Audiomètrie : diagnostic de surdité professionnelle

La surdité professionnelle est une surdité qui résulte d’un traumatisme sonore chronique. C’est une surdité de perception irréversible.

 

La surdité due au bruit est une surdité de perception irréversible.

L’installation de cette surdité est progressive et insidieuse chez les salariés exposés au bruit, sans protection auditive.
Seule une audiomètrie systématique peut la mettre en évidence.
Elle se caractérise par une encoche sur la fréquence 4000 Hz.

La surdité est une altération stable, elle se traduit par un déficit auditif définitif, contrairement à la fatigue auditive.

La surdité débute par les fréquences où l’oreille présente le maximum de sensibilité auditive, c’est à dire la zone entre 2000 Hz et 5000 Hz.
Tant que la fréquence 2000 Hz, importante pour la parole est peu touchée, la personne ne se plaint pas de son audition.
Progressivement cette surdité s’étend vers les graves et atteint profondément les aigus.

Cette surdité s’accroît avec la durée du travail.

Pour que la surdité soit reconnue en maladie professionnelle, sur le tableau n° 42: le déficit audiométrique moyen calculé doit être supérieur à 35 dB sur la meilleure oreille

Ce déficit doit être calculé sur la courbe osseuse: la surdité professionnelle est une surdité de perception, et non de transmission.

Calcul du déficit audiométrique moyen :
((perte/500Hz)+(perte/1000 Hz)+(perte/2 000 Hz)+(perte/4 000Hz))
4

Sur l’audiogramme, prendre en compte la meilleure oreille.

 

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels (69,2 KiB, 32 971 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire