche de prévention des risques, etc.) ;
  • informe sur les moyens d’aide à la prévention que peut proposer le service de santé au travail.

Formation et expérience

Bac et/ou expérience équivalente.

ASST/secrétaire médical

 Mission générale

Le secrétaire médical assiste l’équipe médicale (médecin du travail, interne en médecine, collaborateur médecin et infirmier en santé au travail) dans ses fonctions de suivi individuel des salariés.

Activités

  • Contacte les entreprises et organise les rendez-vous des salariés.
  • Traite les listes nominatives de salariés.
  • Assure la relation avec les adhérents et les salariés.
  • Constitue, traite, suit et met à jour les dossiers médicaux et les archive.
  • Réalise les examens à la demande du médecin du travail.
  • Saisit sur informatique des documents et des données.
  • Saisit les courriers.

Formation et expérience

Bac SMS et/ou expérience équivalente.

Ingénieur hygiène-sécurité/chimiste

 Mission générale

L’ingénieur hygiène sécurité effectue des interventions en entreprise dans un but exclusif de prévention et de préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs et contribue à l’amélioration des conditions de travail.
Il assure des missions relevant de ses domaines d’expertises scientifiques et techniques.
Il identifie les risques professionnels, contribue à leur évaluation, propose des solutions de prévention.

Activités

  • Réalise des actions en milieu de travail, à la demande de l’adhérent, ou dans le cadre de l’équipe pluridisciplinaire.
  • Coopère en apportant une expertise technique, avec les autres acteurs de l’équipe pluridisciplinaire animée et coordonnée par le médecin du travail.
  • Elabore des méthodologies adaptées et des stratégies de repérage, d’identification et d’évaluation des risques et de mesurage, interprète les résultats.
  • Met en œuvre des connaissances théoriques et pratiques étendues et est habilité à prendre les initiatives qui en découlent.
  • Conseille les acteurs de l’entreprise sur les risques professionnels relatifs à la santé et à la sécurité au travail, propose des actions de prévention des risques à court et à long terme.
  • Etablit des diagnostics, formule des propositions d’amélioration, accompagne la mise en œuvre des actions retenues.
  • Communique au médecin du travail le résultat de ses études et établit un rapport d’intervention.
  • Assure une veille scientifique, technique et réglementaire dans ses domaines d’expertise.
  • Assure une information et une sensibilisation à la prévention des risques professionnels.
  • Apporte un appui technique aux autres préventeurs.

Formation et expérience

Bac + 5 (diplôme d’ingénieur spécialisé hygiène sécurité environnement, master…), master 2 en chimie et/ou expérience équivalente.

Ergonome

 Mission générale

L’ergonome effectue des interventions en entreprise dans un but exclusif de prévention et de préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs et contribue à l’amélioration des conditions de travail.
Il adapte les situations de travail à l’homme en prenant en considération les contraintes (physiques, organisationnelles, mentales et environnementales) et celles liées aux exigences de production.
Il assure des missions de diagnostic, de conseil, d’appui pour les acteurs de l’entreprise relevant de son domaine d’expertise. Il intervient dans la correction, l’aménagement et la conception de postes, de nouveaux locaux, de nouvelles organisations.

Activités

  • Réalise des actions en milieu de travail à la demande de l’adhérent ou dans le cadre de l’équipe pluridisciplinaire.
  • Coopère avec les autres acteurs de l’équipe pluridisciplinaire animée et coordonnée par le médecin du travail.
  • Met en œuvre des connaissances théoriques et pratiques étendues et est habilité à prendre les initiatives qui en découlent.
  • Effectue des études ergonomiques en s’appuyant sur une approche globale et participative en recherchant la meilleure adaptation possible du travail à l’homme.
  • Instruit la demande, analyse les situations de travail, l’activité des opérateurs, anime des groupes de travail dans l’entreprise, construit et restitue un diagnostic.
  • Formule des propositions d’amélioration, conseille les acteurs de l’entreprise et accompagne la mise en œuvre des actions retenues.
  • Communique au médecin du travail le résultat de ses études et établit un rapport d’intervention.
  • Apporte un appui technique aux autres préventeurs.
  • Assure une information et une sensibilisation à la prévention des risques professionnels, notamment en matière d’organisation du travail.
  • Assure une veille scientifique, technique et réglementaire.

Formation et expérience

Bac + 5 (master 2, diplôme de hautes études et recherches spécialisées…) et/ou expérience équivalente.

Toxicologue

 Mission générale

Le toxicologue effectue des interventions en entreprise dans un but exclusif de prévention et de préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs et contribue à l’amélioration des conditions de travail.
Il contribue à la prévention des risques toxicologiques.
Il assure des missions de diagnostic, de conseil, d’appui, au bénéfice des acteurs de l’entreprise adhérente relevant de son domaine d’expertise.

Activités

  • Mène ses actions en milieu de travail dans le cadre de l’équipe pluridisciplinaire ou à la demande de l’adhérent.
  • Coopère avec les autres acteurs de l’équipe animée et coordonnée par le médecin du travail. Met en œuvre des connaissances théoriques et pratiques étendues et est habilité à prendre les initiatives qui en découlent.
  • Identifie les agents chimiques présents dans l’entreprise.
  • A partir de connaissances scientifiques, contribue à l’évaluation approfondie des dangers liés aux substances et aux mélanges.
  • Conseille les acteurs de l’entreprise sur les risques toxicologiques à partir de l’analyse de l’activité des opérateurs.
  • Conseille sur les stratégies d’évaluation et de mesurage, interprète les résultats.
  • Préconise des actions de prévention et conseille les acteurs de l’entreprise (propose des agents chimiques de substitution, recherche des techniques de mise en œuvre non polluantes, propose des dispositifs de protection collective et individuelle, étudie les risques potentiels de nouveaux procédés de fabrication…).
  • Communique au médecin du travail le résultat de ses études et établit un rapport d’intervention.
  • Apporte un appui technique aux autres préventeurs.
  • Assure une veille scientifique et réglementaire.
    Assure une information et une sensibilisation à la prévention des risques toxicologiques.

Formation et expérience

Bac + 5 (master 2 et DIU ou DU de toxicologie…) et/ou expérience équivalente.

Epidémiologiste

 Mission générale

L’épidémiologiste en santé au travail étudie notamment les différents facteurs intervenant dans l’apparition des maladies professionnelles ou de phénomènes de santé liés au travail ainsi que leur fréquence, leur mode de distribution, leur évolution et la mise en œuvre des moyens nécessaires à leur prévention.

Activités

  • Conseille sur le choix des études épidémiologiques (pertinence, faisabilité, validité des résultats attendus…).
  • Conduit et apporte son concours aux études épidémiologiques élaborées dans le SSTI ou proposées par des équipes extérieures.
  • Membre de l’équipe pluridisciplinaire, exerce son activité avec les autres préventeurs :
    • apporte ses compétences aux équipes chargées d’étude, dans leur conception, leur conduite, leur analyse, leur documentation et la communication des résultats ;
    • élabore le protocole, choisit la méthode et les outils adaptés, et, au besoin, développe de nouveaux outils ;
    • réalise la synthèse de l’étude dont il communique les résultats ;
    • apporte son concours technique pour l’élaboration et l’exploitation de données statistiques produites par le SSTI.

Formation et expérience

Bac + 5 (master 2 méthodologies des interventions en santé publique) et/ou expérience équivalente.

Psychologue du travail

 Mission générale

Le psychologue du travail exerçant dans le champ du travail effectue des interventions en entreprise dans un but exclusif de préservation de la santé mentale des salariés et d’amélioration des conditions de travail. Il assure des missions de diagnostic, conseil, appui pour les acteurs de l’entreprise dans le cadre d’une démarche collective.

Activités

  • Mène des actions en milieu de travail, dans le cadre de l’équipe pluridisciplinaire ou à la demande de l’adhérent.
  • Coopère avec les autres acteurs de l’équipe pluridisciplinaire animée et coordonnée par le médecin du travail.
  • Met en œuvre des connaissances théoriques et pratiques étendues et est habilité à prendre les initiatives qui en découlent :
    • mise en place des actions d’information et de sensibilisation à la prévention des risques psychosociaux :
    • élaboration des méthodologies d’intervention avec les acteurs de l’entreprise ;
    • évaluation des situations de souffrance mentale et de vécu au travail, des situations conflictuelles par des entretiens individuels et/ou des approches collectives ;
    • étude des organisations du travail en vue d’en repérer les dysfonctionnements susceptibles d’être à l’origine de troubles, conseil dans la recherche de solutions ;
    • élaboration de diagnostics, formulation de propositions d’amélioration et accompagnement de la mise en œuvre des actions retenues :
    • conduite d’actions de prévention en entreprise ;
    • accompagnement de l’entreprise en cas d’événement grave ou traumatique, en mettant en œuvre des techniques de prévention du syndrome post-traumatique.
  • Communique au médecin du travail le résultat de ses études et établit un rapport d’intervention
  • Assure une veille scientifique et réglementaire dans les domaines de sa compétence.
  • Apporte un appui technique aux autres préventeurs.
    Participe aux recherches et enquêtes internes et externes.

Formation et expérience

Bac + 5 (master 2 en psychologie du travail).

ASST/assistant en santé au travail

 Mission générale

L’assistant en santé au travail effectue des actions en milieu de travail dans un but exclusif de prévention. Il contribue à repérer les dangers et à identifier les besoins en santé au travail, notamment dans les entreprises de moins de 20 salariés. Il mène ses actions en milieu de travail dans le cadre de la pluridisciplinarité, à la demande du médecin du travail.

Activités

  • Visite les entreprises pour repérer les dangers existants et communique les résultats au prescripteur.
  • Participe à un premier niveau de repérage des risques professionnels.
  • Informe les entreprises sur les différentes obligations de l’employeur en termes de santé au travail (visites médicales, document unique, démarche de prévention des risques, etc.).
  • Informe les entreprises sur les moyens d’aide à la prévention que peut proposer le service de santé au travail.
  • Propose au prescripteur les interventions nécessaires, en fonction des risques constatés au cours de la visite en entreprise.
  • Prépare les interventions des membres de l’équipe pluridisciplinaire.
  • Réalise des métrologies, dont les résultats seront utilisés par l’équipe pluridisciplinaire pour des préconisations.
  • Participe à l’élaboration des fiches d’entreprise.

Formation et expérience

Bac + formation spécifique de type certificat professionnel et/ou expérience équivalente.

Assistant de service social

 Mission générale

L’assistant de service social du travail agit pour les entreprises adhérentes par ses actions individuelles et collectives, en lien avec l’équipe pluridisciplinaire.

Activités

  • Accueille, informe, conseille et oriente les salariés en fonction de l’évaluation des demandes et des situations.
  • Assure l’accompagnement social des salariés en leur apportant une aide dans le cadre de plans d’actions concertés.
  • Exerce une action individualisée de lutte contre la désinsertion professionnelle et sociale.
  • Assure un rôle de médiation sociale pour les salariés et les entreprises adhérentes.
  • Conduit des projets d’intérêt collectif en partenariat avec les salariés et les entreprises adhérentes.
  • Participe à la veille sociale pour les entreprises adhérentes.
  • Apporte un éclairage social et donne un avis d’expert aux entreprises adhérentes.
  • Participe à la mise en place d’actions de prévention des risques sanitaires et sociaux, en lien avec l’équipe pluridisciplinaire.
  • Participe à des instances de concertation, de décision et de planification en matière d’hébergement, de logement, d’insertion sociale et professionnelle, de maintien dans l’emploi, de santé, de lutte contre les exclusions et de toute problématique concernant le champ social de la santé au travail.

Formation et expérience

Diplôme d’Etat d’assistant social, ayant acquis un diplôme équivalent à celui de conseiller du travail.

Technicien hygiène-sécurité

 Mission générale

Le technicien hygiène-sécurité effectue des interventions en entreprise dans un but exclusif de prévention et de préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs et contribue à l’amélioration des conditions de travail.
Il participe à l’identification des risques, aux missions de diagnostic, de conseil, d’appui pour les acteurs de l’entreprise.

Activités

  • Mène des actions en milieu de travail dans le cadre de la pluridisciplinarité à la demande du médecin du travail ou de l’adhérent.
  • Coopère avec les autres acteurs de l’équipe pluridisciplinaire animée et coordonnée par le médecin du travail.
  • Met en œuvre des connaissances théoriques et pratiques et est habilité à prendre les initiatives qui en découlent.
  • Effectue, selon les méthodologies élaborées par des ingénieurs et ergonomes, des mesurages et interprète les résultats.
  • Apporte un appui technique aux autres préventeurs.
  • Préconise des actions de prévention et conseille les acteurs de l’entreprise en matière d’hygiène et de sécurité.
  • Communique au médecin du travail le résultat de ses études et établit un rapport d’intervention.
  • Contribue à une sensibilisation et à une information des salariés à la prévention des risques professionnels.

Formation et expérience

Bac + 2/3 (DUT hygiène-sécurité environnement, licence professionnelle…) et/ou expérience équivalente.

Formateur en santé au travail

 Mission générale

Le formateur en santé au travail transmet des savoirs et des savoir-faire aux travailleurs des entreprises adhérentes du SSTI portant sur la prévention des risques professionnels de type PRAP (prévention des risques liés à l’activité physique), certificat de prévention secours intervenant à domicile, SST (sauvetage secourisme du travail) dans le cadre des référentiels INRS.

Activités

  • Participe à l’analyse de la demande de l’entreprise, étudie la problématique et les attentes de l’entreprise, avec l’équipe pluridisciplinaire afin d’individualiser la formation.
  • Définit le contenu pédagogique des formations en conformité avec les référentiels INRS.
  • Conçoit les outils pédagogiques.
  • Anime les sessions de formations.
  • Evalue les actions de formation et ajuste les contenus de formation en conséquence.
  • Assure, le cas échéant, la logistique et organise son intervention en fonction des contraintes de l’entreprise.
  • Participe à la gestion administrative des formations (convocations, conventions de formation, édition des cartes SST…).

Formation et expérience

Formation de formateur dispensée et validée par un organisme agréé par l’INRS.

Documentaliste

 Mission générale

Le documentaliste collecte, gère et met à la disposition de l’ensemble du personnel du SSTI les informations et documents nécessaires aux besoins du service.

Activités

  • Effectue une veille documentaire permanente dans les domaines suivants : médicaux, scientifiques, techniques, environnementaux, sociaux, sciences humaines…
  • Sélectionne les informations pertinentes pour des différents acteurs du SSTI.
  • Classe et actualise les documents, informations et fonds documentaires.
  • Interroge les fonds documentaires physique et numérique pour répondre aux demandes.
  • Met à disposition dans le service un fonds documentaire.
  • Etablit des bibliographies sur des sujets spécifiques.
  • Elabore des supports d’information pour diffusion interne ou externe (revue de sommaires mensuelle, veille juridique).
  • Gère les prêts d’ouvrages ou les abonnements, propose les acquisitions et les choix d’abonnements.
  • Aide les utilisateurs à la recherche des documents mis à disposition.
  • Suit l’évolution des outils documentaires et les nouvelles technologies de l’information.
    Forme les utilisateurs aux outils de recherche documentaire sur internet.

Formation et expérience

Bac + 2/3 en sciences de l’information et/ou expérience équivalente.

Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.