Cancer broncho-pulmonaire provoqué par l’inhalation de poussières ou fumées renfermant du cadmium

Le tableau de maladie professionnelle n° 61 bis vient d’être créé et indemnise désormais ce cancer au titre des maladies professionnelles.

Création du tableau n°61 bis des maladies professionnelles
Expositions professionnelles au cadmium et aux sels de cadmium
Organes cibles lors de l’intoxication chronique au cadmium
Indices biologiques d’exposition pour le cadmium
Niveaux d’exposition pour le cadmium : VME, VLE

 

Création du tableau n°61 bis des maladies professionnelles

Le décret n° 2007-1754 du 13 décembre 2007 complète les tableaux de maladies professionnelles avec le tableau n° 61 bis.

Le cancer broncho-pulmonaire primitif est indemnisé chez les salariés qui ont été exposés aux poussières ou fumées renfermant du cadmium.

Le délai de prise en charge est de 40 ans.
C’est le délai maximal entre la date à laquelle le salarié a cessé d’être exposé aux poussières ou fumées renfermant du cadmium et l’apparition du cancer pulmonaire.

L’exposition doit avoir été au moins de 10 ans et le temps écoulé depuis le début de l’exposition de 20 ans.

Liste limitative des principaux travaux susceptibles de provoquer cette maladie professionnelle:

  • Fabrication d’accumulateurs et de piles électriques au nickel-cadmium.
  • Récupération de matières métalliques recyclables contenant du cadmium.

Expositions professionnelles au cadmium et aux sels de cadmium

Cadmium et sels de cadmium

Le cadmium, Cd, se volatilise dès 320 °

Les sels de cadmium sont très peu volatils:

  • Chlorure de cadmium.
  • Nitrate de cadmium.
  • Sulfate de cadmium.
  • Oxyde de cadmium.
  • Sulfure de cadmium

Les sels de cadmium sont présents dans l’air sous forme de très fines particules solides, fumées ou poussières dans les fumées de soudage ou d’oxycoupage d’alliages cadmiés.
Lors d’expositions professionnelles, ces particules peuvent être inhalées et se déposer dans les alvéoles pulmonaires.

Expositions professionnelles aux sels de cadmium

  • Métallurgie du zinc.
  • Production de pigments.
  • Fabrication d’accumulateurs.
  • Décapage de peintures, etc

Postes travail qui exposent au cadmium

  • Peintres BTP
    • Exposition aux pigments :
    • Lors de l’utilisation de peintures contenant du cadmium,
    • Ponçage, sablage, découpage d’éléments recouverts de peinture au cadmium.
  • Plombiers chauffagistes, tuyauteurs, soudeurs, métalliers, chalumistes, ferrailleurs
    • Lors de soudage d’alliage à base de cadmium et découpage de métaux cadmiés.
    • Opération de brasage capillaire fort ou brasage avec une baguette de soudure composée d’un alliage quaternaire:Ag, Cu, Zn, Cd
    • Il faut préférer un alliage ternaire: Ag, Cu, Zn.
  • Manoeuvre, maçon
    • Manipulation de produits contenant des traces de cadmium: ciment, béton, mortier.

Organes cibles lors de l’intoxication chronique au cadmium

La principale voie d’élimination du cadmium est l’urine, cette élimination est très lente.
L’accumulation du cadmium s’effectue surtout dans les reins

Organes cibles

  • Les reins: atteinte tubulaire, puis glomérulaire, secondairement lithiases, calculs.
  • Les poumons : broncho-pneumopathie obstructive chronique, BPCO).
  • Les os : ostéomalacie
  • Les dents: dents jaunes

Tableau n° 61 des maladies professionnelles

Le tableau n° 61 des maladies professionnelles indemnise les maladies provoquées par le cadmium et ses composés:

  • Broncho-pneumopathies aigues.
  • Troubles gastro-intestinaux aigus.
  • Néphropathies avec protéinurie.
  • Ostéomalacie avec ou sans fracture spontanée.

Indices biologiques d’exposition pour le cadmium

Indices biologiques d’exposition pour le cadmium sanguin

Cadmium et composés minéraux:

  • Valeur de référence dans la population générale
    • Cadmium sanguin total: < 2 µg/l chez les fumeurs,
    • Cadmium sanguin total: < 1 µg/l chez les non fumeurs.
  • Valeur-guide française pour le cadmium sanguin: = 5 µg/l .
  • Prélèvement
    • A n’importe quelle moment de la journée,
    • A n’importe quel moment de la semaine.

Indices biologiques d’exposition pour le cadmium urinaire

Cadmium et composés minéraux

  • Valeur de référence dans la population générale
    • Cadmium urinaire < 0,5 µg/g de créatinine.
  • Valeur-guide française pour le cadmium urinaire = 5 µg/g de créatinine.
  • Prélèvement
    • A n’importe quelle moment de la journée,
    • A n’importe quel moment de la semaine.

 

Niveaux d’exposition pour le cadmium : VME, VLE

  • Cadmium et composés
    Valeur Moyenne d’Exposition, VME : 0,05 mg/m3.
  • Oxyde de cadmium
    Valeur Limite d’Exposition VLE: 0,05 mg/m3.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°61 Bis RG : Cancer broncho-pulmonaire provoqué par l’inhalation de poussières ou fumées renfermant du cadmium (59,7 KiB, 1 901 hits)

Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

 


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire