Procédures d’EPP en services de santé au travail

Diverses actions sont possibles pour évaluer les pratiques professionnels en services de santé au travail : audit clinique, groupes de pairs, staffs protocolisés, réunions de concertation pluridisciplinaires, suivi d’indicateurs de performance, maîtrise statistique des processus de santé.

Audit clinique
Groupe de pairs
Staffs protocolisés-EPP
Réunions de concertation pluridisciplinaire
Suivi d’indicateurs de performance
Maîtrise statistique des processus de santé

 

Audit clinique

Définition de l’audit clinique

  • Méthode d’évaluation dont la principale caractéristique est de comparer des pratiques professionnelles à un référentiel.
  • La réalisation d’un audit clinique induit souvent des changements dans la pratique des professionnels de santé, faire, analyser, améliorer, planifier.

Référentiels

  • Sources réglementaires.
  • Sources professionnelles: conférences de consensus, avis d’experts…
  • Sources normatives.
  • Référentiels méthodologiques

Indicateurs

  • Valides: aptitude à mesurer ce qu’ils sont censés mesurer.
  • Quantifiables: mesurer selon des modalités définies.
  • Fiables: aptes à une mesure précise et reproductible.
  • Sensibles: permettent de mesurer des variations de faible amplitude.
  • Spécifiques: permettent de mesurer une caractéristique à la fois.

Groupe de pairs

Un groupe d’analyse des pratiques entre pairs

  • GAPEP : Groupes d’Analyse des Pratiques professionnelles Entre Pairs
    Ils se mettent en place en santé au travail, ils existent depuis longtemps dans de nombreuses spécialités.
  • Rassemble 6 à 10 médecins d’une même spécialité dans une unité géographique définie.
  • Se réunit régulièrement: 6 à 10 fois par an, chaque réunion dure 2 ou 3 heures.
  • Fonde les analyses de pratiques sur les données référencées et peut faire appel, si besoin, à une expertise scientifique extérieure.
  • Permet à des médecins munis de leurs dossiers( sélection aléatoire) sur le ou les thèmes de présenter à tour de rôle les problèmes soulevés lors de la prise en charge des patients.
  • Le choix préalable d’une ou plusieurs thématiques cliniques facilite la recherche et permet la mise à disposition des données référencées.

Engagements du médecins pour valider son EPP

Un médecin impliqué dans un groupe d’analyse de pratiques entre pairs doit s’engager pour valider son EPP à :

  • participer régulièrement aux réunions,
  • sortir les dossiers correspondant aux thèmes de façon aléatoire,
  • soumettre à la discussion du groupe les problèmes identifiés au cours de la prise en charge de leurs patients,
  • fonder ses pratiques sur les données référencées et discutées au sein du groupe d’analyse de pratiques,
  • évaluer périodiquement les résultats obtenus: par exemple en suivant plusieurs critères ou paramètres cliniques notés dans ses dossiers,
  • le cas échéant, participer à la rédaction du compte rendu de réunion dans lequel sont proposées les améliorations des pratiques.

Staffs protocolisés-EPP

Démarche régulière entre professionnels comprenant :

  • une revue de dossiers préalablement sélectionnés,
  • une revue bibliographique,
  • une discussion entre professionnels sur les pratiques,
  • la mise en évidence d’actions d’amélioration et de suivi.

La validation de l’EPP nécessite:

  • Une charte de fonctionnement des staffs;
  • Des comptes-rendus formalisés

Réunions de concertation pluridisciplinaire

  • Analyse collective de dossiers de patients nécessitant cette approche.
  • De plus pour être considéré comme EPP, il faut un examen des pratiques réelles, un retour systématique ou des audits ponctuels de la prise en charge.

Suivi d’indicateurs de performance

  • Activité d’évaluation à caractère continu
  • Indicateurs valides, acceptables, spécifiques, sensibles, etc
  • Intérêt de la comparaison avec d’autres structures.
  • Exemples: conformité du dossier, taux de non venue aux consultations, délais envoi courrier, etc

Maîtrise statistique des processus de santé

Utilisation d’outils statistiques pour suivre les indicateurs

  • Evaluation dans le temps.
  • Indicateurs d’écart.
  • Suivi des actions d’amélioration.



Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire