Plan de continuité pour les entreprises

En cas de pandémie de grippe aviaire, les conséquences au plan humain et au plan économique pourraient être redoutables. L’élaboration d’un plan de continuité est obligatoire pour les administrations de l’état et fortement recommandé pour les collectivités territoriales et les entreprises.

Plan de continuité d’activité en cas de pandémie grippale
Virus aviaire
Réduction des effectifs sur le lieu de travail en cas de pandémie
Organisation à envisager dans le plan de continuité
Protection de la santé du personnel
Exemples de plan de continuité

Plan de continuité d’activité en cas de pandémie grippale

Pour limiter les conséquences d’une pandémie grippale, quel que soit le virus à l’origine de la pandémie, virus aviaire H5N1 il y a quelques années ou virus de la grippe A(H1N1) durant l’hiver 2009-2010 , toutes les entreprises doivent avoir élaborer un PCA, plan de continuité d’activité

Virus aviaire

On redoutait il y a quelques années que le virus aviaire H5N1 hautement pathogène, mute et acquiert une transmission interhumaine ( capacité de se transmettre d’une personne à l’autre).

En effet les conséquences au plan de l’organisation de la société et de la vie économique peuvent être limitées si les entreprises et administration mettent en place dès maintenant un plan de continuité de l’activité, qui permettra la continuité du service, ou de l’activité, malgré l’absentéisme qui résultera de la pandémie.

Le plan de continuité a pour objectif de maintenir l’activité de l’entreprise ou de l’administration au niveau le plus haut possible, tout en protégeant les personnes exposées.
Le médecin du travail, le CHSCT apportent leurs compétences pour l’élaboration de ce plan.

Réduction des effectifs sur le lieu de travail en cas de pandémie

Dans un tel contexte de pandémie, il y aura une forte réduction des effectifs présents sur le lieu de travail, pour diverses raisons :

  • personnes malades ou convalescentes ;
  • quarantaine familiale des membres du foyer ;
  • garde des enfants au domicile, si les crèches et les écoles sont fermées ;
  • missions bénévoles indispensables au niveau local.

Organisation à envisager dans le plan de continuité

circulaire DGT du 18 décembre 2007 relative à la continuité de l’activité des entreprises et aux conditions de travail et d’emploi des salariés du secteur privé en cas de pandémie grippale (23

Ce plan de continuité doit prévoir des modes d’organisation spécifiques, en se basant sur 2 scénarios :

  • un absentéisme de 25 % du personnel, durant 4 à 8 semaines ( vague pandémique) ;
  • un taux d’absentéisme de 40 % durant les 2 semaines de pointe de la vague épidémique.

Lister les activités essentielles de l’entreprise, les outils nécessaires au fonctionnement minimal.

Réfléchir à une autre organisation du travail: horaires décalés, télé-travail ( prévoir le matériel nécessaire).

Mettre en place des outils pour informer le personnel à domicile ( internet, fax, répondeur téléphoniques…).

La protection des personnes présentes sur le lieu de travail.

Protection de la santé du personnel

La protection de la santé du personnel doit représenter la part essentielle du plan :
mettre en place des mesures pour limiter la contagion.

Prévoir l’acquisition des équipements de protection ( masques, gants, etc)

2 types de masques :

  • masque type chirurgical,
    • il protège la personne en face de celle qui porte le masque.
  • masque FFP2,
    • il protège la personne qui porte le masque:
    • Pour les personnes en contact avec le public
    • Pour les personnes exposées aux malades, à leurs prélèvements, leurs effets personnels.
    • Pour les personnes chargées de la gestion des déchets, des ordures ménagères.

Equipements de protection individuelle : masques respiratoires

La  fiche G4 du plan gouvernemental «pandémie grippale» donnait es dispositions relatives à l’acquisition des masques, elle n’est plus en ligne en janvier 2012.

Tous les espaces devront être bien ventilés.
Gérer la climatisation, aérer les bureaux, supprimer les réunions.

Ventilation des bâtiments en cas de pandémie grippale.

Nettoyage des lieux de travail
Un nettoyage efficace des lieux de travail contribuera à limiter la transmission du virus:
un détergent neutre, puis une solution désinfectante devront être utilisés pour les revêtements, les éviers, robinets, poignées, rampes, tables….les désinfectants conseillés sont la javel et l’alcool.

Hygiène des mains
Donner des conseils pour l’hygiène des mains avec de l’eau et du savon:
le lavage des mains est en effet primordial pour se protéger

  • Le temps minimum de lavage doit être de 10 à 20 secondes.
  • Oter les bijoux, passer les mains sous l’eau chaude.
  • Mettre du savon, faire mousser, frotter les mains, les espaces entre les doigts, sous les ongles..;
  • Rincer à l’eau chaude.
  • Sécher les mains avec une serviette à usage unique, fermer le robinet avec cette serviette.

Limiter la transmission des infections par des gestes simples.

Une personne qui tousse ou éternue devra se couvrir la bouche ou le nez avec un mouchoir à usage unique, et se laver les mains ensuite.

Les entreprises n’ont pas à acquérir des médicaments en préventif.

L’usage du droit de retrait sera d’autant plus limité que l’employeur aura pris les mesures nécessaires pour assurer la protection de son personnel.

Exemples de plan de continuité

Plusieurs exemples de trames sont disponibles en ligne, pour aider les entreprises à réaliser un plan de continuité.


Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire