Est-ce qu’une seule plaque pleurale n’est pas suffisante pour être reconnue en maladie professionnelle ?

Atteint par l’amiante, on me refuse la reconnaissance de la maladie professionnelle parce qu’au scanner on ne voit qu’une plaque pleurale. Il paraît qu’il en faut au moins deux pour être reconnu en maladie professionnelle. Est-ce normal ?

Une seule plaque pleurale suffit pour obtenir une reconnaissance au titre des maladies professionnelles sur le tableau n°30, cette plaque doit être authentifiée.

C’est l’ancien tableau qui exigeait des plaques bilatérales.

Actuellement on préconise de réaliser des coupes au scanner à la fois en position décubitus dorsal ( couché sur le dos), mais également en décubitus ventral ( couché sur le ventre), puisque certaines plaques trouvées sur des cliché réalisés en décubitus dorsal et non retrouvées sur des clichés en décubitus ventral étaient en fait des plaques de graisse.

  Tableau n°30 RG : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières d'amiante (13,4 KiB, 38 870 hits)

Tableaux de maladies professionnelles.