Substitution des produits de traitement des bois

Certains produits de traitement des bois contiennent parfois des produits visés par le décret du 1er février 2001, cancérogènes, qui peuvent être remplacés par des produits moins nocifs pour la santé.

Les lasures
Les fongicides
La créosote

Les lasures

Employées pour protéger et teindre le bois
Elles contiennent parfois des fongicides, bactéricides, visés par le décret du 1er février 2001 ‘(décret CMR, Cancérogène, Mutagène, toxique pour la Reproduction), mais toujours à des concentrations inférieures aux limites réglementaires de l’étiquetage.

Les fongicides

Le C.C.A est une association de sels hydrosolubles de chrome, cuivre, arsenic

  • Anhydride chromique: cancérogène de catégorie 1
  • Oxyde cuivreux
  • Trioxyde ou pentoxyde d’arsenic : cancérogènes de catégorie 1

Ce fongicide, C.C.A est destiné aux traitements des bois extérieurs.

Il est interdit dans plusieurs applications ( décret 2004-1227 du 17 Novembre 2004).

Substitution possible par des préparations associant:

  • Composés minéraux du cuivre: hydroxycarbonate cuivrique
  • Ammoniums quaternaires : chlorure de benzalkonium

L’inrs a montré que le risque cancérogène lié au chrome et à l’arsenic était négligeable en cas d’usinage des boius traités par le C.C.A

La créosote

Classée cancérogène de catégorie 2
La créosote se présente sous la forme d’un liquide brun-noir huileux

La créosote est un mélange complexe

  • d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (H.A.P)
  • et de composés phénoliques

La créosote est obtenue par distillation des goudrons de houille.

Elle est utilisée comme xylo-protecteur, imperméabilisant pour les traverses de rail et les poteaux électriques en bois.

Elle peut être utilisée dans les installations industrielles ou par des professionnels lors du traitement du bois curatif in situ à condition

  • Que la teneur en benzopyrène soit inférieure à 0,005% en poids ( le benzopyrène est un cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction de catégorie 2)
  • et que la teneur en phénols extractible par l’eau soit inférieure à 3% en poids

L’emploi de la créosote a été limitée par l’Union Européenne ( directive 2001/90/CE du 26 octobre 2001)

Le remplacement du bois par du béton ( poteaux, traverses de rail du réseau T.G.V ) limite désormais l’utilisation de la créosote.

Le remplacement des agents CMR, Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction doit constituer un axe prioritaire en matière de prévention des risques professionnels.
Malgré tout, il importe de rester vigilant car ces nouveaux matériaux de substitution ne sont pas toujours dénués de toxicité et certaines études en cours ne disposent pas encore de recul suffisant pour affirmer leur inocuité.


Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :

Fiche d’aide au repérage ou à la substitution des cancérogènes.


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire