Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
consolidation et indemnisation épithrocléïte
21 juillet 2014
7:32
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

le médecin conseil a t il le droit de vous consolider pour une pathologie alors que ce n'était pas l'objet de la convocation
en fait j'ai été convoqué pour faire le point sur une rechute en MP de mon hernie discale L5S1 et il en a profité pour faire aussi le point sur une autre pathologie aussi en MP pour laquelle j'étais en arrêt maladie depuis 1 an (épithrocléïte et épicondélite bilatérale opérées)
peut de temps après je reçois un courrier dans lequel il estime que je suis consolidé avec séquelles non indemnisables malgré que ce soit encore douloureux. ils m'ont donc supprimé les I.J. sans autre forme de procès ce qui me laisse maintenant sans la moindre ressource pour vivre
je ne peux évidemment pas reprendre mon ancienne activité de voiturier bagagiste et je dois être réopéré et me faire une arthrodèse L5S1 dans quelques semaines
j'ai bien sur dénoncé cette consolidation et ces séquelles non indemnisables mais dans l'immédiat quelles autre solution ai je pour pour m'en sortir financièrement?
ma rechute L5S1 a elle aussi été rejeté avec pour motif que je n'ai plus besoin de soins et que cela ne m'empêche pas pas non plus de travailer
alors que lors de mon entretient avec IRM comme justificatif je lui est expliqué ma situation
j'ai donc 3 questions
-droit ou pas de me consolider pour une pathologie qui n'a rien à voir avec la convocation initiale
-séquelles indemnisables ou pas pour les coudes
-arthrodèse L5S1 peut elle être prise en charge en MP comme rechute postdisectomie
en vous remerciant
cordialement

21 juillet 2014
23:11
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1877
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Le médecin conseil peut effectivement statuer sur plusieurs pathologies en même temps, même si la convocation n'en mentionnait qu'une…il statue sur l'état de santé d'un assuré.

La douleur n'est habituellement pas indemnisée au titre des séquelles.

Si le médecin conseil considère que la rechute ne nécessite plus de soins il y a peu de chances que l'arthrodèse soit prise en charge au titre de la maladie professionnelle…Mais il aurait fallu poser la question directement au médecin conseil.

Le médecin conseil statue sur la capacité de l'assuré à reprendre une activité professionnelle quelconque mais pas son activité professionnelle habituelle…

7 décembre 2014
21:40
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

bonjour

j'ai été en août 2011 opéré d'une volumineuse hernie discale en L5-S1 gauche reconnue en MP. je souffre maintenant d'une grosse inflammation associée à des douleurs dans la jambe gauche au même niveau et, suis en arrêt depuis le mois de mai estimé et déclaré par mon médecin traitant comme une rechute en MP.

il m'a ensuite ensuite adressé à un chirurgien spécialiste de la colonne qui a conclut à une discopathie inflammatoire de type spondylodiscite avec possible présence de bactéries qui à sans doute lié à la précédente chirurgie comme il arrive d'après lui assez souvent ce qui, peut justifier la demande de rechute. il doit très prochainement m'opérer et me faire une reconstruction par voie antérieure. 

malheureusement le médecin conseil et le médecin expert que j'ai ensuite rencontré ne la considère pas comme rechute puisque pas d'hernie visible sur l'IRM. du coup, le médecin conseil malgré un courrier du chirurgien lui expliquant ma pathologie et l'intervention à venir, à estimé qu'il n'existait aucune modification de l'état consécutif à ma maladie professionnelle justifiant de soins ou une incapacité de travail, donc mon arrêt médicalement injustifiable. la CPAM a mis fin au versement de mes I.J le 30/06 et suis depuis sans revenus. une décision incompréhensible par mon médecin traitant et le chirurgien. je précise que je suis voiturier-bagagiste.

si j'en crois la définition du mot "rechute" dans le lexique de la CPAM c'est, "un fait nouveau, soit une aggravation de la lésion initiale soit, l'apparition d'une nouvelle lésion résultant de la maladie professionnelle, qui nécessite un nouveau traitement médical et, éventuellement un nouvel arrêt de travail."

puis contester le verdict de la CPAM ou faire une nouvelle demande de MP qui serait cette fois hors tableau?

vôtre avis sur cette situation sera le bienvenu

cordialement

cordialement

8 décembre 2014
22:20
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1877
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

La décision de l'expert s'impose à la Caisse et à la victime.

Etablir une nouvelle déclaration de maladie professionnelle n'aboutira pas...

Vous pourriez prendre l'avis d'un médecin de recours...

9 décembre 2014
13:45
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

merci pour cette réponse mais, je souhaitais surtout savoir si cette nouvelle pathologie inflammatoire qui va me valoir une nouvelle intervention au niveau L5-S1 pouvait être interprété par rapport à la définition que s'en fait la CPAM comme, une "rechute" et faire l'objet d'une contestation de l'expertise qui c'est essentiellement basé le fait qu'il n'y avait pas de récidive d'hernie sans chercher à en savoir plus!

cordialement 

9 décembre 2014
22:22
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1877
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

La CPAM va considérer qu'il s'agit d'une rechute uniquement si elle considère que cette nouvelle pathologie est bien liée à la maladie initiale...Il faut prouver que cette 2ème pathologie résulte de la première.  Est-ce que le chirurgien a établi un certificat qui atteste de la relation entre les 2 pathologies ?

Il y a peu d'indication chirurgicale pour les spondylodiscites :

Consensus sur le traitement des spondylodiscites

14 décembre 2014
15:23
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

oui, le chirurgien a bien expliqué dans son courrier au médecin conseil le lien qu'il y a entre les 2 pathologies.

comme il est plus que certains que la CPAM ne vienne contredire dans ses conclusions un médecin conseil et pour m'éviter une procédure à n'en plus finir, j'ai préféré en rester là. je n'ai pas contesté.

je dois aussi prochainement rencontrer un autre médecin expert pour statuer sur le bien-fondé de mon arrêt maladie.  

merci en tout cas de m'avoir accordé un peu de vôtre temps

cdlt

Fuseau horaire du forum :Europe/Paris

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 2442

Actuellement en ligne :
14 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Henri: 286

internaute: 141

tigrou: 125

michenique: 76

juajacc: 57

madame: 54

Statistiques des membres :

Invités : 1

Membres : 3274

Modérateurs : 0

Administrateurs : 1

Statistiques du forum :

Groupes : 14

Forums : 63

Sujets : 1414

Messages :5339

Nouveaux membres :

Marco13, tayro, jenny488, domye, rdm, todmcfarlane

Administrateurs : AtouSante: 1877