Asthme professionnel dû à une moisissure chez des techniciens de maintenance des distributeurs de café

Les  distributeurs de café ont envahi les lieux publics, les entreprises, etc Des employés en assurent la maintenance, vident régulièrement les bacs de marc de café et placent de la nouvelle poudre de café. Dans un souci de rentabilité, l’organisation du travail de ces agents de maintenance a changé, ils passent désormais moins fréquemment retirer ce marc de café des machines, ce qui laisse le temps à une moisissure de se développer  : Chrysonilia sitophila qui provoquer des asthmes professionnels.

La moisissure Chrysonilia sitophila doit être considérée comme un allergène dans l’industrie du café
Un cas d’asthme professionnel chez un technicien de maintenance de distributeur de café a été publié
Prévention de l’asthme professionnel chez les techniciens de maintenance des distributeurs de café

La moisissure Chrysonilia sitophila doit être considérée comme un allergène dans l’industrie du café

Cette moisissure, Chrysonilia sitophila,  est connue pour provoquer des asthmes professionnels chez les travailleurs du bois : des cas d’asthme professionnel provoqué par Chrysonilia sitophila en exploitation forestière ont été décrits en 1996 au Canada

L’Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail,  signale également deux cas d’asthme professionnel chez des employés de maintenance de distributeurs de café :  cette moisissure étant  la même que dans les autres pays où des cas analogues ont été rapportés, et tous les cas s’étant déclarés en même temps font évoquer la présence de moisissures, à l’état de spores, dans le café frais en poudre.
Comme on l’observe souvent dans les asthmes professionnels, les symptômes sont rythmés par le travail, l’asthme se manifeste lors de l’exposition au marc de café recouvert de moisissure (il est alors recouvert d’une poudre orangée).
L’exploration fonctionnelle respiratoire confirme le diagnostic. Les IgE spécifiques sont élevées, les tests cutanés sont positifs pour le marc recouvert de moisissure ( recouvert par une poudre orangée) mais négatif pour le marc frais. L’analyse mycologique a identifié la moississure  Chrysonilia sitophila.

Un cas d’asthme professionnel chez un technicien de maintenance de distributeur de café a été publié

 L’un de ces cas d‘asthme professionnel chez un technicien de maintenance de distributeur de café a fait l’objet d’une publication en anglais et d’un diaporama.

Il s’agit d’une personne de 43 ans en bonne santé, qui a cessé de fumer 15 ans auparavant. Son père et sa soeur sont allergiques au pollen.
Les premiers symptômes sont apparus en 2005 : rhinite, conjonctivite, puis toux et gêne respiratoire  rythmés par l’exposition professionnelle. Le salarié, sans antécédent personnel,  ne présente ces symptômes que lorsqu’il est exposé au marc de café stocké plus d’une semaine et recouvert par de la poudre orangée. Il ne présente pas de symptômes si les distributeurs de café sont vidés fréquemment (le marc de café n’est alors pas recouvert par une poudre orangée). Le salarié ne présente pas de symptômes durant les vacances et les week-ends.
L’analyse de la poudre orangée a permis de mettre en évidence de nombreuses colonies de la moisissure neurospora .

La pathologie a été déclarée en maladie professionnelle sur le tableau de maladie professionnelle n°66 du régime général : rhinite et asthme professionnel récidivant après chaque exposition aux aérosols de marc de café moisi chez un technicien de maintenance de distributeurs automatiques de café.

Le terrain atopique de ce technicien de maintenance a probablement été un facteur de risque dans la sensibilisation et le développement de cet asthme professionnel. Une exposition professionnelle fréquente a sans doute été nécessaire pour provoquer cette sensibilisation et l’asthme.

Prévention de l’asthme professionnel chez les techniciens de maintenance des distributeurs de café

 Les techniciens de maintenance des distributeurs de café ne sont pas toujours informés des risques biologiques auxquels ils sont exposés durant leur travail. Cette absence de conscience du risque s’accompagne souvent de l’absence de protection.

Exemples de mesures de prévention qui peuvent être mise en place pour prévenir des asthmes professionnels conséquence de l’exposition au marc de café moisi.

  • Vider les bacs qui contiennent le marc de café plus souvent afin que les moisissures n’aient pas le temps de se développer.
  • Le technicien de maintenance doit se protéger avec un masque anti-poussière FFP2 lorsqu’il vide les bacs qui contiennent du marc de café.
  • Adapter directement des sacs sur les tuyaux d’évacuation de marc de café pour éviter la création d’aérosol.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°66 RG : Rhinites et asthmes professionnels (93,7 KiB, 12 317 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire