Leptospirose : vaccination

Le vaccin contre la leptospirose protège seulement contre Leptospira interrogans Icterohaemorrhagiae, soit environ 30 % des cas. La vaccination n’est recommandée que dans certaines indications restreintes, posées au cas par cas, notamment dans le cadre de la médecine du travail et en prenant en compte les risques environnementaux et individuels. 

Le vaccin spirolept ®. est disponible sur le marché : ce vaccin peut désormais être administrés en même temps que d’autres vaccins ( par le passé 3 semaines de délai étaient nécessaire entre Spirolept et d’autres vaccins). Le conservateur Thiomersal ( composé contenant du mercure utilisé comme conservateur) a été retiré du vaccin

La vaccination peut être réalisée chez les salariés exposés

  • Pratiquer 2 injections à 15 jours d’intervalle.
  • Puis un rappel au bout de 6 mois.
  • Puis rappel tous les 2 ans.

Le médecin du travail est seul juge de l’opportunité de cette vaccination, en fonction de l’évaluation des risques professionnels réalisée par l’employeur.

La vaccination obligatoire des égoutiers de Paris a été levée en 2013.

Avis du Conseil supérieur d’hygiène de France de 2005 :
extrait :

Le médecin pourra proposer la vaccination après s’être assuré:
a) qu’ont été mises en œuvre sur le lieu du loisir, lorsque cela est possible, les mesures de protection générales et d’information individuelle (cf 2°)
b) que l’information sur la maladie, les comportements à risque, mais aussi sur l’efficacité relative du vaccin a bien été donnée et comprise ( en aucun cas le vaccin ne doit être pris comme une “garantie” permettant de se passer des autres moyens de prévention).

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°19 RG : Spirochétoses (à l'exception des tréponématoses) (11,2 KiB, 2 865 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire