Cytostatiques : mesures de prévention

L’absorption des produits cytostatiques par voie cutanée et respiratoire chez les professionnels de santé est importante, les mesures de prévention sont donc essentielles pour éviter au maximum la contamination par ces produits destinés aux chimiothérapies anticancéreuses.

Prévention lors de la reconstitution et préparation des cytostatiques
Prévention lors de l’administration des cytostatiques
Etablissement de protocoles
Obligations de l’employeur

Prévention lors de la reconstitution et préparation des cytostatiques

Protection collective :

  • hotte à flux laminaire,
  • local spécifique pour la préparation des produits.

Equipements de protection individuelle :

  • double paire de gants (nitrile ou vinyl) changés toutes les 30 à 60 minutes, une paire non stérile et une paire stérile;
  • surblouse à usage unique;
  • masque NP2, changé toutes les 2 heures;
  • lunettes de protection;
  • charlotte.

Prévention lors de l’administration des cytostatiques

  • Une paire de gants latex ou vinyl assure une protection lors du branchement des chimiothérapies.
  • Toute préparation qui contient des cytostatiques doit être considérée comme potentiellement contaminée et manipulée avec des gants.
    En effet des études ont émis l’hypothèse d’une probable contamination de la surface externe des poches pour perfusion au cours de la préparation.
  • Les gants doivent être retirés immédiatement après le branchement ou débranchement et déposés dans un conteneur approprié.
  • Le branchement d’une poche équipée d’une tubulure purgée avec du diluant permet de réduire l’exposition du personnel infirmier.
  • Mais la purge n’est pas la seule source d’exposition lors du branchement des chimiothérapies.

Un lavage simple des mains doit être effectué avant et après tout branchement ou débranchement de chimiothérapies.

Etablissement de protocoles

Les mesures de prévention doivent intégrer la mise en place de protocoles pour les opérations suivantes :

  • préparation des produits;
  • administration, ablation de la perfusion;
  • élimination des déchets, des excreta, du linge;
  • procédure si projection dans les yeux, sur la peau, les vêtements;
  • que faire en cas d’extravasation;
  • entretien de la hotte à flux laminaire;
  • entretien de la salle de soins;
  • entretien du secteur d’hébergement.

Obligations de l’employeur

Les cytostatiques étant des agents Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction, CMR,
Le décret CMR n° 2001-97 du 1er Février 2001 doit être appliqué dans tout établissement où sont manipulés des produits anticancéreux.

L’employeur doit :



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire