Asthme à la farine du boulanger

25% des asthmes professionnels sont observés chez des boulangers, ils sont provoqués par la poussière de farine, ou par les enzymes contenus dans certains types de farine et additifs. Ils surviennent généralement après 5 à 10 ans d’exposition à la farine.

Allergie aux poussières de farine chez le boulanger
Asthme du boulanger: tableaux de maladies professionnelle
Mesure de l’exposition aux poussières de farine
Prévention de l’asthme à la farine chez le boulanger
Subventions accordées pour l’achat d’aspirateur professionnel ou diviseuse anti-projection de farine.

Allergie aux poussières de farine chez le boulanger

Au cours de la fabrication du pain, les poussières de farine restent en suspension dans l’air du fournil.

Après un certain temps d’exposition, le boulanger peut se sensibiliser à la poussière de farine:
son organisme fabrique des anticorps, la farine devient allergène.

La rencontre de l’antigène avec l’anticorps pourra provoquer les manifestations suivantes :

  • Irritations oculaires: conjonctivites.
  • Irritations de la peau.
  • Obstruction du nez avec écoulement, rhinite.
  • Asthme: les symptômes surviennent par crise: gêne respiratoire, sensation de manque d’air, toux, respiration sifflante, etc
    Cette gêne apparaît surtout lorsque le boulanger a terminé son travail.

Il n’existe généralement pas de crise lorsque le boulanger n’est pas exposé à la farine, notamment lors des vacances.

Asthme du boulanger: tableaux de maladies professionnelle

L’asthme du boulanger est reconnu en maladie professionnelle au titre des tableaux des maladies professionnelles:
La farine est la première cause d’asthme professionnel en France.

  • Tableau de maladie professionnelle n° 66 pour la farine.
  • Tableau de maladie professionnelle n° 63 pour les enzymes contenus dans certains types de farine et additifs.

Mesure de l’exposition aux poussières de farine

Le risque de sensibilisation ou d’apparition de symptômes respiratoires chez le boulanger est augmenté si la concentration de particules inhalables dans l’air du fournil dépasse 0,5 mg/m3.

Il n’existe pas en France de valeur limite d’exposition spécifique pour les poussières de farine.
Une valeur limite de moyenne d’exposition de 0,5 mg/m3 est définie par l’Assemblée des Hygiénistes Industriels Gouvernementaux des Etats Unis (ACGIH).

2 types de prélèvements pour évaluer l’exposition aux poussières de farine

  • Prélèvements individuels:
    Dispositif de prélèvement placé à hauteur des voies respiratoires,
    Ces prélèvements reflètent l’exposition du boulanger.
  • Prélèvements ambiants:
    Dispositif de prélèvement placé à un poste fixe
    Ces prélèvements témoignent du niveau de pollution du fournil par les poussières de farine.

Ces prélèvements concernent la fraction inhalable des poussières en suspension dans l’air : fraction définie par la norme NF EN 481.

Prévention de l’asthme à la farine chez le boulanger

Opérations manuelles qui exposent le boulanger au dégagement de farine

  • Le vidage du sac dans le pétrin.
  • Le fleurage: saupoudrage de farine:
    Il se pratique généralement à la volée, à toutes les étapes de fabrication du pain.
  • Le nettoyage des sols avec le balai, le nettoyage des machines avec une brosse ou une soufflette:
    La seule solution consiste à acquérir un aspirateur professionnel.

Certaines mesures simples permettent de diminuer l’exposition à la farine dans le fournil

Modification des méthodes de travail pour diminuer l’exposition à la farine

  • Ventilation correcte du fournil.
  • Apprendre à vider le sac de farine dans le pétrin sans le secouer:
    • Il est recommandé d’ouvrir le sac avec soin, avec des ciseaux.
    • Le vider avec précaution au fond de la cuve, ne pas le secouer.
    • Plier doucement le sac avant de le mettre à la poubelle/
    • Ne pas conserver des sacs vides, véritables nids à poussière.
  • Verser la farine dans l’eau, et non l’inverse.
  • Etaler la farine à la main ou au tamis, sans la projeter.
  • Utiliser la raclette ( qui aide à couper la pâte ) au lieu de la «soufflette» pour nettoyer le plan de travail.
  • Séparer les tenues de travail des tenues de ville.
  • Laver les vêtements de travail, ne pas les secouer, ni les brosser.
  • Eviter les courants d’air.
  • Utiliser un aspirateur pour le nettoyage du fournil.

Au niveau des machines

  • Utiliser une diviseuse anti projection de farine.

Subventions accordées pour l’achat d’aspirateur professionnel ou diviseuse anti-projection de farine.

Une subvention de 300 € est accordée par les CRAM, Caisses Régionales d’Assurance Maladie, pour l’achat d’un aspirateur professionnel, et 1000 € pour l’achat d’une diviseuse anti-projection de farine.

Subvention de 300 € pour acquérir un aspirateur professionnel

Dans le cadre de la campagne outils plus sûrs en boulangerie pâtisserie artisanale  :
les Caisses Régionales d’Assurance Maladie ( CRAM) proposent une aide pour acquérir un aspirateur professionnel pour le nettoyage des sols du fournil.

L’aspirateur, contrairement au balai, encore trop fréquemment utilisé permet un nettoyage optimal sans dégagement de poussières de farine.

Les aspirateurs professionnels référencés par les CRAM:

  • Aspirateur KARCHER NT 361 ECO M-BOULANGERIE.
  • Aspirateurs CFM 118 BOUL.
  • Aspirateurs CFM 127 BOUL.

Subvention de 1 000 € pour acquérir une diviseuse anti-projection de farine

La diviseuse anti-projection permet de canaliser les poussières de farine vers l’arrière de la machine, pour éviter les projections sur le boulanger, lors de la surpression qui se produit au moment de la compression.

La farine de fleurage est ensuite récupérée dans un tiroir amovible à l’arrière de la machine.

Les diviseuses référencées par les CRAM

  • Diviseuse anti-projection de farine SEBP D24.
  • Diviseuse anti-projection de farine SEBP D1224 EV2.

Bénéficiaires d’aides financières pour acquérir un aspirateur, une diviseuse anti-projection de farine

Les artisans boulangers ou pâtissiers dont les établissements sont classés dans le code risque Sécurité sociale:

  • 15.8 CA: «boulangerie, seule ou avec vente de confiserie»
  • 15.8 CB: «boulangerie-pâtisserie avec ou sans vente de confiserie»
  • 15.8 DA: «pâtisserie artisanale”

Les artisans doivent être à jour de leurs cotisations sociales.

Ces boulangers pâtissiers doivent employer au moins un salarié.

Demande de subvention à effectuer à la CRAM

Le boulanger -pâtisssier qui remplit les conditions ci-dessus doit effectuer une demande à la Caisse Régionale d’Assurance Maladie, CRAM, désormais appelées CARSAT, dont dépend son établissement.

Une convention est alors établie entre la caisse et l’entreprise, elle indique:

  • Le montant de la subvention.
  • La marque, la référence du matériel.
  • La date avant laquelle doit s’effectuer l’achat.

Versement de la subvention

La subvention est versée dès que l’achat du matériel a été effectué, sur production:

  • D’une attestation de moins de 3 mois, délivrée par l’URSSAF, attestant que l’entreprise a satisfait à ses obligationsen matière de cotisations de Sécurité Sociale et d’allocations familiales ( versement, fourniture de déclaration).
  • Des duplicata des factures concernant le matériel:
    le chef d’entreprise certifie sur le duplicata qu’il est conforme à l’original
    Il certifie l’avoir acquitté en indiquant le mode et la date de règlement.
  • D’un RIB (Relevé d’Identité Bancaire).

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°63 RG : Affections provoquées par les enzymes (72,6 KiB, 2 900 hits)

  Tableau n°66 RG : Rhinites et asthmes professionnels (93,7 KiB, 11 184 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire