Sthétoscope-Santé au travail

Alcool: surveillance médicale

Le médecin de santé au travail considère l’alcoolisme chronique comme une pathologie à part entière, il joue un rôle important dans sa prévention, et sa prise en charge: il peut être amené à réaliser des examens complémentaires chez certains salariés.

Ethylotest
Examens biologiques

Ethylotest

Le médecin de santé au travail peut réaliser un éthylotest dans un but de diagnostic

  • En cas d’ivresse aigue.
  • Compte tenu du secret médical, il ne pourra pas transmettre le résultat à l’employeur.
  • Ce test pourra permettre au médecin de redéfinir l’aptitude du salarié à occuper son poste.

Examens biologiques

Le médecin du travail peut faire réaliser des examens biologiques dans le sang pour confirmer un alcoolisme suspecté :

  • Le dosage des Gamma GT ( gamma glutamyl transférase),
  • Le VGM = Volume Globulaire Moyen des globules rouges :
    Ces deux taux sont augmentées en cas de consommation chronique excessive d’alcool.
    Le taux des gamma GT peut-être anormalement augmenté en cas de pathologie du foie, de prise de certains médicaments, de surpoids, de diabète, de tabagisme, de prise de contraceptif.
    Les gamma GT ne sont pas un test d’alcoolo-dépendance : elles se normalisent en un mois.
  • * Le dosage sanguin de CDT = Transferrine Déficiente en Carbohydrate est un marqueur très spécifique d’une consommation excessive et chronique d’alcool.
  • Ce test est intéressant chez un salarié qui nie toute consommation excessive d’alcool, dont le taux de gammaGT ( gamma Glutamyl Transférase) est supérieur à la normale .
    Les CDT se normalisent après 15 jours d’abstinence.

Compte tenu du secret médical, aucun résultat ne pourra être transmis à l’employeur

Ces tests pourront permettre au médecin de redéfinir l’aptitude du salarié à occuper un poste de travail.

Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire