Propriétés, utilisations du dichlorométhane

Le chlorure de méthylène, ou dichlorométhane, DCM, est un dérivé 2 fois chloré du méthane, largement utilisé pour le décapage des peintures sur des pièces en bois ou en métal, mais également dans d’autres secteurs d’activité professionnelle. C’est un solvant extrêmement volatil.

Propriétés du dichlorométhane: DCM
Utilisation du dichlorométhane, chlorure de méthylène

Propriétés du dichlorométhane: DCM

  • Le dichlorométhane est un solvant chloré : dérivé 2 fois chloré du méthane.
  • Le dichlorométhane est un dérivé halogéné d‘hydrocarbure aliphatique.

Le dichlorométhane est un liquide extrêmement volatil, dès 40 degrés, il passe de l’état liquide à l’état de vapeur.
C’est le solvant qui a la tension de vapeur la plus grande, c’est à dire la volatilité la plus grande.

Les vapeurs sont 3 fois plus lourdes que l’air.

  • Son odeur douçâtre et éthérée.
  • Son odeur est détectée entre 25 et 150 ppm.
  • L’absorption est quasi complète par inhalation : les trois quarts sont éliminés par voie respiratoire sous forme inchangée.
  • Le chlorure de méthylène est peu métabolisé par l’organisme:
  • il est transformé au niveau du foie par l’enzyme cytochrome en monoxyde de carbone.
  • Le DCM est ininflammmable.

Utilisation du dichlorométhane, chlorure de méthylène

Le dichlorométhane casse les liaisons entre la pièce en bois ou en métal et le vernis ou la peinture.

Les pièces à décaper, le plus souvent des portes, volets, pour des particuliers, ou des meubles pour des antiquaires, sont placés dans de grandes cuves qui contiennent un bain de décapage.
Les ouvriers décapeurs manipulent généralement les pièces placées dans la cuve avec de grands crochets, afin de ne pas trop s’approcher du bain de décapage.

  • Dans la formulation de peintures en aérosol, adhésifs.
  • C’est un solvant d’extraction dans l’industrie alimentaire.
  • Un solvant d’extraction / purification dans l’industrie chimique et pharmaceutique.
  • Un solvant réactif dans la production du polycarbonate et du triacétate de cellulose.
  • Un agent d’expansion des mousses polyuréthanes.
  • Un produit de nettoyage dégraissage dans la métallurgie.

 

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°12 RG: Affections professionnelles provoquées par les hydrocarbures aliphatiques halogénés énumérés ci-après : dichlorométhane ; trichlorométhane ; tribromométhane ; triiodométhane ; tétrabr (77,3 KiB, 6 796 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire