Dans quels lieux faut-il implanter un défibrillateur automatisé externe ?

Certains lieux doivent être équipés préférentiellement, en particulier ceux qui reçoivent plus de 250 adultes de plus de 50 ans tous les jours. Le défibrillateur doit être installé dans un lieu clairement indiqué, il ne doit pas être placé sous clef. Le Conseil français de réanimation cardio-pulmonaire, CFRC a formulé des recommandations.

Mise à disposition des défibrillateurs automatisés externes
Dans quels lieux implanter un défibrillateur ?
Recommandations du Conseil français de réanimation cardio-pulmonaire
Signalisation des défibrillateurs dans les établissements recevant du public

 

Mise à disposition des défibrillateurs automatisés externes

  • Soit en « libre service » :
    dans un lieu public, n’importe quelle personne qui passe peut le décrocher et l’utiliser pour une personne victime d’un arrêt circulatoire.
  • Soit par l’intermédiaire d’une personne désignée dans une entreprise, qui est habituellement responsable du matériel, qui sait utiliser le défibrillateur.
    Ce peut être un agent de sécurité, un agent d’accueil, une caissière, etc.

Le défibrillateur ne doit pas être placé sous clef. Dans certaines entreprises, il est placé sur une alarme, afin de limiter les vols.

Dans quels lieux implanter un défibrillateur ?

Etudes internationales
Les études internationales préconisent d’implanter un défibrillateur automatisé externe :

  • dans des lieux où un arrêt circulatoire est susceptible d’intervenir au moins une fois tous les deux ans,
  • sur un site qui reçoit plus de 250 adultes de plus de 50 ans tous les jours.

Avis du CFRC, Comité français de réanimation cardio-pulmonaire
Dans le domaine public le CFRC, Comité français de réanimation cardio-pulmonaire propose de prendre en compte également les éléments suivants pour décider d’implanter ou non un défibrillateur dans un lieu public :

  • des lieux d‘accès difficiles pour les secours (30 minutes minimum pour accéder…) ;
  • les lieux très fréquentés : gare, centre commercial,salle de spectacle ;
  • les lieux où le risque de mort subite est important : stade ou équipements sportifs, maison de retraite, etc

Le choix de ces lieux d’implantation doit être réalisée après une étude rigoureuse coordonnée par le Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU).

Recommandations du Conseil français de réanimation cardio-pulmonaire

Recommandations du CFRC

Signalisation des défibrillateurs dans les établissements recevant du public

Cette signalisation doit respecter le modèle de signalétique fixé par l’arrêté du 16 août 2010


Vous pouvez lire également les articles suivants :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire