Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
demande expertise complémentaire
5 septembre 2014
23:47
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

bonjour
un médecin conseil me fait en ce moment vivre un vrai cauchemar!
j'ai été opéré il y a 3 ans d'une volumineuse hernie discale au niveau L5-S1 reconnue en maladie professionnelle
IRM à l'appuie un spécialiste de la chirurgie de la colonne a diagnostiqué une lombalgie post-discectomie associée à une radiculalgie L5 gauche et une discopathie inflammatoire
il propose pour améliorer ma symptomatologie lombaire une chirurgie arthrodèse L5-S1
il a donc fait une demande de rechute de la précédente maladie professionnelle au mois de mai dernier
convoqué par le médecin conseil pour évaluer la situation, ce dernier ne reconnait pas les conclusions du chirurgien sans avoir même prie le temps de regarder l'IRM et décide que mon état ne nécessite ni soins supplémentaires, ni incapacité de travail
incompréhension de ma part alors que je vis du levé au couché avec un corsé thermo-formé et qu'une date pour l'intervention a été décidé
j'ai bien sur contesté cette décision et du coup, une procédure d'expertise est mise en route
coup de poignard supplémentaire mes I.J. ont été supprimés depuis le 30/06; je me retrouve donc depuis 2 mois sans la moindre ressource pour vivre puisque je ne suis même pas non plus, reconnu le temps de la procédure,en simple maladie alors qu'il m'est impossible de reprendre mon activité de bagagiste
est ce qu'il est normal d'être ainsi traité sans autre forme de procès après 30 ans de cotisation!
avez vous une solution à me proposer parce que je suis vraiment dans une impasse
cordialement

6 septembre 2014
10:49
Avatar
Henri
Member
Nombre de messages du forum : 286
Membre depuis :
18 mars 2012
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Hello !

Votre situation est certainement douloureuse au propre comme au figuré, mais il faut néanmoins comprendre qu'une déclaration d rechute de MP n'est pas automatiquement acceptée par la sécurité sociale (alors il reste la maladie simple).

Je crois qu'il faut distinguer la problématique de la qualification "rechute de MP ou pas" et celle de l'absence de revenu (IJ ou salaire) or dans votre présentation il manque des éléments. Si les IJ ont été arrêtées ce n'est peut-être pas le signe d'une agression mais plutôt la fin d'un arrêt de travail MP que vous n'évoquez pas vraiment. Or apparemment votre médecin traitant n'a pas jugé que votre état nécessitait un nouvel arrêt de travail (?). D'où la fin des IJ.

Par ailleurs à la fin de l'arrêt de travail vous étiez censé reprendre le travail et sans doute passer une visite de reprise avec votre médecin du travail (?) et peut-être même d'abord une visite de pré-reprise (?). Cette visite médicale de reprise aurait peut-être été l'occasion de juger que vous n'étiez pas encore apte à reprendre le travail, voire même amorcer une réflexion d'une inaptitude plus durable aux manutentions manuelles dans votre emploi acuel. Que s'est-il passé du coté du travail à la fin de l'arrêt de travail ?

Codialement.

7 septembre 2014
16:04
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

bonjour Henri et merci de m'avoir apporté vôtre témoignage
pour répondre à vos interrogations, mon médecin traitant a bien, sur le certificat médical,mentionné un arrêt de travail; arrêt confirmé ensuite par le chirurgien qui doit m'opérer.
je peux comprendre qu'une demande de rechute de MP même si, elle parait évidente sur l'IRM soit sujette à caution de la part du médecin conseil mais, refuser au patient le temps de l'expertise, une prise en charge en maladie simple et le laisser ainsi sans la moindre ressource durant toute cette période tout en étant conscient qu'une reprise de son activité est impossible, c'est vraiment faire preuve de mauvaise fois et limite un abus de pouvoir de sa part! 2 professionnelles du monde médical qui ont une lecture aussi contradictoire d'une IRM me paraît insensé!
et effectivement, la fin des IJ est liée à une précédente consolidation d'une autre MP. la rechute date elle du 14/05/2014 et la consolidation du 30/06/2014
la solution, vous la donnez peut être, retourner voire le médecin du travail pour savoir ce qu'il pense de cette situation complètement ubuesque et s'il peut lui, m'apporter une solution qui soit reconnue par la CPAM
pour l'avoir rencontré déjà rencontré en pré-visite de reprise en début d'année, il m'a bien fait comprendre que si je revenais pour une visite de reprise dans cet état, il sera obligé de me considérer comme inapte à la reprise de mon travail.
cette chirurgie est donc mon ultime espoir, si tout se passe bien,de pouvoir retrouver ma place au sein de la société
cordialement

7 septembre 2014
22:07
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1877
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Le médecin conseil a suivi sa logique : il considère que votre état ne nécessite plus de soins, après ces 3 années d'arrêt, donc il suspend l'indemnisation ( maladie professionnelle et maladie ordinaire).

La seule possibilité consiste à contester la décision du médecin conseil, c'est ce que vous avez fait : effectivement tant que l'expert n'a pas rendu son avis les IJ sont suspendues, elles seront versées rétroactivement uniquement si l'expert n'est pas d'accord avec l'avis rendu par le médecin conseil…

Je ne pense pas que le chirurgien qui propose l'arthrodèse vous ait laissé entendre que vous alliez ensuite reprendre votre poste de bagagiste ?

Il vaudrait mieux reprendre contact avec le médecin du travail pour une nouvelle  visite de pré reprise.

11 septembre 2014
22:20
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

merci pour cette réponse administrateur
effectivement, aucunes chances de reprendre mon activité de voiturier-bagagiste mais, peut être possibilité d'un reclassement
vous le confirmerez ou pas mais, il me semble que, d'après ce que j'ai pu comprendre, on accorde 3 années d'arrêt par pathologie existante et
la pathologie pour laquelle j'ai été consolidé est différente de celle de la rechute actuelle.alors qu'en est il exactement?
j'ai repris rdv avec le médecin du travail que je dois rencontré le 19 mais seulement pour discuter avec lui de cette situation et savoir si, avec les éléments en ma possession il peut me confirmer si oui ou non je suis apte dans mon état physique actuelle à réintégrer le monde du travail.
il y a quand même quelque chose de choquant de la part de ce médecin conseil de mettre en doute le diagnostique d'un médecin spécialiste
surtout avec, une indication de chirurgie à venir! et en plus de laisser un patient livré à lui même, sans la moindre ressource!
un comportement que je trouve condamnable!
ccordialement

13 septembre 2014
23:56
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1877
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Un médecin conseil peut accorder 3 ans en maladie ordinaire à un assuré ( ce n'est pas 3 ans par pathologie) : cela signifie juste qu'au plan administratif la Sécurité sociale ne verse jamais plus de 3 ans des IJ dans le cadre de la maladie ordinaire. Mais le médecin conseil n'est obligé de rien...

Le médecin conseil statue sur votre capacité à travailler et non sur votre aptitude à occuper votre poste de bagagiste...

18 septembre 2014
22:23
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

ce qui veut dire que si je dois me faire opérer, toues les dépenses seront à ma charge?

19 septembre 2014
23:49
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1877
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Le médecin conseil peut ne pas accepter la rechute et donc la prise en charge de la chirurgie dans le cadre de la maladie professionnelle.

Et pour la prise en charge au titre de la maladie ordinaire, il faut avoir des droits ouverts le site de la Sécurité sociale précise les conditions d'ouverture de droits

Il faut faire le point avec une assistante sociale.

23 septembre 2014
23:37
Avatar
patsar
Member
Nombre de messages du forum : 26
Membre depuis :
1 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

reçu ce jour résultat expertise concernant la rechute de la MP du dos, non reconnue comme je le prévoyais
est il possible de contester cette expertise et auprès de quel service?
en vous remerciant

24 septembre 2014
22:06
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1877
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Comme nous l'expliquons dans cet article relatif à l'expertise :

Place de l'expertise médicale pour les accidents du travail et les maladies professionnelles.

 

La décision de l'expert qui s'impose à la caisse peut être contesté par la victime devant le TASS qui pourra demander soit une nouvelle expertise à un autre médecin expert, soit un complément d'expertise au médecin expert qui a réalisé l'expertise.

Fuseau horaire du forum :Europe/Paris

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 2442

Actuellement en ligne :
8 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Henri: 286

internaute: 141

tigrou: 125

michenique: 76

juajacc: 57

madame: 54

Statistiques des membres :

Invités : 1

Membres : 3274

Modérateurs : 0

Administrateurs : 1

Statistiques du forum :

Groupes : 14

Forums : 63

Sujets : 1414

Messages :5339

Nouveaux membres :

Marco13, tayro, jenny488, domye, rdm, todmcfarlane

Administrateurs : AtouSante: 1877