Principaux agents chimiques rencontrés en fonderie et leurs dangers : nouvelle recommandation CNAM

L’assurance maladie vient de publier une nouvelle recommandation, R 456,  pour les employeurs  qui relèvent du Comité technique national de la métallurgie qui informe sur les risques et dangers des agents chimiques rencontrés en fonderie et indique les mesures minimales de prévention à mettre en oeuvre.

Poussières de silice cristalline ( quartz, cristoballite)
Hydrocarbures aromatiques polycycliques, HAP
Monoxyde de carbone
Des fumées sont émises par les alliages métalliques liquides
Les procédés de fabrication des moules en sable et des noyaux utilisent des résines qui renferment des substances dangereuses
Pendant la coulée : dégradation thermique des résines

 

Poussières de silice cristalline ( quartz, cristoballite)

La silice cristalline est classée cancérogène par le CIRC
Le sable de fonderie, sous forme de poussières riches en silice cristalline peut provoquer une silicose.
L’exposition a lieu à la sablerie et lors du décochage
C’est le tableau n° 25 des maladies professionnelles qui indemnise les pathologies.

  Tableau n°25 RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline (quartz, cristobalite, tridymite), des silicates cristallins (kaolin, talc), (73,1 KiB, 9 972 hits)

Hydrocarbures aromatiques polycycliques, HAP

Certains HAP sont classés cancérogènes.
Ils sont surtout formés in situ lors de la pirolyse de produits organiques

Monoxyde de carbone

Il peut être à l’origine d‘intoxication aigue mortelle.
Il se forme lors de la combustion des liants organiques des moules.
Des effets cardiaques sont possibles, c’est un toxique avéré pour la reproduction.

Des fumées sont émises par les alliages métalliques liquides

Elles peuvent entraîner des maladies respiratoires.
Peuvent être également être présents dans les fumées : du plomb, du béryllium, du nickel, du chrome, etc

Les procédés de fabrication des moules en sable et des noyaux utilisent des résines qui renferment des substances dangereuses

 Formaldéhyde
Le formaldéhyde est classé cancérogène, c’est un irritant pour la peau, les yeux, les voies respiratoires.
Les affections résultant d’une exposition au formaldéhyde peuvent être reconnues sur les tableaux n°43 et 43 Bis des maladies professionnelles du régime général.

  Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères (63,4 KiB, 4 978 hits)

  Tableau n°43 Bis : Affections cancéreuses provoquées par l'aldéhyde formique (87,3 KiB, 4 336 hits)

Phénol
Le phénol est caustique pour la peau et les muqueuses, c’est un irritant respiratoire.
Il pénètre par la peau et peut entraîner des troubles neurologiques, une atteinte hépato-rénale, des anomalies génétiques
Les maladies provoquées par les solvants organiques sont reconnues sur le tableau n°84 des maladies professionnelles.

  Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel (86,8 KiB, 5 711 hits)

Alcool furfurylique
Il peut se dégager lors des procédés « boîtes chaude » et « furanique »
C’est un irritant pour la peau, les yeux, qui entraîne également des allergies respiratoires et cutanées.
Les maladies provoquées par le furfural et l’alcool furfurylique sont reconnues sur le tableau n° 74 des maladies professionnelles.

  Tableau n°74 RG : Affections professionnelles provoquées par le furfural et l'alcool furfurylique (71,1 KiB, 1 749 hits)

N-N-diméthyléthylamine(DMEA)
Utilisée à l’état gazeux comme catalyseur dans le procédé boîte froide.
C’est un irritant pour les voies respiratoires, les yeux, un allergisant.
Le procédé « boîte froide » peut générer des nitrosamines classées cancérogènes par le CIRC
Les pathologies peuvent être reconnues sur les tableaux n° 49 et n°49 bis du régime général

  Tableau n°49 RG : Affections cutanées provoquées par les amines aliphatiques, alicycliques ou les éthanolamines (67,7 KiB, 2 598 hits)

  Tableau n°49 Bis : Affections respiratoires provoquées par les amines aliphatiques, les éthanolamines ou l'isophoronediamine (71,4 KiB, 1 634 hits)

Le diisocyanate de diphénylméthane (MDI)
Il peut se dégager lors de l’enrobage ou la manipulation de résines.
C’est un cancérogène suspecté, il peut provoquer des asthmes graves.
Les affections provoquées par les isocyanates peuvent être reconnues sur le tableau n° 62 des maladies professionnelles du régime général.

  Tableau n°62 RG : Affections professionnelles provoquées par les isocyanates organiques (105,3 KiB, 2 743 hits)

Formiate de méthyle
Il sert de catalyseur à la polymérisation de certaines résines.
C’est un irritant pour la peau et les muqueuses.

Pendant la coulée : dégradation thermique des résines

De nombreuses substances chimiques seront présentes dans les fumées émises;

Cette nouvelle recommandation CNAM rappelle également que les 3 phases pour procéder à l’évaluation des risques sont :
repérer les dangers,
analyser les conditions d’exposition,
hiérarchiser les risques;
et la fiche de données de sécurité est l’outil le plus important pour connaître les dangers des produits.
Cette recommandation rappelle quelles doivent être les mesures de prévention et protection collective et individuelle, la prévention des risques d’incendie et d’explosion en fonderie.

Cette directive CNAM propose un tableau de synthèse qui liste les process au sein d’une fonderie et pour chacun d’eux, la nature des composants à l’origine du danger.



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire