Modification du tableau de maladie professionnelle n°40 qui indemnise certaines tuberculoses au titre des maladies professionnelles

Un paragraphe du tableau n° 40 des tableaux de maladies professionnelles du régime général a été modifié. Pour être indemnisée au titre des maladies professionnelles, une infection tuberculeuse latente peut désormais être évaluée par l’évolution des tests IGRA ( tests sanguins de détection de l’interféron Gamma) et/ou IDR, Intradermoréaction à la tuberculine. Dans la version antérieure du tableau n° 40, la primo infection pouvait être attestée uniquement par l’évolution des tests tuberculiniques IDR. Il n’était pas question des tests IGRA.

Les tests IGRA (Interferon gamma release assay) sont de nouveaux tests de détection de la tuberculose.

Lors d’une tuberculose maladie on met en évidence les bacilles tuberculeux (BK) par la bactériologie ou la biologie moléculaire.
Mais lors des tuberculoses latentes, le nombre de bacilles est faible donc ces examens ne sont pas utilisés : on dispose alors des tests IGRA, qui sont des tests sanguins de détection de l’interféron Gamma ou bien de l’IDR.
Lors de la tuberculose, c’est l‘immunité à médiation cellulaire qui lutte contre l’infection :
le diagnostic d’une infection tuberculeuse latente repose donc sur la mise en évidence d’une réaction immunitaire d’origine cellulaire : soit in vivo par l’IDR à la tuberculine, soit in vitro par les tests IGRA.

IDR et tests IGRA donnent des informations voisines, mais l‘IDR est un test in vivo alors que les tests IGRA  sont des tests in vitro.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques (/CMycobacterium avium/intracellulare, /CMycobacterium kansasii, (49,8 KiB, 13 526 hits)

<

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire