Dépistage, suivi du diabète : tests urinaires

En 1995, on dénombrait 135 millions de diabétiques dans le monde, on en prévoit 300 millions en 2025. L’Europe en compte 30 millions, dont 2,5 millions en France, soit 4% de la population française.

Diabète : définition
Différentes formes de diabète
Métabolisme du glucose
Tests urinaires : dépistage et suivi du diabète
Tests sanguins

 

Diabète : définition

Un diabète est avéré lorsque la glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1.26 g/l à deux reprises ou égale ou supérieure à 2 g/l à n’importe quel moment de la journée.
A jeûn, la glycémie doit être inférieure à 1.10 g/l, après un repas, elle doit être inférieure à 2 g/l.

Différentes formes de diabète

Diabète de type 1
Ce terme de diabète de type 1 a remplacé les termes de diabète insulino-dépendant, diabète maigre..
Il représente 10% des diabètes.
Il apparaît chez le sujet jeune, de moins de 20 ans.

Il se manifeste par :

  • un amaigrissement,
  • une soif intense,
  • une envie fréquente d’uriner( polyurie).

C’est une maladie auto-immune : les cellules du pancréas sont détruites par des anticorps, or, ces cellules doivent normalement produire l’insuline, une hormone qui maintient le taux de sucre à un taux normal dans le sang.
L’insuline fait normalement rentrer le sucre dans les cellules, qui est un carburant indispensable à notre organisme.
Ce diabète est grave et impose d’emblée un traitement par l’insuline.

Diabète de type 2
Ce terme de diabète de type 2 a remplacé les termes de diabète non insulino dépendant, diabète gras.
Le diabète de type 2 représente 90 % des diabètes.

  • Il apparaît à l’âge adulte, chez une personne qui présente un surpoids, et qui a souvent des antécédents de diabète dans sa famille.
  • La sécrétion d’insuline est insuffisante, dans le diabète de type 2, et l’insuline sécrétée n’agit pas bien.

15% des personnes qui présentent un diabète de type 2 l’ignorent.

Diabète rénal
C’est une maladie héréditaire.
Du sucre est présent en permanence dans les urines alors que la glycémie est strictement normale.

Métabolisme du glucose

  • Dans les conditions normales,
    le glucose filtré est réabsorbé en totalité par le tube proximal du rein.
    Cette réabsorption est limitée par un taux maximum de réabsorption de l’ordre de 1,7 mmol/mn.
  • Lorsque la glycémie est supérieure à 8 mmol/l (1,6g/l), une glycosurie apparaît ;
    au delà de 16 mmol ( 3 g/l), le débit urinaire de glucose devient parallèle au taux de la glycémie.
    La découverte d’une glycosurie évoque en premier lieu une hyperglycémie.
  • La découverte d’une glycosurie sans hyperglycémie évoque une anomalie dans le transport tubulaire du glucose caractéristique du diabète rénal.
    C’est un abaissement du seuil de résorption rénal du glucose.
    La glycosurie constante ou intermittente reste dans la majorité des cas assez modérée. ( 5 à 30 g/24h).
    Le diabète rénal du glucose représente la plus fréquente des tubulopathies congénitales.
    Le trouble est généralement isolé et d’excellent pronostic.
  • Au plan physiologique, durant la grossesse, une glycosurie est notée dans 40% des cas.
    Elle est liée à l’augmentation de la charge filtrée au niveau des glomérules et à une diminution transitoire du plafond de réabsorption du glucose.

Tests urinaires : dépistage et suivi du diabète

Détection de glucose à la bandelette multistix

La découverte de glucose à la bandelette lors des visites médicales de santé au travail doit conduire à rechercher un diabète.

En fonction des résultats,
présence ou non de corps cétoniques, diverses orientations diagnostiques sont possibles.
Selon les critères de l’ANAES, le dépistage doit ensuite être réalisé par un test de glycémie veineuse à jeun, effectué au laboratoire.

Recherche de microalbumine à la bandelette clinitek
La microalbuminurie est un marqueur précoce de néphropathie débutante, elle est importante à réaliser pour surveiller un patient porteur d’un diabète.
Cette néphropathie est une néphropathie glomérulaire.
Elle résulte de la microangiopathie provoquée par l’hyperglycémie.
C’est l’une des complications les plus fréquentes et les plus grave du diabète puisqu’elle peut conduire à terme à une insuffisance rénale.

Tests sanguins

Dosage de la glycémie
La découverte d’une glycosurie doit conduire à au contrôle de la glycémie.

Dosage de ‘hémoglobine glyquée
Dans le cadre de la surveillance d’un diabète, l’hémoglobine glyquée est désormais largement utilisée pour surveiller l’équilibre du diabète.

L’hémoglobine glyquée, résulte de la liaison de  glucose à l’hémoglobine, cette glycation est favorisée par une glycémie élevée
La durée de vie des globules rouges étant en moyenne de 120 jours, la mesure du taux d’hémoglobine glyquée est corrélée à la glycémie moyenne au cours des 3 à 4 derniers mois.
L’HB A est la forme principale de l’hémoglobine totale, on mesure généralement la fraction A1C.
En effet, HB A1C est bien corrélée à la glycémie à jeûn chez les patients diabétiques et non diabétiques.


Vous pouvez lire également les articles suivants :

Site internet conseillé :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire