Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
Reconnaissance de Maladie Professionnelle : 30 mois plus tard...
18 novembre 2017
10:25
Avatar
RAYMOND GABRIEL
New Member
Nombre de messages du forum : 2
Membre depuis :
18 novembre 2017
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Bonjour,
A la suite d'un AT, dû à une explosion (qui a occasionné une incapacité de 18%, dossier bouclé sans trop de difficultés en un an à peu près), mon médecin détecte une hypoacousie bilatérale, MAIS cette hypoacousie, dans l'urgence des autres soins, n'a pas été détectée immédiatement, et donc n'a pas été mentionnée dans le document initial de l'AT. Un médecin spécialisé m'informe que je peux faire une demande de reconnaissance de MP dont les conséquences seront les mêmes que pour un AT. Commence alors un parcours du combattant, puisque j'essuie à la suite deux refus pour motif administratif (sans qu'on m'explique vraiment pourquoi !). Je finis à force d'obstination, par découvrir qu'il manque une croix sur une audiométrie (ce dont je ne peux être tenu pour responsable...), bref, après 2 ans de démarches, des documents perdus alors que remis en main-propre et autres courriers divers, et l'intervention d'un médiateur, je reçois enfin (soit il y a quelques mois) une reconnaissance de MP. Fort bien ! Seulement voilà : je m'attendais à une convocation rapide en vue de déterminer mon incapacité (comme pour l'AT), mais depuis je reçois par 3 fois des courriers me demandant de justifier des périodes d'activité (3 périodes différentes...) émises par 3 personnes différentes des Risques Professionnels. Me voici donc, 30 mois plus tard, toujours dans la même situation, mon dossier n'est pas bouclé, et mon incapacité n'est toujours pas déterminée. Outre les conséquences financières, ceci impacte fortement mon devenir professionnel, et je suis fatigué de toutes ces démarches. Ma question est :
- quel recours possible contre l'assurance maladie face à ces lenteurs ? J'écris pour la deuxième fois au médiateur pour lui exposer la situation.
- les indemnités afférentes seront-elles calculées à partir de quelle date ? Celle de l'AT (j'en doute) ? Celle de la notification de reconnaissance de MP ? Celle de la notification du taux d'incapacité ?
Un grand merci pour vos conseils,
cordialement,
Raymond

19 novembre 2017
19:00
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1873
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Assez étrange que dans le cadre d'un accident du travail qui comporte une explosion il n'y ait pas eu de bilan audiométrique...

De quelles indemnités parlez-vous ? des indemnités journalières dans le cadre de l'arrêt de travail ?
Est-ce que votre capacité de travail est réduite du fait ce cette hypoacousie bilatérale ? c'est seulement dans ce cas que vous pourrez prétendre à une indemnisation de cette incapacité.
Vous travaillez dans quel domaine ?

20 novembre 2017
23:16
Avatar
RAYMOND GABRIEL
New Member
Nombre de messages du forum : 2
Membre depuis :
18 novembre 2017
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Bonjour,
non il n'y a pas eu d'audiométrie suite à l'explosion... c'est au bout de quelques jours que j'ai pris la démarche de consulter mon ORL qui a étébli une relation car peu de temps avant j'avais fait une audiométrie.
Je travaille dans le spectacle vivant (musicien et artificier). Pour mon pouce il a été établi une incapacité de 18% qui me vaut la perception d'une rente.
Ma reconnaissance de Mp porte sur l'hypoacousie, et selon mes informations, je vais être expertisé pour déterminer un nouveau taux d'incapacité (et donc ce dont je parle est la rente afférente...)
Sinon oui, je suis très affecté par l"hypoacousie (sans compter le pouce droit...) : pour la musique (principale activité de loin) ce n'est pas évident.
Ma question initiale est donc :
- quel recours possible contre l'assurance maladie face à ces lenteurs (plus de 30 mois) ? J'écris pour la deuxième fois au médiateur pour lui exposer la situation.
- les indemnités afférentes seront-elles calculées à partir de quelle date ? Celle de l'AT (j'en doute) ? Celle de la notification de reconnaissance de MP ? Celle de la notification du taux d'incapacité ?
merci en tout cas pour votre réponse et celle(s) à suivre...
cordialement

Fuseau horaire du forum :Europe/Paris

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 2163

Actuellement en ligne :
29 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Henri: 284

internaute: 141

tigrou: 125

michenique: 76

juajacc: 57

madame: 54

Statistiques des membres :

Invités : 1

Membres : 3258

Modérateurs : 0

Administrateurs : 1

Statistiques du forum :

Groupes : 14

Forums : 63

Sujets : 1411

Messages :5327

Nouveaux membres :

amiddone, Hasinirina, shauntealbertson, Ikardor, a1fumigations, audrey pussier

Administrateurs : AtouSante: 1873