La France n’est plus indemne de rage: conséquences chez les professionnels exposés

Depuis 2001 la France était indemne de cas de rage canine (chien) et depuis 1998, indemne de cas de rage vulpine (renard) . Or 3 cas de rage sont survenus en france, en février 2008 : 1 chien contaminé au Maroc en a contaminé 2 autres.

La rage
Vaccination des professionnels exposés
Morsure ou léchage par un animal suspect de rage: Conduite à tenir chez les professionnels exposés
Morsure par un chien, un chat ou tout autre carnivore, en dehors du cadre professionnel
Adresses des centres antirabiques
Recommandations de l’AFSSA, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, aux vétérinaires

 

La rage

Rage chez les animaux
Toutes les espèces de mammifères terrestres, ainsi que les chauves-souris peuvent être infectées par la rage
La rage est une maladie mortelle si la contamination n’est pas traitée à temps.

La rage est transmissible, durant la période d’excrétion du virus chez l’animal, c’est-à-dire 15 jours environ avant que n’apparaissent les signes de la maladie.

La transmission entre les animaux se fait par morsure
Lla maladie peut mettre plusieurs mois à apparaître.
Un animal domestique atteint tend à mordre, ou au contraire est apathique.
Les animaux sauvages peuvent changer de comportement, ne plus avoir peur de l’homme…

Les signes cliniques de rage peuvent varier considérablement et être très frustes.

La souche identifiée récemment en France est un lyssavirus de génotype 1, de type africa I:
Elle provient du Maroc

Rage chez l’homme

  • Chez l’homme la transmission se fait par morsure, plus rarement par griffure ou léchage.
  • L’incubation de la maladie peut être de quelques jours à plusieurs années.
  • La maladie se traduit par une atteinte grave et irréversible du cerveau, qui conduit inexorablement à la mort.

Accéder à la fiche maladie rage réalisée par l’anses

Rage

Vaccination des professionnels exposés

En milieu professionnel:
Le risque d’exposition est évalué par le médecin du travail, sous la responsabilité et en collaboration avec l’employeur.
La vaccination des professionnels exposés repose sur l’évaluation des risques :
définition de l‘activité, de la clientèle de chien et de chats, vérification de la provenance des animaux et de leur certificat de vaccination avant tout soin…

Avis du comité technique des vaccinations
Selon le nouveau calendrier vaccinal:
Le comité technique des vaccinations recommande la vaccination:
pour les «personnels des services vétérinaires, personnels des laboratoires manipulant du matériel contaminé ou susceptible de l’être, équarrisseurs, personnels des fourrières, naturalistes, taxidermistes,garde chasse, gardes forestiers, personnel des abattoirs.»

La vaccination contre la rage n’est pas obligatoire, les décisions de vaccination se font au cas par cas en fonction des conditions de travail.

Avis des médecins des centres antirabiques
Les centres antirabiques recommandent très fortement la vaccination contre la rage à titre préventif de tous les professionnels réellement exposés, donc au contact des animaux( ainsi dans un cabinet vétérinaire le personnel administratif pourra ne pas être considéré comme exposés).

En effet la vaccination contre la rage ne protège pas complètement l’animal contre la rage, et de nombreux animaux en provenance du maghreb ne sont pas vaccinés.

Protocole pour la vaccination préventive contre la rage

  • Injections à J0, J7, J21 ou J28,
  • Puis rappel au bout de 1 an,
  • Puis rappel tous les 5 à 7 ans, ou en fonction de la sérologie.

Une sérologie est considérée comme positive si le taux d’anticorps antirabiques est supérieur à 2.

La vaccination est bien tolérée.

Contre-indications éventuelles au vaccin

  • Allergie à l’un des constituants.
  • Allergie dans le décours de l’administration d’une dose de vaccin précédente.

Morsure ou léchage par un animal suspect de rage: Conduite à tenir chez les professionnels exposés

La mise en place d’une procédure d’urgence s’impose même chez une personne vaccinée contre la rage:

  • Dans tous les cas laver immédiatement la plaie à l’eau et au savon durant 10 à 15 minutes,
    • Le savon est un excellent virucide.
    • Ne pas hésiter à faire pénétrer le savon dans la plaie même si c’est douloureux,
    • Puis rincer
    • Désinfecter ensuite à l’aide d’une solution antiseptique.
  • Contacter ensuite le centre antirabique le plus prochequi décide de la conduite à tenir:
    • Eventuel rappel de vaccination,
    • Eventuelle sérologie suivant le contexte…
    • Il est important de donner au centre antirabique les dates de vaccination de la personne concernée, les dates et les résultats des sérologies éventuelles.

Administré avant l’apparition des symptômes,l’efficacité du traitement préventif post exposition de la rage humaine n’est plus à démontrer.

Morsure par un chien, un chat ou tout autre carnivore, en dehors du cadre professionnel

Tout chien ou chat ou autre carnivore ayant mordu ou griffé une personne, doit être présenté à un vétérinaire par son propriétaire dans les 24 heures suivant la blessure.
L’animal fait l’objet d’une surveillance sanitaire par le vétérinaire pendant 15 jours ;

Il ne faut pas manipuler les animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés.

En cas de morsure par un chien, un chat ou tout autre carnivore, il est indispensable de consulter rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabiqueTout chien ou chat ou autre carnivore ayant mordu ou griffé une personne, doit être présenté à un vétérinaire par son propriétaire dans les 24 heures suivant la blessure.
L’animal fait l’objet d’une surveillance sanitaire par le vétérinaire pendant 15 jours ;

Il ne faut pas manipuler les animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés.

En cas de morsure par un chien, un chat ou tout autre carnivore, il est indispensable de consulter rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabique

Adresses des centres antirabiques

Liste des centres antirabiques

Recommandations de l’AFSSA, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, aux vétérinaires

Etant donné l’augmentation de l’introduction régulière et illégale de chiens en incubation de rage en France , il faut envoyer pour diagnostic de rage tout cas suspect, même en cas de suspicion apparemment faible.

Dans tous les départements , ce sont les Directions Départementales des Services Vétérinaires DDSV qui ont la responsabilité de l’envoi des prélèvements pour diagnostic de rage:

  • En cas de morsure
    Les prélèvements sont envoyés à l’Institut Pasteur de Paris.
  • Dans les autres cas
    Les prélèvements sont expédiés au laboratoire de l’Afssa-Laboratoires d’Etudes et de Recherches sur la Rage et la Pathologie des Animaux Sauvages( LERRPAS), Domaine de Pixérécourt, Malzeville, 54220

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :

  Tableau n°56 RG : Rage professionnelle (6,2 KiB, 1 704 hits)


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire