Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
Intervention chirurgicale prévue
14 avril 2014
23:06
Avatar
loulou34820
New Member
Nombre de messages du forum : 1
Membre depuis :
14 avril 2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Bonjour,

Victime d'un accident de moto en 1985 (AT Trajet/travail), j'ai eu un arrachement complet du plexus brachial entraînant la paralysie totale du membre supérieur gauche chez un gaucher. Voici maintenant presque 30 ans que je tente de supporter les douleurs par « avulsion du plexus brachial » (APB) qui sont des douleurs neuropathiques secondaires à ce traumatisme.

Ces douleurs sont très intenses, souvent cotées de 8 à 10 sur des échelles de douleur de 0 à 10. Ce sont le plus souvent des décharges électriques, plus rarement des sensations d’écrasement ou de brûlures par de l’huile bouillante. Elles peuvent être de très courte durée, se répétant fréquemment ou sous forme de salves. Plus rarement, elles suivent une progression pour devenir insupportables. Au moment des paroxysmes douloureux, j'ai une attitude caractéristique. Je me crispe, rentre la tête dans les épaules, agrippe ma main que je serre comme si je voulais la broyer sans que cela ait le moindre
effet sur mes douleurs. Les crises sont le plus souvent quotidiennes et peuvent même survenir la nuit, me réveillant.
Dans la majorité des cas, ce sont ces douleurs paroxystiques que je ne peux plus supporter car, progressivement, elles vont
retentir sur mon comportement, entraînant des modifications de mon caractère, un isolement et m'empêchant de me consacrer à une tâche, ce qui rend la réinsertion très difficile.

 

Par conséquent, en raison du caractère insupportable des douleurs et du manque d'efficacité des traitements médicaux, j'envisage de subir une drézotomie qui a pour but de supprimer le "générateur" principal des douleurs.

 

Mes questions sont:

Dans ce cas de figure, peut on considérer que c'est une rechute AT ?  Comment dois je procéder administrativement et  juridiquement parlant sachant que je n'ai toujours pas été indemnisé pour le post "aide humaine" ( procédure en cour ) ?

 

Merci pour votre aide et vos conseils

Jean louis

15 avril 2014
23:00
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1873
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Oui c'est une rechute AT puisqu'il y a un fait nouveau : les douleurs se sont aggravées.

Voir le site Ameli pour la procédure à suivre :

Après votre guérison ou votre consolidation, une rechute peut entraîner un traitement médical et, éventuellement, un arrêt de travail.
La rechute suppose un fait nouveau : soit une aggravation de la lésion initiale, soit l'apparition d'une nouvelle lésion résultant de votre accident du travail. Elle ne peut intervenir qu'après une guérison ou une consolidation.

En cas de rechute, votre médecin établit un certificat médical de rechute indiquant la nature des lésions constatées, et mentionnant la date de votre accident de travail.

Fuseau horaire du forum :Europe/Paris

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 2442

Actuellement en ligne :
24 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Henri: 286

internaute: 141

tigrou: 125

michenique: 76

juajacc: 57

madame: 54

Statistiques des membres :

Invités : 1

Membres : 3273

Modérateurs : 0

Administrateurs : 1

Statistiques du forum :

Groupes : 14

Forums : 63

Sujets : 1416

Messages :5340

Nouveaux membres :

tayro, jenny488, domye, rdm, todmcfarlane, jackie38a1873

Administrateurs : AtouSante: 1873