Risque d’accident de la route, prévention

Les accidents de la route peuvent avoir plusieurs origines : le conducteur, le véhicule, l’organisation du travail, l’environnement.

Le conducteur
Le véhicule
L’organisation du travail

Le conducteur

Le conducteur ne doit pas téléphoner en conduisant même avec un kit mains libres

En effet, téléphoner en conduisant constitue un risque pour le conducteur, car téléphoner augmente la charge mentale, distrait le conducteur et augmente par conséquent les temps de réaction.

L’arrêt du téléphone portable lorsque le chauffeur monte dans son véhicule est la solution actuelle la plus sûre, il faut utiliser la messagerie

Le conducteur doit être vigilant :

  • Combattre la somnolence au volant, en cas de somnolence très importante faire un dépistage des apnées du sommeil.
  • Avoir une cabine bien aérée, climatisée si possible.
  • Eviter une alimentation trop copieuse.

En cas de prise de médicament, regarder les pictogrammes qui figurent sur les boîtes.
Depuis un arrêté du 18 juillet 2005, les laboratoires apposent un pictogramme sur les boîtes des médicaments.

Pour les médicaments sur lesquels figurent le pictogramme de niveau 3, l’aptitude à la conduite est remise en cause:

  • Niveau 1 = «soyez prudent», ne pas conduire sans avoir lu la notice.
  • Niveau 2 = «soyez très prudent» ne pas conduire sans l’avis d’un professionnel de santé.
  • Niveau 3 =« Attention danger: ne pas conduire» pour la reprise de la conduite demandez l’avis d’un médecin.

Liste des médicaments qui interdisent la conduite

Le conducteur doit être sensibilisé à la sécurité routière, au respect des limitations de vitesse, etc

Le véhicule

 

L’organisation du travail



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire