TMS d’origine professionnelle

Les TMS, Troubles musculo-squelettiques, constituent la première cause de morbidité liée au travail. Il persiste une sous-déclaration de ces pathologies en maladie professionnelle. L’INVS a publié un numéro spécial du BEH consacré aux études réalisées dans ce domaine dans les pays de la Loire.

Publication de l’INVS
TMS et maladies professionnelles
TMS et travail sur écran
TMS et collecte des ordures ménagères

 

Publication de l’INVS

Un programme pilote de surveillance épidémiologiques des TMS a été développé il y a bientôt 10 ans dans les Pays de la Loire. Les études rapportées dans ce document publié par l’INVS ont été réalisées dans les Pays de la Loire

BEH : TMS d’origine professionnelle

En Europe, les TMS représentent la première cause de maladie professionnelle reconnue.

Incidence et prévalence du syndrome du canal carpien

Elles ont été estimées de 2002 à 2004 :
l’incidence du syndrome du canal carpien opéré estimée dans le Maine-et-Loire s’élevait à 2,7% pour 1000 femmes et 1,2 % pour 1000 hommes.

La prévalence estimée sur un échantillon de salariés de la région s’élevait à 4,0% chez les femmes et 2,4% chez les hommes.

Le syndrome du canal carpien se situe donc au 2ème rang après le syndrome de la coiffe des rotateurs.

Les cas imputables au travail étaient particulièrement élevés chez les ouvriers et les employés.

Pronostic professionnel après intervention pour le canal carpien

1248 questionnaires ont été remplis par des personnes opérées du canal carpien entre 2002 et 2003 dans les Pays de la Loire.

Les facteurs de mauvais pronostic professionnel identifiés sont les suivants :
intervention simultanée sur un autre trouble musculosquelettique du membre supérieur,
catégorie socioprofessionnelle « ouvriers »,
arrêt de travail pour maladie professionnelle
et imputabillité par le patient à une cause professionnelle.

De multiples facteurs sont donc à prendre pour le pronostic professionnel.

Suivi des salariés atteints d’un syndrome de la coiffe des rotateurs
La prévalence du syndrome de la coiffe des rotateurs entre 2002 et 2004 a été estimée à 7%.

L’évolution chez 207 de ces salariés a été étudiée :
pour 2/3 de ces salariés, en 2007, les symptomes à l’épaule sont restés identiques ou se sont aggravés. L’exposition professionnelle restait importante chez les actifs,
l’aménagement des conditions de travail n’a concerné qu’une minorité.

La qualité de vie et la capacité fonctionnelle de l’épaule étaient moindre chez ceux qui n’étaient plus en activité professionnelle.

Surveillance des TMS chez les intérimaires
Des ouvriers intérimaires et des ouvriers non intérimaires ont été comparés :
les prévalences des symptomes musculo-squelettiques et des TMS n’étaient pas significativement plus élevées chez les travailleurs intérimaires alors que les intérimaires sont plus exposés aux facteurs de risque professionnel de TMS.

Ce résultat peut en partie s’expliquer par le fait que les intérimaires sont généralement plus jeunes

Prévalences des lombalgies et .facteurs de risque professionnels
La prévalence des lombalgies était plus élevée chez les hommes que chez les femmes.

Pour les hommes, une prévalence élevée de douleurs quotidiennes a été observée surtout chez les employés et agents de service de la fonction publique et les ouvriers, pour les femmes c’était surtout parmi les ouvrières.

TMS et maladies professionnelles

Les ¾ des maladies professionnelles reconnues en France sont les TMS

TMS et travail sur écran

Aménagement d’un poste de travail informatisé

Le Roller mouse peut aider à lutter contre les TMS

TMS et collecte des ordures ménagères

Limiter les TMS lors de la collecte des ordures ménagères

 

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (75,6 KiB, 326 203 hits)

  Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier (7,1 KiB, 80 489 hits)

  Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes (7,3 KiB, 172 366 hits)



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire