La maladie de Kienböck est-elle une maladie professionnelle chez un carrossier peintre automobile ?

Je suis carrossier peintre automobile. Je présente la maladie de kienböck: cette maladie peut-elle être reconnue comme maladie professionnelle ?

L’ ostéonécrose du semi-lunaire, encore appelée maladie de Kienböck, est reconnue au titre des maladies professionnelles sur le tableau n°69, chez des salariés qui effectuent des travaux qui exposent aux vibrations transmises par des machines-outils tenues à la main.

Le tableau n° 69 des maladies professionnelles indemnise les affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes.

Ces machines-outils peuvent être :

  • des machines percutantes: marteaux-piqueurs
  • des machines roto-percutantes: marteaux perforateurs, perceuses à percussion, clé à choc.
  • des machines rotatives: polisseuses, meuleuses.

Le délai de prise en charge est de 1 an pour la maladie de Kienböck : c’est le délai maximal entre l’arrêt de l’exposition au risque, dans ce cas aux vibrations et les premiers signes de l‘ostéonécrose du semi-lunaire.

Une déclaration de maladie professionnelle peut être envisagée pour la maladie de Kienböck si vous répondez aux critères mentionnés dans le tableau n° 69 des maladies professionnelles.

Maladies professionnelles

  Tableau n°69 RG : Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes (9,7 KiB, 12 782 hits)