Canalisation - Leptospirose

Aptitude au travail et BPCO, Broncho-pneumopathie chronique obstructive

Les BPCO, Broncho-pneumopathies chroniques obstructives, doivent être dépistées et prises en charge le plus tôt possible. Concernant l’aptitude d’un salarié porteur d’une bronchopneumopathie chronique obstructive, le médecin du travail donne un avis au cas par cas, la surveillance longitudinale clinique avec réalisation d’EFR est essentielle.

Evaluer le handicap chez le patient BPCO
Avis d’aptitude d’un salarié qui présente une BPCO
Affection longue durée, reconnaissance de travailleur handicapé, maladie professionnelle
Prise en charge thérapeutique de la BPCO

Evaluer le handicap chez le patient BPCO

Eléments permettant d’évaluer le handicap chez le patient BPCO

Facteurs favorisant le handicap d’une maladie respiratoire

  • Dyspnée croissante : cette dyspnée entraîne une sédentarité progressive,
  • puis un déconditionnement musculaire qui aggrave alors la dyspnée.

Améliorer le handicap du patient BPCO
Il faut :

  • traiter le VEMS, 
  • améliorer l’index de BODE, en améliorant la dyspnée: une activité physique est indispensable: marche quotidienne ou programme complet de réhabilitation respiratoire.
    Cet Index pronostic BODE  est le score prédictif de la mortalité à 52 mois dans les BPCO

    • B: pour Body mass index: c’est l’Indice de Masse Corporelle: IMC.
    • 0: pour l’Obstruction des voies aériennes, évaluée par la mesure du VEMS.
    • D: pour Dyspnée, évaluée grâce à l’échelle MRC.
    • E: indicateur de la capacité à l’Effort, grâce à la mesure de la distance parcourue au test de marche de 6 minutes;

Avis d’aptitude au travail d’un salarié qui présente une BPCO

Plusieurs éléments médicaux sont à prendre en compte.

  • Sévérité des symptômes;
  • Résultats des EFR.
  • Donnés du bilan étiologique.
  • Evolutivité de la pathologie.
  • Age.
  • Qualification.
  • Statut professionnel du salarié.
  • Connaissance du sujet de sa maladie.
  • Souhait professionnel du patient.
  • Etude du poste de travail avec possibilités d’aménagement.
  • Port d’équipements de protection individuelle.

Affection longue durée, reconnaissance de travailleur handicapé, maladie professionnelle

L’insuffisance respiratoire grave est prise en charge en ALD 30 ( affection de longue durée)
Les patients porteurs de BPCO peuvent effectuer une demande de reconnaissance de travailleur handicapé.
Déclaration en maladie professionnelle:
Pour un sujet jeune qui ne peut pas continuer à travailler, une demande d‘invalidité peut être préférable à une déclaration en maladie professionnelle.

Par contre pour un sujet âgé la déclaration en maladie professionnelle peut être préférable, la rente d’incapacité permanente partielle se cumulant avec la retraite

Prise en charge thérapeutique de la BPCO

La prise en charge dépend du stade de la maladie:

  • Eviction des facteurs de risque ( cesser de fumer tabac, cannabis, éliminer les facteurs de risque professionnels)
  • Vaccination contre la grippe.
  • Médicaments broncho-dilatateurs.
  • Oxygène à domicile, assistance ventilatoire : l’oxygène doit être perçu comme un véritable médicament par le patient.
  • Activité physique régulière intégrée dans la vie quotidienne, adaptée aux possibilités du patient, programmes de réhabilitation à l’effort.
  • Une alimentation équilibrée est également recommandée ( guide parcours de soins HAS)

 

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°44 RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières minérales ou de fumées, contenant des particules de fer ou d'oxyde de fer (59,7 KiB, 6 682 hits)

  Tableau n°44 Bis : Affections consécutives au travail au fond dans les mines de fer (74,3 KiB, 3 050 hits)

  Tableau n°66 RG : Rhinites et asthmes professionnels (93,7 KiB, 12 494 hits)

  Tableau n°90 RG : Affections respiratoires consécutives à l'inhalation de poussières textiles végétales (8,0 KiB, 2 974 hits)

  Tableau n°94 RG : Broncho-pneumopathie chronique obstructive du mineur de fer (66,4 KiB, 3 164 hits)

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire