Risques pour la santé des rayonnements ionisants

Les rayonnements ionisants ont une action néfaste sur les cellules de l’organisme : ils décomposent les molécules d’eau des cellules et provoquent des lésions de l’ADN : il en résultera des mutations et des morts cellulaires pour des doses très élevées.

Effets non aléatoires
Effets tératogènes
Effets cancérogènes

Effets non aléatoires

Ils apparaissent dès que la dose reçue dépasse une valeur seuil.

Risques consécutifs à une exposition externe globale

  • Baisse des lymphocytes ( cellules sanguines).
    Plus la dose reçue est élevée, plus les symptômes sont importants..
  • Pour une dose plus élevée :
    nausées, vomissements, fatigue, fièvre,
    chute des lymphocytes.
  • Pour une dose encore plus élevée :
    diarrhées, hémorragies internes.
    Seule la greffe de moëlle permet d’éviter la mort .

Risques consécutifs à une exposition externe partielle

  • Atteinte de la peau :
    érythème ( rougeur), sécheresse, nécrose de la peau.
  • Atteinte des testicules, des ovaires :
    risque de stérilité.
  • Atteinte de l’œil :
    cataracte par atteinte du cristallin,
    atteinte des paupières,
    chute des cils,
    conjonctivites,
    atteintes de la cornée kératite.
  • Atteinte de la thyroïde :
    hypothyroïdie possible.

Effets tératogènes

Les rayonnements ionisants peuvent entraîner des malformations chez le fœtus, donc éviter d’irradier toute femme enceinte.

Effets cancérogènes

Chez certains sujets, l’exposition aux rayonnements ionisants augmente les leucémies et certains cancers.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°06 RG : Affections provoquées par les rayonnements ionisants (7,6 KiB, 9 335 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire