Différentes méthodes pour explorer la fonction ventilatoire

Plusieurs méthodes sont disponibles : spirométrie, débitmétrie de pointe, mini spirométrie électronique. En santé au travail, seule la spirométrie doit être retenue pour déterminer la capacité fonctionnelle respiratoire.

Spirométrie
Débitmétrie de pointe
Mini spirométrie électronique grâce au Pico 6

 

Spirométrie

La spirométrie permet de mesurer la Capacité Vitale Forcée chez un patient.

4 grands syndromes peuvent être observés :

Débitmétrie de pointe

  • Elle est effort dépendante: si l’on souffle plus fort, le score est meilleur.
  • Elle ne concerne que les gros troncs bronchiques ( ces atteintes sont appréhendées par la clinique).
  • Elle n’est pas un moyen de dépistage, puisque le dépistage doit permettre de découvrir la maladie avant qu’elle ne soit cliniquement décelable.
  • Elle n’est pas un moyen de surveillance en médecine du travail.

Par conséquent le seul intérêt de la débitmétrie de pointe : c’est l’auto-surveillance pour les personnes qui sont en cours de traitement.

Mini spirométrie électronique grâce au Pico 6

Le pico 6 donne le rapport du VEMS au VEM 6 :

  • VEMS: Volume Expiratoire Maximal au bout d’1 seconde d’expiration.
  • VEM 6 : Volume Expiratoire au bout de 6 secondes d’expiration.

Il suffit de réaliser une seule inspiration.

Résultats avec Pico 6: valeurs de VEMS/VEM 6:

  • < 0,7: obstruction bronchique certaine.
  • Entre 0,7 et 0,8: doute sur l’obstruction bronchique, nécessité de réaliser une spiromètrie.
  • > 0,8: obstruction bronchique peu probable.



Vous pouvez lire également les articles suivants :

 

Sites Internet conseillés :


Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire