Halogénés

L’halothane, l’enflurane, l’isoflurane, le sévoflurane et le desflurane sont des anesthésiques halogénés.

Halothane
Sévoflurane ( sevorane R), desflurane ( suprane R)
Effets cancérogènes des halogénés

Halothane

  • Seul l’halothane peut induire une hépatite auto-immune,
    de mécanisme immuno-allergique ( AC anti-hépatiques) et déterminants génétiques.
  • Hépatite reconnue comme maladie professionnelle: tableau n°89 des maladies professionnelles.

Sévoflurane ( sevorane R), desflurane ( suprane R)

  • Ce sont des halogénés récents.
  • Ils ne provoquent pas de toxicité hépatique.
  • Le sevoflurane est éliminé par voie urinaire,
    Il ne présente pas de toxicité rénale professionnelle connue,
    Pas d’immunogénotoxicité hépatique.

Effets cancérogènes des halogénés

Halothane, enflurane, isoflurane sont classés «groupe 3» par le Centre International de Recherche contre le cancer, c’est à dire «inclassables».

On n’observe pas de surmortalité par cancer chez les anesthésistes, parmi les halogénés, seul l’halothane présente une toxicité.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°89 RG : Affection provoquée par l'halothane (6,2 KiB, 1 547 hits)



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire