Facteurs de risque des Troubles Musculo Squelettiques : TMS

Le médecin du travail et les intervenants en prévention étudient les facteurs de risque de troubles musculo squelettiques comme la répétitivité, l’effort, l’amplitude articulaire, l’organisation du travail.

Facteurs personnels
Le poste de travail
La situation de travail
Le stress

Les facteurs de risque de TMS sont les facteurs personnels, l’aménagement du poste de travail, les conditions de travail.

 

Facteurs personnels

  • Le sexe : les femmes sont plus touchées:
    Elles sont plus souvent affectées à des tâches qui imposent des mouvements répétitifs au niveau des mains, à cadence élevée.
    Elles accomplissent l’essentiel des tâches ménagères.
    Rôle probable des hormones.
  • L’âge : certaines sollicitations vont déclencher des troubles musculo squelettiques chez des salariés de plus de 50 ans, alors qu’elles sont sans effet chez des salariés âgés de 30 ans
  • Un état de santé dégradé favorise la survenue de troubles musculo squelettiques.

Le poste de travail

  • Gestes répétitifs :
    mouvements précis, de petite amplitude, surtout s’ils sont réalisés dans une posture inconfortable.
  • Les professions qui impliquent des postures de travail statique.
  • Utilisation d’outils vibrants.
  • Appui avec la main.
  • Travail sur écran :
    port de verres correcteurs à focale inadaptée ;
    écran trop haut ou trop bas par rapport aux yeux ;
    clavier trop haut par rapport aux coudes ;
    clavier à touches trop sensibles ;
    clavier épais, non équipé d’un repose poignet ;
    utilisation prolongée de la souris ;
    souris trop petite ou trop grande par rapport à la taille de la main ;

La situation de travail

Organisation de la production :

  • flux tendu ;
  • pression du temps ;
  • organisation du travail .
  • Satisfaction au travail.

Le stress

Le stress en augmentant le tonus au niveau des muscles, semble favoriser la survenue de troubles musculo squelettiques surtout au niveau de la nuque, des épaules, et des avant bras.

Une enquête a été réalisée en 2008 par 350 médecins du travail, auprès de 5 000 salariés de la grande distribution,:
il ressort qu’il existe davantage de troubles musculo-squelettiques chez les employés de la grande distribution:
85 % des salariés de la grande distribution sont atteints de troubles musculo squelettiques, contre 75 % pour l’ensemble de la population:
60 % ont mal au dos, et 30 % souffrent de douleurs aux poignets et aux épaules.

 

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (75,6 KiB, 331 015 hits)

  Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier (7,1 KiB, 81 479 hits)

  Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes (7,3 KiB, 174 347 hits)



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Il y a 1 commentaire sur cet article
  1. samuel29 25 novembre 2013 22 h 47 min

    Concernant les TMS relatifs aux maux de dos, il convient de souligner que de plus en plus de fabricant de sièges professionnels ont adapté leurs gammes de telle sorte qu’ils offrent maintenant des sièges ergonomiques tant pour l’univers du bureau que pour les environnements de production. Bien évidemment le siège ne fait pas tout mais c’est déjà un facteur de risque qui tend à se réduire ou à disparaitre. Combien de fois n’a t’on pas entendu un salarié se plaindre de maux de dos en raison d’une mauvaise assise. Maintenant il convient bien évidemment de choisir le bon siège par rapport au poste de travail . Sur le web, les solutions commencent vraiment à être nombreuses

Laisser un commentaire