Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
pas de nouvelle d'un inspécteur du trvail et ce fameux rapport manquant qui empèche les négociations de mon avocate
15 mai 2013
11:45
Avatar
nenes52200
New Member
Nombre de messages du forum : 2
Membre depuis :
15 mai 2013
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

en mars 2012, j'ai reçu sur ma jambe une charpente en kit de 1 tonne, ma jambé étais broyée, après 5 mois passer en hôpital, avec fixateur externe, ont m'annonce en aout l'amputation ou garder une jambe difforme et infectée, puis 6 autres mois passé en centre de rééducation et d'appareillage ont m'a fournis une prothèse avec cuissard car moignon court, et flessum de 25 ° qui ne s'en va pas malgré toutes les séances avec des kinés et onde de choc etc..une avocate à monter un dossier pour que j'obtienne un dédommagement pour le préjudice physique, là il y à un os, car au niveau de l’inspecteur du travail, le rapport est caché pour le moment, donc impossible pour elle de demander des provisions, je me trouve devant une situation catastrophique car je suis en logement 3 em étage par escalier, cette hospitalisation à PARIS à couter bien chère à mon épouse en frais de train etc, là aussi je n'ai encore pas eu de remboursement de ces frais, qui devrait être il me semble à la charge de l'employeur !
mon avocate m'a avouée qu'elle ne peut rein faire pour le moment sans ce rapport de l’inspection du travail, faut il penser qu'un employeur au bras long, puisse faire obstacle à l'avancement de mon dossier, sans vouloir etre mauvaise langue !
ma situation est grave, devrais je me contenter d'une rente de la CPAM, et d'une AAH par la mdph, et donc attendre gentillement ma retraite à ne rien faire, j'ai 56 ans et cotisé depuis l'age de 16 ans, il me me manques 14 ou 16 trimestres
est ce normale que pour un accident de travail on attends aussi longtemps pour qu'un dossier soit traiter, alors que pour un accident de la route il semblerait que les assurances négocient un peu plus vite d'un montant pour préjudice
voilà mon histoire sachant que je ne retournerais jamais avec cet employeur qui à plusieurs reprises de me faire partir de la societé, et le jours de l'accident m'a mis la pression avec des menaces,,de plus il est dans le 77 et moi je faisait cette route pendant 2 ans pour etre sur place chaque lundi, ce patron qui était à l'appéro avec ces clients pendant que moi, je manipulais seul sans aide, une charpente de 12 mètres, tous les employés était chez eux à cette heure là
voilà ma triste vie de conducteur routier, à j'oubliais, mes permis PL, et SPL et CACES grue,ne me servirons plus à rien maintenant ! tout celà à un coût
Dois je me faire du soucis pour un employeur qui n'a jamais pris de mes nouvelle lors de ces 5 mois passé en hopital et de ces 6 mois passé en centre de rééducation ?
si je n'obtiens pas justice que me reste t'il à faire pleurer sur ma retraite anticipée ?
dois je fumer du crack jusqu’à la mort physique, ou penser à l'avenir de ma fille qui veut faire ces études, et faire comme si ne rien n'était ?merci de me soutenir car j'en ai bien besoin

15 mai 2013
22:14
Avatar
AtouSante
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1883
Membre depuis :
11 mai 2011
sp_UserOfflineSmall Hors ligne
Fuseau horaire du forum :Europe/Paris

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 2442

Actuellement en ligne :
25 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Henri: 288

internaute: 141

tigrou: 125

michenique: 76

juajacc: 57

madame: 54

Statistiques des membres :

Invités : 1

Membres : 3284

Modérateurs : 0

Administrateurs : 1

Statistiques du forum :

Groupes : 14

Forums : 63

Sujets : 1422

Messages :5361

Nouveaux membres :

phdart, micma, Fred360, malaudos, sandlor1971@sfr.fr, Turbot

Administrateurs : AtouSante: 1883