Une plaque pleurale chez un électro-mécanicien est-elle une maladie professionnelle ?

J’ai une plaque pleurale et deux petites opacités parenchymateuses linéaires en bande parallèles au niveau de la plèvre, je suis en préretraite amiante. J’ai été exposé durant 39 ans à l’amiante, j’ai été électromécanicien d’entretien, puis responsable d’entretien. Est-ce qu’il s’agit d’une maladie professionnelle ?

Le tableau n°30 des maladies professionnelles indemnise les affections professionnelles consécutives à l’inhalation de poussières d’amiante, les lésions pleurales bénignes à type de plaques pleurales peuvent être indemnisées au titre des pathologies professionnelles;

Les plaques pleurales doivent être confirmées par un scanner.

La liste des travaux qui figure dans le tableau comporte bien les travaux d’entretien ou de maintenance effectués sur des matériels contenant des matériaux à base d’amiante.

La liste dans ce tableau n’est qu’indicative, des travaux ne figurant pas dans le tableau n°30 ne seraient pas un obstacle à l’indemnisation d’un salarié.

Vous pathologie sera très probablement reconnue au titre des maladies professionnelles dans la mesure où elle répond aux critères qui figurent dans le tableau n° 30.

AtouSante décrit la procédure pour effectuer une demande de reconnaissance au titre des maladies professionnelles.

  Tableau n°30 RG : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières d'amiante (13,4 KiB, 25 443 hits)