Les produits de lissage brésilien à l’origine d’asthme chez les coiffeurs !

Les produits de lissage capillaire utilisés pour réaliser un « lissage brésilien » sont des produits cosmétiques qui contiennent souvent plus de 0,2% de formaldéhyde, donc une concentration supérieure à la valeur limite autorisée, parfois  même 30 fois supérieure. Cette exposition à une forte concentration de formaldéhyde peut provoquer de l’asthme. Le formaldéhyde est également un cancérogène pour les voies aériennes supérieures ( naso-pharynx).  Cette alerte à propos des pathologies respiratoires induites par les produits de lissage brésilien émane du réseau des centres de consultations de pathologie professionnelles.

Produits de lissage capillaire : “lissage brésilien “
Effets du formaldéhyde sur la santé
Teneur en formaldéhyde des produits cosmétiques
Signalement de 2 cas de pathologies respiratoires chez des coiffeurs qui utilisent des produits de lissage capillaire Liste des produits de lissage capillaire dits produits de lissage brésilien qu’il ne faut pas acheter car leur teneur en formaldéhyde est trop élevée
Signaler tout incident indésirable grave survenu pendant ou après avoir utilisé un produit de lissage capillaire
Recommandations pour les professionnels de la coiffure

 

Produits de lissage capillaire : ” lissage brésilien “

Les produits de lissage brésilien sont utilisés pour lisser les cheveux crépus,  par les coiffeurs en salon, ou par des particuliers, à leur domicile qui achètent souvent les produits directement sur internet ( importés  des Etats-Unis, du Brésil, etc), dont la composition n’est pas précisée, notamment la teneur en formaldéhyde.

Certains de ces produits de lissage contiennent souvent plus de 0,2% de formaldéhyde et peuvent provoquer de l’asthme lors de l’utilisation.

Les produits de lissage capillaire sont des produits cosmétiques, il n’existe donc pas de fiche de données de sécurité.
L ‘Afssaps ( ANSM) a publié en 2010 un avis relatif aux risques sanitaires d’exposition au formaldéhyde,  contenus dans certains produits cosmétiques de lissage capillaire

Ces produits sont utilisés avec des techniques à chaud, à l’aide de plaques en céramique chauffées à des températures très élevées. Ces techniques utilisées par les professionnels de la coiffure peuvent entraîner la présence dans l’air ambiant de formaldéhyde en quantité d’autant plus importante que le nombre de lissages est élevé et que l’aération est insuffisante.

Effets du formaldéhyde sur la santé

Le formaldéhyde est très irritant pour la peau, le nez, la gorge, les yeux, c’est un allergène. Sa pénétration  dans le sang est insignifiante. Le pouvoir cancérogène du formaldéhyde se limite au rhinopharynx ( cavum) puisque 98% de la dose inhalée est retenue au niveau de la muqueuse nasale.

Teneur en formaldéhyde des produits cosmétiques

 La teneur en formaldéhyde doit être au maximum de 0,2 % dans les produits cosmétiques.

Tout produit cosmétique qui renferme entre 0,05% et 0,2 % de formaldéhyde doit avoir étiquette qui mentionne « contient du formaldéhyde »
Un produit cosmétique, dès l’instant qu’il est commercialisé en France, même s’il est importé, doit comporter une étiquette en français.

Signalement de 2 cas de pathologies respiratoires chez des coiffeurs qui utilisent des produits de lissage capillaire

C’est  le groupe Émergence du RNV3P qui a signalé ces pathologies respiratoires chez des coiffeurs.
Le RNV3P est le réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles qui regroupe les 32 centres de consultation de pathologie professionnelle de France métropolitaine et un échantillon de services de santé au travail. Ce réseau a pour vocation de rassembler les données de chaque consultation au sein d’une base de données nationales sur les pathologies professionnelles

C’est une exposition par inhalation, sans protection, à un agent irritant, sensibilisant et cancérogène.

Pathologies respiratoires provoquées par les produits de lissage capillaire signalées par le RNV3P .

Dans le premier cas, la coiffeuse présente un asthme avéré, avec une nette chronologie à la technique de lissage brésilien.

L’absence de crises d’asthme depuis une vingtaine d’années est en faveur d’un asthme induit par le travail.
Deux mécanismes sont invoqués : sensibilisation à un composé du produit de lissage brésilien ou un asthme induit par une exposition répétée aux irritants.

Dans l’autre cas signalé, la coiffeuse présente des signes respiratoires d’irritation bronchique. Le diagnostic d’asthme ne peut être retenu. C’est l’hypothèse d’une bronchopathie tabagique aggravée par les irritants contenus dans le produit de lissage brésilien qui est retenue.

Dans aucun des cas il n’a été possible d’accéder à la composition des produits de lissage brésilien.

Liste des produits de lissage capillaire dits produits de lissage brésilien qu’il ne faut pas acheter car leur teneur en formaldéhyde est trop élevée.

Une enquête conduite en France auprès des professionnels de la coiffure et des vendeurs a mis en évidence 8 produits dont la teneur était très supérieur au 0,2% de formaldéhyde autorisé, parfois jusqu’à 5,8 % de formaldéhyde.

L’ANSM a listé les produits de lissage capillaire  qu’il ne faut pas acheter puisqu’ils contiennent plus de 0,2% de formaldéhyde  :

Produits de lissage capillaire qui contiennent plus de 0,2% de formaldhyde

Signaler tout incident indésirable grave survenu pendant ou après avoir utilisé un produit de lissage capillaire

Il faut consulter un médecin en cas de survenue d’ irritations des yeux, des voies respiratoires ou de la peau pendant ou après avoir utilisé un produit de lissage capillaire.
Les médecins doivent déclarer à l’ANSM ( Afssaps) tout effet indésirable grave survenu après l’application d’un produit de lissage capillaire :

Signaler à l’ANSM un effet indésirable lié à l’utilisation d’un produit cosmétique.

Recommandations pour les professionnels de la coiffure

Les professionnels de la coiffure doivent veiller au respect des valeurs limites d’exposition professionnelle ( le formaldéhyde a une valeur limite d’exposition professionnelle indicative) par une ventilation adaptée et un renouvellement de l’air régulier ; Ils doivent acheter des produits dans des circuits commerciaux classiques et vérifier que la teneur en formaldéhyde des produits est inférieure à 0,2%.

Le RNV3P procède à un signalement large de ces cas d’asthme et irritations respiratoires puisque c’est une exposition par inhalation, sans protection à un agent irritant, sensibilisant et cancérogène. Il existe un réel danger à utiliser des produits qui contiennent plus de 0,2 % de formaldéhyde, il y a un risque à court terme d’irritation ou d’allergie respiratoire et à long terme de cancer naso-pharyngés.
Les responsables de la mise sur le marché et importateurs de produits cosmétiques doivent s’assurer du respect de la concentration maximale de 0,2% en formaldéhyde libre dans ces produits dès lors qu’ils contiennent du formaldéhyde, des libérateurs de formaldéhyde et/ou du méthylène glycol. Ils doivent également  vérifier que l’étiquette des produits qui contiennent entre 0,05% et 0,2% de formaldéhyde mentionne effectivement « contient du formaldéhyde.

 

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères (63,4 KiB, 4 450 hits)

  Tableau n°43 Bis : Affections cancéreuses provoquées par l'aldéhyde formique (87,3 KiB, 3 890 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire