Catégories de cytostatiques

Encore appelés médicaments cytotoxiques ou chimiothérapies anticancéreuses, ces produits chimiques permettent d’inhiber la prolifération des cellules tumorales (cancéreuses), par plusieurs mécanismes d’actions toxiques.

Dérivés alkylants
Agents intercalants
Antimétabolites
Antimitotiques, ou inhibiteurs mitotiques
Antibiotiques antitumoraux
Agents hormonaux.

Grandes catégories de cytostatiques :

  • dérivés alkylants,
  • agents intercalants,
  • antimétabolites,
  • antimitotiques,
  • antibiotiques antitumoraux,
  • agents hormonaux

Dérivés alkylants

Ces molécules peuvent former des liaisons de covalence avec l’ADN.

Ce sont les plus anciens, les plus nombreux, ils agissent directement sur l’ADN des cellules :

  • busulfan;
  • carboplatine;
  • carmustine;
  • chlorambucil;
  • chlorméthine;
  • cisplatine;
  • cyclophosphamide;
  • dacarbazine;
  • estramustine;
  • hexaméthylmélamine;
  • hydroxyurée;
  • ifosfamide;
  • lomustine;
  • melphalan;
  • mitomycine;
  • moutarde à l’azote;
  • pipobroman;
  • procarbazine;
  • sémustine;
  • streptozotocine;
  • thiotépa;
  • triéthylènemélamine;
  • triéthylènethiophosphamide.

Agents intercalants

Molécule qui peut s’insérer entre les bases de l’ADN :

  • actinomycine D;
  • adriamycine;
  • daunorubicine;
  • bléomycine.

Antimétabolites

Ils empêchent la formation de l’ADN

  • azacytidine;
  • azathioprine;
  • cytarabine;
  • fluorouracile;
  • mercaptopurine;
  • méthotrexate;
  • thoguanine.

Antimitotiques, ou inhibiteurs mitotiques

  • etoposide;
  • teniposide;
  • vinblastine;
  • vincristine;
  • vindésine;

Antibiotiques antitumoraux

  • aclarubicine;
  • bléomycine;
  • dactinomycine;
  • daunorubicine;
  • doxorubicine;
  • epirubicine;
  • mythramycine;
  • mitomycine;
  • zorubicine

Agents hormonaux.

  • aminogluthétimide;
  • diéthylstilbestrol;
  • estramustine;
  • ethinylestradiol;
  • flutamide;
  • médroxyprogestérone;
  • mitotane;
  • prednimustine;
  • prednisone;
  • tamoxifène.

L’activité thérapeutique et la toxicité cellulaire de ces produits sont liées.

Les différentes données publiées ont mis en évidence que la plupart des cytostatiques ont une activité mutagène, cancérogène et tératogène ( démonstration expérimentale).
Ils doivent tous être considérés comme des produits CMR : Cancérogène, Mutagène, toxique pour la Reproduction. L’employeur devra donc établir une fiche de prévention des expositions pour chaque salarié exposé.

Le site du Centre International de Recherche contre le Cancer a classé chacun de ces produits suivant :

  • sa cancérogènicité;
  • sa mutagènicité;
  • sa toxicité pour la reproduction.



Vous pouvez lire également les articles suivants :

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire