Hypertension artérielle : définition, conséquences

Les normes actuelles définissent l’hypertension artérielle par une tension systolique supérieure à 14 cm de mercure, ou une tension diastolique supérieure à 9 cm de mercure.

Définition de l’hypertension artérielle
Conséquences de l’hypertension artérielle

Définition de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle correspond à une pression trop élevée dans les artères.

L’hypertension correspond :

  • soit à une augmentation de la pression artérielle systolique au delà de 14 cm de mercure,
  • soit à une augmentation de la pression artérielle diastolique au delà de 9 cm de mercure.

Ces chiffres doivent être obtenus au cabinet médical, au cours de 3 consultations successives:

  • 2 mesures sont nécessaires lors de chaque consultation.

On attache beaucoup d’importance aux mesures effectuées par le patient lui-même.
L’hypertension s’accompagne parfois de maux de tête, de saignements de nez, de bourdonnements d’oreille.

Conséquences de l’hypertension artérielle

L’augmentation de pression artérielle a des effets néfastes sur les vaisseaux principalement ceux du cœur et du cerveau.
Une hypertension non traitée, ou insuffisamment traitée provoque :

Un rétrécissement des artères, c’est l’athérosclérose:

  • au niveau du cœur : risque d’angine de poitrine, d’infarctus du myocarde,
  • au niveau du cerveau : risque d’accident vasculaire, avec pour conséquence d’éventuelles paralysies.

Ces risques sont aggravés par l’existence d’autres facteurs de risque

  • Tabagisme.
  • Cholestérol supérieur à la normale.
  • Antécédents familiaux de maladies cardio vasculaires.
  • Surpoids.
  • Sédentarité.

 

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire