Maladies respiratoires reconnues en MP


Description :

Le nombre de tableaux de maladie professionnelle respiratoire est le plus important, mais actuellement ce sont les troubles musculo squelettiques qui représentent les ¾ des maladies professionnelles reconnues.

Secteur industriel-Santé au travail

MP : Maladies allergiques reconnues en maladies professionnelles

Il existe plusieurs stades pour l’allergie.Il s’agit tout d’abord d’un asthme qui peut évoluer ensuite vers une broncho alvéolite, puis une fibrose, état cicatriciel qui représente le dernier stade de l’allergie.

Lire la suite...
Travaux de ménage-Santé au travail

MP : Asthme reconnu en maladie professionnelle

Une crise d’asthme sur le lieu de travail peut donner lieu à une reconnaissance au titre des maladies professionnelles si les critères d’un tableau sont remplis. L’asthme doit être objectivé par des EFR et récidiver en cas de nouvelle exposition […]

Lire la suite...
Corps humain-Santé au travail

MP : Fibrose reconnue en maladie professionnelle

La fibrose, c’est toujours un état cicatriciel, qui fait suite à une agression, qui entraîne secondairement une insuffisance respiratoire.

Lire la suite...
Médecin lisant une radiographie-Santé au travail

MP : Insuffisance respiratoire reconnue en maladie professionnelle

Certaines insuffisances respiratoires peuvent être reconnues au titre des maladies professionnelles. Le poumon réagit par la formation d’un granulome à la présence d’un corps étranger dans le poumon. Par exemple si de l’huile est inhalée sous forme de micro particules, […]

Lire la suite...
Chantier du bâtiment-Santé au travail

MP : Bronchopneumopathies chroniques obstructives, aigues, subaigues reconnues en maladies professionnelles

Les BPCO, broncho-pneumopathies chroniques obstructives, associent des signes chroniques ( toux, dyspnée, hypersécrétion bronchique) et un syndrome ventilatoire obstructif. Elles entrainent un déficit respiratoire chronique. Certaines peuvent être reconnues au titre des maladies professionnelles.

Lire la suite...
Travaux du batiment-Santé au travail

MP : Oedème pulmonaire reconnu en maladie professionnelle

L’œdème pulmonaire, c’est une réaction du poumon profond donc de l’alvéole : réaction d’hypersécrétion qui se fait au contact d’un irritant .« C’est une inondation de l’alvéole qui éteint l’incendie, provoquée par le produit inhalé.» Certains oedèmes pulmonaires peuvent faire […]

Lire la suite...
SGH08 : toxique, très toxique, nocif, irrritant-Santé au travail

MP : Emphysème reconnu en maladie professionnelle

L’emphysème est une maladie chronique qui se constitue au long cours : le poumon est distendu, il perd son élasticité en raison de la rétention alvéolaire. Dans le cadre de certaines expositions professionnelles, l’emphysème peut faire l’objet d’une reconnaissance au […]

Lire la suite...
Secteur industriel-Santé au travail

MP : Cancer broncho-pulmonaire primitif par inhalation reconnu en maladie professionnelle

Plusieurs tableaux de maladies professionnelles indemnisent le cancer broncho-pulmonaire primitif. Lorsqu’une personne demande à faire reconnaître un cancer broncho-pulmonaire au titre des maladies professionnelles, le fait de fumer ne constitue pas un obstacle.

Lire la suite...
Corps humain-Santé au travail

MP : Infections pulmonaires reconnues en maladies professionnelles

On assiste à une recrudescence de la tuberculose chez les soignants : cette affection peut être reconnue au titre des maladies professionnelles si elle répond aux critères du tableau.

Lire la suite...
Médecin lisant une radiographie-Santé au travail

MP : Pathologie pleurale reconnue en maladie professionnelle

La pathologie pleurale infectieuse, des lésions pleurales bénignes ou des lésions pleurales malignes peuvent être reconnues au titre des maladies professionnelles.

Lire la suite...

Autres sous-thématiques abordées :