Poussières de bois : prévention

La prévention des risques liés aux poussières de bois impose de prendre en priorité des mesures de protection collective.

Priorité à la prévention primaire
Obligations de l’employeur pour toute exposition à un produit cancérogène de catégorie 1 ou 2
Protections collectives
Protections individuelles

Priorité à la prévention primaire

La priorité doit être donnée à la prévention primaire :
toutes les mesures doivent être prises pour que l’exposition soit réduite autant qu’il est techniquement possible.
Ceci doit être rappelé par le médecin du travail lors de ses interventions en milieu de travail.

  • Les mesures de prévention collective doivent être appliquées en priorité,
  • la protection individuelle lorsqu’elle s’avère nécessaire est représentée par des équipements de protection respiratoire de classe de filtration P3.

 

Obligations de l’employeur pour toute exposition à un produit cancérogène de catégorie 1 ou 2

  • Evaluer les risques.
  • Réaliser des mesures de produit dans l’atmosphère des lieux de travail au moins une fois par an ( décret CMR).

La valeur limite d’exposition est de 1 mg de poussière de bois par m3 d’air sur 8 heures

* L’arrêté du 20 décembre 2004 définit la méthode de mesure pour contrôler le respect des concentrations en poussière de bois dans les atmosphères des lieux de travail.

  • Tenter de substituer par tous les moyens le produit dangereux par un produit moins dangereux.
  • Travailler en système clos, si la substitution du produit dangereux n’a pas pu être réalisé.
  • Capter les polluants à la source.
  • Limiter le nombre de travailleurs exposés, les former et les informer des dangers.
  • Délimiter et baliser les zones à risques.
  • Etablir une fiche d’exposition pour chaque salarié, qui peut-être consultée par chaque salarié.

Protections collectives

L’employeur doit limiter au maximum l’exposition des salariés aux poussières

Importance des systèmes d’aspiration:

  • sur les machines, fixes ou portatives;
  • dans l’atelier.

La soufflette est fortement déconseillée. Eviter le nettoyage par balayage, préférer l’aspiration des poussières, afin de ne pas les remettre en suspension dans l’atmosphère.

Protections individuelles

Utilisation de masques respiratoires filtrants anti-poussières :

  • Au moins des masques FFP2.
  • Masques FFP3 fortement conseillés.
  • Utiliser les masques le plus souvent possible.
  • Surtout lors des changements de sac, lors du ponçage.
  • Changer les masques dès que nécessaire.

Le lavage quotidien du nez à l’eau ou au sérum physiologique est efficace

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°47 RG : Affections professionnelles provoquées par les poussières de bois (68,7 KiB, 9 275 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire