Substitution des produits noirs : goudron, bitume

Le goudron est classé cancérogène de catégorie 1 par l’Union européenne.

Le goudron
Le bitume

Le goudron

Il est obtenu par distillation de matières volatiles recueillies au cours de la pyrolyse de la houille.

Classé cancérogène de catégorie 1 par l’Union Européenne

Le bitume est très riche en H.A.P ( Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques):

  • La teneur en benzopyrène (cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction de catégorie 2) peut atteindre 5g/kg
  • Lors de la mise en oeuvre à chaud d’enrobés à base de goudron, des concentrations atmosphériques de l’ordre de 1 à 5µg/m3 ont été retrouvées ( la valeur limite recommandée par la C.N.A.M pour le benzopyrène est de 0,15 µg/m3)

Le goudron a été abandonné depuis le début des années 50, comme liant de revêtement routier.

Des produits composés de 60% de bitume et 40% de goudron ont été utilisés jusque dans les années 80 pour réaliser des revêtements anti-kérosène :

  • pour les pistes d’aéroport,
  • pour les stations services,
  • Pour les dépôts d’hydrocarbures.

Les produits composés ont été remplacés par :

  • Des structures béton
  • Puis par des bitumes anti-kérosène sans goudron.

 

Le bitume

Le bitume est obtenu par distillation fractionnée du pétrole, il a remplacé le goudron, comme liant de revêtement routier, il n’est pas classé par l’Union Européenne

Il est inscrit dans le groupe 3 par le CIRC : c’est à dire inclassable quant à sa cancérogénicité chez l’homme.

La teneur en benzopyrène ( cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction de catégorie 2) est faible: < 2mg/kg

Lors de l’application manuelle ou mécanisée d’enrobés, de faibles teneurs atmosphériques ont été relevées par plusieurs études: <0,010 µg/m3.

Des enrobés verts sur des chantiers de voierie sont actuellement à l’essai.

  • Ils sont fabriqués avec des liants qui utilisent uniquement des matières premières renouvelables d’origine agricole.
  • Ces enrobés sont mis en oeuvre avec des moyens traditionnels: finisseur, compacteur
  • Ils sont appliqués à plus basse température: entre 110°et 130 °
  • Ils auraient des propriétés mécaniques améliorées par rapport à celles des enrobés à base de bitume : plus grande résistance: à l’orniérage, à l’action des hydrocarbures.

Le bitume fluxé
C’est un bitume amolli par ajout d’huile de fluxage, peu volatile, pour réaliser des enduits superficiels ou des enrobés à froid.
Autrefois, ces bitumes fluxés étaient obtenus avec des huiles de houille riches en H.A.P, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques ( teneur en benzopyrène >100 mg/kg)

Actuellement, les huiles de fluxage sont d’origine pétrolière.

On assiste au développement des huiles végétales: huiles de colza.

Les bitumes fluxés sont le plus souvent remplacés par des émulsions de bitume appliquées à des températures plus basses.


Vous pouvez lire également les articles suivants :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire