Prévention pour les coiffeurs

La prévention consiste à lire attentivement la composition et les conseils d’utilisation notés sur les emballages des produits de coiffure, afin de se protéger efficacement.

A éviter
Ce qu’il faut faire
Prévention chez la coiffeuse enceinte

A éviter

  • Porter des bijoux aux mains et poignets durant le travail.
  • Le contact direct avec les produits, les pinceaux, les spatules, les éponges.

Ce qu’il faut faire

  • Lire attentivement la composition et les conseils d’utilisation notés sur les emballages des produits cosmétiques. Entre 2 produits identiques, choisir celui qui ne provoque pas d’allergie.
  • Porter des gants de protection vinyl, ou nitrile ( pas de gant en latex).
  • Utiliser des flacons applicateurs, des éponges avec manches.
  • Effectuer les mélanges de produits dans un local ventilé.
  • Laver les mains au savon surgras, sécher sans frotter.
  • Ne pas utiliser le shampoing comme savon.
  • Protéger les mains avant le travail avec une crème barrière, puis toutes les 2 heures.
  • Après le travail utiliser une crème d’entretien.
  • Il est important de «faire tourner» le personnel, éviter de spécialiser une personne sur un poste de travail : par exemple, limiter le nombre de shampoings par jour pour un apprenti.

Réaliser des tests cutanés, avant de débuter dans la coiffure, afin de dépister les personnes qui deviendront allergiques aux produits de coiffure est sans intérêt, puisqu’il faut travailler avec les produits de coiffure pendant quelque temps, pour se sensibiliser aux produits, c’est à dire devenir allergique à ces produits

Prévention chez la coiffeuse enceinte

Il est conseillé aux femmes enceintes qui travaillent dans la coiffure de ne pas effectuer d’acte technique durant le premier trimestre de la grossesse.

Dans tous les cas il faut utiliser des gants efficaces pour les phases de travail à risque en raison de la pénétration cutanée des produits.

Les actes techniques sont les activités de coloration, décoloration et permanente qui  nécessitent la préparation et l’utilisation de substances chimiques.

Pour limiter au maximum l’exposition aux solvants il est important:

  • de travailler dans un salon bien ventilé,
  • et d’éviter au maximum les produits qui renferment des solvants.

Tableaux des maladies professionnelles associés :

  Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique (66,9 KiB, 12 040 hits)

  Tableau n°66 RG : Rhinites et asthmes professionnels (93,7 KiB, 12 494 hits)




Vous pouvez lire également les articles suivants :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire